Biographie des hommes remarquables du département de Seine-et-Oise, par E. et H. Daniel

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 127 - Je croirais calomnier cependant les sentiments de la nation si je ne recommandais ouvertement à mon fils MM. de Chamilly et Hue , que leur véritable attachement pour moi avait portés à s'enfermer avec moi dans ce triste séjour, et qui ont pensé en être les malheureuses victimes. Je lui recommande aussi Cléry, des soins duquel j'ai eu tout lieu de me louer depuis qu'il est avec moi.
Page 283 - Bonaparte avec ceux qui l'ont précédé ; j'estime sa valeur, ses talents militaires ; je lui sais gré de plusieurs actes d'administration, car le bien que l'on fera à mon peuple me sera toujours cher ; mais il se trompe s'il croit m'engager à transiger...
Page 84 - La Chambre des députés déclare secondement que, selon le vœu et dans l'intérêt du peuple français, le préambule de la Charte constitutionnelle...
Page 84 - La proposition des lois appartient au roi , à la Chambre des pairs et à la Chambre des députés.
Page 62 - Conduisez mes enfants , disoit-il , dans la chaumière du paysan , montrez-leur tout ce qui peut les attendrir ; qu'ils voient le pain noir dont se nourrit le pauvre ; qu'ils touchent de leurs mains la paille qui leur sert de lit.
Page 195 - L'amitié à laquelle je fus toujours fidèle et dont je ne fus jamais indigne, une famille à laquelle je donnais l'exemple constant du bien, tant de malheureux que j'ai secourus, soutenus, défendus, aidés, veillent autour de moi ; ils ne déserteront point ma cause et transmettront mon souvenir à la postérité, environné de l'estime et de la gloire dont je ne fus jamais...
Page 326 - ... grand sang-froid sur la façade de son palais. Arrivé à la place Louis XV, il monta d'un pas ferme sur l'échafaud, et reçut le coup fatal, le 16 brumaire an 2 (G novembre 1793), à 4 heures du soir.
Page 201 - ... j'ai appris qu'aucun individu pouvant rappeler votre époux, vous peindre sa situation , vous dire la vérité , ne pouvait vous approcher ; en un mot, que vous étiez au milieu de votre cour comme au milieu d'une prison.
Page 196 - Ami , je n'ai rien à te dire, tu me remplaces; adieu. Nous nous retrouverons, nous nous reverrons tous , la vie ne peut finir ainsi , et la justice éternelle a encore quelque chose à accomplir, alors qu'elle me laisse sous le coup de l'ignominie. Le triomphe insolent des médians ne peut être la honteuse fin d'un si bel ouvrage.
Page 133 - LOISELEUR -DES -LONGCHAMPS , docteur en médecine de la Faculté de Paris , membre de la Société de médecine de la même ville , associé ou correspondant des Académies des sciences , inscriptions et belles-lettres de Toulouse...

Bibliographic information