Traité de mécanique industrielle les différentes méthodes pour déterminer et mesurer les forces motrices: ainsi que le travail mécanique des formes, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 59 - Celte eau ( 102) que nous voyons tomber, du haut du réservoir où elle est retenue, sur la roue d'un moulin qu'elle fait marcher, par son poids, en produisant du travail mécanique, a été d'abord amenée là par l'action de la gravité qui l'a fait descendre de la partie supérieure des vallées, où elle jaillit des sources naturelles; ces sources elles-mêmes sont entretenues par les pluies qui tombent sur le sommet des montagnes et s'infiltrent lentement à travers le sol. Or les pluies...
Page 43 - ... considération de l'effort et du chemin décrit dans la direction de cet effort. Restera ensuite à savoir combien chaque unité de travail, ainsi définie, sera capable, dans des circonstances déterminées, de moudre de kilogrammes de blé, de scier de mètres carrés de planches, etc...
Page 104 - On voit donc combien il est essentiel d'éviter, dans la construction des machines, qu'un corps vienne inutilement choquer un autre corps en repos, dont le poids est comparable au sien propre. Nous disons inutilement, parce qu'en effet, il est quelquefois utile d'opérer par le choc sur la matière à confectionner; c'est ainsi, par exemple, que procèdent les forgerons pour donner différentes formes aux métaux, et que les cordonniers parviennent à étendre les semelles de cuir et à augmenter...
Page 186 - ... dirigé dans le sens de son axe, et qui tend, soit à le rompre, soit à en altérer plus ou moins l'élasticité. Nous nommons plus spécialement résistance vive d'élasticité, le travail dynamique qui répond à l'intervalle où, l'élasticité étant parfaite, les allongements demeurent sensiblement proportionnels aux efforts de réaction correspondants, et résistance vive de rupture, celle qui a été développée, par ces efforts, au moment où ils ont atteint leur plus grande valeur...
Page 64 - Ces différentes formules- serviront à calculer la valeur de deux quelconques des quantités E , V, T quand on connaîtra celle de la troisième, ainsi que le chemin e, ou la vitesse *>, qui correspondent à l'unité de temps 1...
Page 111 - ... généralement beaucoup plus long, les pressions ordinaires, il y ait souvent avantage, nécessité même d'employer ce mode d'action dans les arts, malgré les inconvénients qui" y sont attachés (162). Car, toutes les fois que la pression ou l'effort direct dont on pourra disposer pour produire un travail mécanique sera au-dessous de la résistance à vaincre, il faudra recourir au choc qui développe des pressions considérables et toujours en rapport avec la force de réaction. On s'expliquera...
Page 44 - ... de mouvement ou de forces vives, il conviendra de s'assurer s'il s'agit, ou non, du travail mécanique tel que nous l'avons défini. Un des caractères distinctifs du travail mécanique, c'est qu'il est la chose qu'on paye dans l'exercice de la force, et que sa valeur, son prix en argent, croît précisément comme sa quantité. Car, si l'on ne considère que le travail nécessité directement par la résistance à vaincre, par l'ouvrage à confectionner, il demeure, comme on l'a vu précédemment,...
Page 26 - Oa, 06,... se nomment, en général, les abscisses de la courbe, 0 l'origine et OB l'axe de ces abscisses; que pareillement les perpendiculaires a'a, b'b, c'c,... sont nommées les ordonnées de la courbe, et l'ensemble de ces ordonnées et abscisses, qui se correspondent respectivement, les coordonnées de cette même courbe; qu'enfin, l'intervalle cd entre deux ordonnées consécutives telles que c'c, d'd, ou la différence de leurs abscisses, se nomme quelquefois l'accroissement de ces abscisses,...
Page 300 - C'est d'ailleurs le lieu de mentionner un phénomène qui, dans l'opinion de beaucoup d'Auteurs, peut se présenter lors décès mouvements très-rapides : la production d'un vide plus ou moins parfait en arrière du corps; vide qui se trouverait complètement formé dès l'instant où la vitesse du projectile atteindrait ou dépasserait celle avec laquelle le fluide ambiant tendrait à s'y précipiter et s'.y précipiterait (*), en effet, sous la seule influence de la pression statique...
Page 31 - Or on sait, par expérience, que l'action de la pesanteur en un même lieu n'a pas varié avec le temps, du moins d'une manière sensible, et l'on peut croire qu'à moins d'événements extraordinaires, elle ne changera pas non plus dans l'avenir. A la vérité, l'action de la pesanteur diminue à mesure qu'on s'élève au-dessus de la surface de la terre ; elle diminue pareillement à mesure qu'on s'éloigne des pôles pour s'approcher de...

Bibliographic information