Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small]

DE SOY L ET BOUCHET IN PRIIZURS RUE NE SHITS 36

PARIS

LA PRESSE
PARISIENNE

STATISTIQUE

BIBLIOGRAPHIQUE ET ALPHABÉTIQUE
DE TOUS LES JOURNAUX

REVUES ET CANARDS PÉRIODIQUES
NÉS, MORTS, RESSUSCITÉS OU MÉTAMORPHOSÉS A PARIS
DEPUIS LE 22 FÉVRIER 1848 JUSQU'A L'EMPIRE

CATALOGUE CURIEUX ET COUPLET
Indiquant ininutieusement les titres, sous litres, devises et épigraphes de chaque
journal, reruo, etc.; son degré de rareté, sa couleur apparente ou cachée, ses diverses spécialités,
les noms de ses collaborateurs, gérants, fondateurs, signataires ou anonymes, l'adresse

des bureaux qu'il habitait, le nom de l'imprinierie, etc., etc., etc.

PRÉCÉDÉ DÈS LOIS ACTUELLES QUI RÉGISSENT LA PRESSE, ET SUIVI DE LA LISTE EXACTE

DE TOUS LES JOURNAUX DES DÉPARTEMENTS

PAR HENRY IZA MBARD

PRIX 1 FRANC

PARIS
P.-H. KRABBE, LIBRAIRE-ÉDITEUR

RUE DE SAVOIE, 12

1853

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][subsumed][ocr errors]

AVANT-PROPOS.

[ocr errors]
[ocr errors]

Jamais époque n'a vu naître et mourir une aussi curieuse population de journaux que ceux parus à Paris, depuis l'avènement de la République en 1848 jusqu'à la proclamation de l'Empire, le ? décembre 1852. Aussi, pensons-nous intéresser le public en lui apprenant les titres, sous-titres, épigraphes et qualités, l'inconnu, l'histoire secrète et les mystères de la rédaction de ces feuilles excentriques qui, pour la plupart, n'ont vécu que

espace d'un soir ou d'un matin. Nous avons minutieusement dressé notre catalogue afin qu'il fût plus qu'une nomenclature bibliographique et qu'il procurât de curieux éléments à l'histoire de la presse parisienne.

Ce qu'il y a de remarquable dans la liste funèbre des journaux depuis 1848, ce n'est pas sa longueur, ni la grande variété des titres que le nouvel état des choses a fait imaginer, c'est la manière plus ou moins ingenieuse dont une quantité de publications périodiques se sont engendrées, métamorphosées, transformées et fondues les

« PreviousContinue »