Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France: depuis le XIIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe; précédés de notices pour caractériser chaque auteur des mémoires et son époque; suivi de l'analyse des documents historiques qui s'y rapportent, Volume 4

Front Cover
L'Editeur du commentaire analytique du code civil, 1837 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 105 - Duc, afin que vous en ouyssiez les nouvelles, pour vous donner envie de nous faire la raison, et connoistre que le Roy mon maistre est votre oncle : mais nous n'eusmes jamais envie de mener ce marché jusques au bout. Le Roy recueillit...
Page 91 - D'eaue n'estoit point de nouvelles. A chacune de ces deux tables avoit fait seoir cinq ou six hommes de bonne maison fort gros et gras, pour mieux plaire à ceux qui avoient envie de boire : et y estoient le seigneur de Craon , le seigneur de Briquebec , le seigneur de...
Page 68 - Toutesfois, quand les choses commencent, chacun en pense voir la fin en peu de temps : mais elles sont bien à craindre pour les raisons que verrez en continuant ce propos. A l'heure que je parle, le duc de Guyenne, ou ses gens , et le duc de Bretagne prioient au duc de Bourgogne...
Page 161 - Pour tous plaisirs il aimoit la chasse, et les oiseaux en leurs saisons : mais il n'y prenoit point tant de plaisir comme aux chiens. Des dames , il ne s'en est point meslé, tant que j'ay esté avec luy : car à l'heure de mon arrivée, luy mourut un fils nommé Joachim, né l'an...
Page 63 - Roy n'avoit ny croix ni pille, et donna une robbe fourrée de belles martres au maistre de la navire , promettant luy mieux faire le temps advenir. Si pauvre compagnie ne fust jamais , mais ledit seigneur de la Grutuse...
Page 484 - ... il sera ung peu plus grant, apprendra le train des armes. Si vous prie, tant que je puis, que chascun me conseille en son endroit le lieu où je le pourray mieulx loger.
Page 359 - Loys, par la grâce de Dieu , roy de France. A tous ceux qui ces présentes lettres verront , salut.
Page 68 - ... simples gens ne s'amuseront point à lire ces Mémoires : mais princes ou autres gens de Cour y trouveront de bons advertissemens, à mon advis.
Page 71 - Et compassa fort bien son temps, et faisoit une merveilleuse diligence : et avez bien entendu comme il dissimula à ce Simon de Quingey bien l'espace de huit jours, et que cependant advint cette mort.
Page 274 - Paris, en l'absence du roy, et lui estant en Bourbonnois, où tant et si bien se gouverna et maintint que plusieurs estoient d'opinion que, se n'eust esté sa grant diligence et bonne conduite, que ladicte ville eust...

Bibliographic information