Page images
PDF
EPUB

REVUE

DES EAUX ET FORÊTS

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

DES EAUX ET FORETS

ANNALES FORESTIÈRES

ECONOMIE FORESTIÈRE
REBOISEMENT BOIS DE MARINE - COMMERCE DES BOIS

CHASSE LOUVETERIE
RÉGIME DES EAUX — PÊCHE PISCICULTURE

MÉTALLURGIE
LÉGISLATION ET JURISPRUDENCE

TOME SEIZIÈME

ANNÉE 1877

BUREAUX D'ABONNEMENT :

PARIS, RUE FONTAINE-AU-ROI, 13

Et chez les principaux Libraires de la France et de l'Etranger.

1877

[ocr errors][ocr errors]

REVUE

DES EAUX ET FORÊTS

LA SÉRIE ARTISTIQUE

DE LA FORÊT DE FONTAINEBLEAU

DISCUSSION A LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS

(Séance du 16 décembre 1876).

M. LE PRÉSIDENT. Les voies et moyens applicables aux dépenses du budget général de l'exercice 1877 sont évalués, conformément à l'état D, annexé à la présente loi, à la somme totale de............ fr. 2 736 203 812

Les crédits pour les frais de régie, de perception et d'exploitation des impôts, et pour les remboursements et restitutions ayant été fixés à....

fr. 271 948 616 Le produit net des impôts et retenus publics est évalué à fr. 2 464 255 196 M. de Choiseul a présenté sur cet article un amendement ainsi conçu : « Réduire de 1 000 francs le produit des coupes de bois. » M. de Choiseul a la parole.

M. HORACE D) CHOISEUL. Messieurs, j'ai eu l'honneur de déposer l'amendement dont M. le président vient de vous donner lecture. Voici pourquoi :

Le 13 août 1861, un décret impérial a enlevé à l'aménagement régulier, normal, de la forêt de Fontainebleau, 1 600 hectares environ.

Sur ces 1 600 hectares, 1 097 furent affectés aux réserves artistiques, et 500 environ aux tirés de la couronne.

On entend, vous le savez, messieurs, par « réserves artistiques, les vieilles futaies et les sites pittoresques de la forêt de Fontainebleau, qui ont inspiré et inspirent chaque jour l'école de peinture de Fontainebleau.

Aujourd'hui, .l'école de Fontainebleau a une querelle avec l'administration des forêts, et c'est pour vous prier de juger entre l'école de Fontainebleau et l'administration des forêts que je suis monté à celte tribune.

Cette réunion de grands artistes se plaint que l'administration des forêts, dans un intérêt, excellent certainement au point de vue forestier, veuille convertir la forêt de Fontainebleau en une vaste sapinière ; elle peut prévoir que d'ici à quelques années tous les sites qui n'ont pas été compris dans les réserves artistiques, les sites les plus intéressants, verront remplacer leur végétation actuelle, d'un aspect si artistique, par de monotones sapins. Ils craignent, si vous ne venez pas aujourd'hui exprimer votre sentiment sur cette question, que l'administration des forêts, continuant à faire ce qu'elle appelle son devoir, ne soit la cause d'une véritable ruino pour les arts.

« PreviousContinue »