Abrege de l'histoire ecclesiastique: contenant les evénemens considérables de chaque siécle ; avec des reflexions, Volume 12

Front Cover
aux dépens de la Campagnie, 1754 - Church history
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 134 - Les Provinciales ou Lettres écrites par Louis de Montalte à un Provincial de ses amis et aux RR. PP. Jésuites, sur le sujet de la morale et de la politique de ces Pères, 1 vol.
Page 130 - Il s'agit dans ce problème de déterminer la ligne courbe que décrit en l'air le clou d'une roue, quand elle roule de fon mouvement ordinaire. Tous les vieux mathématiciens de l'Europe furent défiés par ce jeune-homme.
Page 124 - Un jour de Fête étant allé selon sa coutume, promener dans un carrosse à quatre ou six chevaux, au Pont de Neuilly, les deux premiers prirent le mors aux dents à un endroit du pont où il n'y avait pas de garde-fou, et se précipitèrent dans la rivière.
Page 564 - Toutes les beautés de l'Ecriture sont ramassées dans ce livre : tout ce qu'il ya de plus touchant, de plus vif, de plus majestueux dans la loi et dans les prophètes, y reçoit un nouvel éclat, et repasse devant nos yeux pour nous remplir des consolations et des grâces de tous les siècles.
Page 78 - O mon Père ! Il n'ya point de patience que vous ne mettiez à bout, et on ne peut ouïr sans horreur les choses que je viens d'entendre.
Page 487 - Ce travail fatiguant ne fut pas plutôt fini , qu'il en reprit un autre non moins pénible. Comme il s'étoit appliqué à l'hébreu pendant cinquante années , il crut devoir faire fervir cette étude à prouver l'antiquité &: la vérité de la religion. Ainfi il entreprit de faire voir que la langue hébraïque eft la mère de toutes les autres, & qu'il...
Page 650 - ... inutiles, qu'il se souvienne que dans le temps des Pères elles ont eu leur effet et qu'elles produisent encore un fruit infini dans ceux qui les étudient, parce qu'après tout ces grands hommes sont nourris de ce froment des élus, de cette pure substance de la religion, et que pleins de cet esprit primitif qu'ils ont reçu de plus près et avec plus d'abondance de la source même, souvent ce qui leur échappe et...
Page 128 - Dieu qui remplit l'âme et le cœur de ceux qui le possèdent. C'est un Dieu qui leur fait sentir intérieurement leur misère et sa miséricorde infinie, qui s'unit au fond de leur âme, qui les remplit d'humilité, de foi, de confiance et d'amour, qui les rend incapables d'autre fin que de lui-même.
Page 68 - Venez d'iguorance». jouir du Royaume qui vous eft deftiné- , parce que vous avez tué , blafphêmé , volé , &c. en croiant invinciblement que vous étiez obligés de le faire. Arriaga dit ces propres paroles : » La haine de Dieu comme » objet de la volonté peut être méritoire » de la vie éternelle. •>•> Poteft odium Delptr modum objefli voliti ejje meritorium vlta ttternx.
Page 148 - ... dans les diocèses , et qu'il pût servir comme d'une barrière pour arrêter le cours des opinions nouvelles , qui vont à la destruction de la morale chrétienne. » Peut-on désirer un préjugé plus formel et plus exprès contre la nouvelle morale des casuistes?

Bibliographic information