Page images
PDF
EPUB

toutes nos autres lois', et conséquemment à tous les actes d'exécution , c'est-à-dire , aux ordonnances royales , aux arrêtés administratifs, et à la jurisprudence des tribunaux.

Quand nous serons délivrés sans réserve des mesures d'exception et de suspension qui nous ravissent encore une partie de ses bienfaits , quand elle aura reçu les développemens nécessaires qu'elle promet, et les autres dont elle contient les heureux germes ; enfin , quand elle sera complétement exécutée selon son texte et selon son esprit, selon cet esprit de liberté, d'égalité , de justice et de sécurité générale qui la caractérisent, alors, sans attendre, mais san's oublier aussi les perfectionnemens provoqués par le roi, en 1815, nous l'appellerons , sans flatterie, notre vrai palladium , notre précieux trésor ; nous y reconnaîtrons la mesure de liberté raisonnablement désirable dans une vieille civilisation , après des siècles de despotisme et tant d'intervalles d'anarchie , après trente années de discordes publiques , et tant de crimes commis au nom des doctrines libérales dans l'intérêt des doctrines serviles.

1 J'ai sous les yeux deux éditions de la Constitution et des Cing Codes, publiées à Paris, en 1818, in-8°. Dans les deux, cette loi de nos lois est rejetée, plus que ridiculement, à la fin du dernier des Cinq Codes, et après le Tarif de la procédure. La Charte et ses principes ne font point encore partie de l'enseignement dans nos écoles ! Deux fois par an, chez les Anglais, on lit au prône, dans chaque paroisse , les titres des libertés nationales. En France, on nous convoque deux fois l'an, dans les églises, pour entendre lire, comme des leçons parfaites , deux testamens qui ne sont pas en tout irrépréhensibles, qui peuvent mal disposer les esprits en faveur de la Charte , et qui doivent réveiller dans tous les tems le souvenir des faits qu'elle ordonne d'oublier.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

ESSAI

D

TRAITÉ HISTORIQUE ET POLITIQUE

SUR LA CHARTE.

Heureux les peuples et leurs chefs, lorsque leurs droits réciproques, déterminés par une constitution sage, exécutée de bonne foi, se servent de garantie mutuelle, et sont affermis chaque année par les travaux des conseils représentatifs!

[ocr errors][merged small][ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

1. Au milieu des factions, des révolutions et des doctrines , ou vraies, ou fausses, ou exagérées , qui nous ont lancés tantôt vers la liberté, tantôt dans l'anarchie ou la servitude, et nous ont ballottés sur une mer d'anxiétés douloureuses, et de mesures transitoires, on ne peut se dissimuler que "Voy. les nos 1 et 11 de l'Appendice , à la fin de ce volume.

« PreviousContinue »