La Paix de Villafranca et les conférences de Zurich

Front Cover
Amyot, 1859 - Austria - 200 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - ... est à désirer qu'un temps vienne où les mêmes idées libérales s'étendent sur la guerre de mer, et que les armées navales de deux puissances puissent se battre sans donner lieu à la confiscation des navires marchands et sans faire constituer prisonniers de guerre les simples matelots du commerce ou les passagers non militaires.
Page 178 - Nord-Est du lac d'Iseo, la ligne de démarcation autrichienne suivra la frontière du Tyrol. et le ruisseau nommé Toscolano, jusqu'à la localité du même nom. située sur les bords du lac de Garda. La route qui conduit de Lazise à Pontone servira de délimitation aux troupes autrichiennes, entre la rive orientale du lac de Garda et l'Adige.
Page 181 - L'Empereur des Français remettra le territoire cédé au Roi de Sardaigne. La Vénétie fera partie de la Confédération italienne, tout en restant sous la Couronne de l'Empereur d'Autriche. Le Grand-Duc de Toscane et le Duc de Modène rentrent dans leurs Etats, en donnant une amnistie générale.
Page 181 - L'Empereur d'Autriche cède à l'Empereur des Français ses droits sur la Lombardie, à l'exception des forteresses de Mantoue et de Peschiera, de manière que la frontière des possessions autrichiennes partirait du rayon extrême de la forteresse de Peschiera, et s'étendrait en ligne droite le long du Mincio jusqu'à...
Page 161 - Luxembourg comprise dans les limites spécifiées par l'article suivant est également cédée au prince souverain des Provinces-Unies, aujourd'hui roi des Pays-Bas, pour être possédée à perpétuité par lui et ses successeurs en toute propriété et souveraineté. Le souverain des Pays-Bas ajoutera à ses titres celui de grand-duc de Luxembourg...
Page 103 - ... navigation, sur la base de la plus stricte réciprocité, et par lequel leurs sujets respectifs seront placés sur le pied de la nation la plus favorisée. A cette occasion on prendra également en considération la question...
Page 100 - Les principes généraux adoptés par le congrès de Vienne pour la navigation des fleuves seront appliqués à celle du Pô. Des commissaires seront nommés par les États riverains, au plus tard...
Page 90 - ... avant la réunion, sur les divers territoires dont ils se composent, et à diviser dans une juste proportion celles qui ont été contractées en commun.
Page 202 - Walewski écrit à tous nos agents diplomatiques, au moment du traité de Zurich : « Déjà le Gouvernement de l'Empereur a l'assurance que le Saint-Père n'attend qu'un moment opportun pour faire connaître les réformes dont il est décidé à doter ses Etats... » Et parmi ces réformes, le Ministre nomme « une administration généralement « laïque, la gestion des finances, la justice, et tout cela au « moyen d'une assemblée élective. » Le traité de Zurich lui-même, dans son article...
Page 190 - Apostolique, ils ont réuni le 6 de » ce mois, à Bologne, une assemblée qu'ils ont » appelée l'Assemblée nationale des peuples de " l'Emilie, et y ont promulgué un décret rempli » de faux prétextes et de fausses accusations, par lequel, alléguant mensongèrement l'unanimité des populations, ils ont déclaré, au mépris des droits de l'Église Romaine, qu'ils ne voulaient plus être soumis au gouvernement pontifical. Le jour suivant, nouvelle déclaration portant, comme c'est maintenant...

Bibliographic information