Bulletin, Volumes 61-65

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - M. le Président déclare la séance ouverte et donne la parole à M. le Secrétaire pour la lecture du procès-verbal de la précédente séance. Il est adopté sans observation.
Page 1 - Secrétaire pour la lecture du procès-verbal de la précédente séance qui est adopté. M. le Président procède au dépouillement de la correspondance.
Page 39 - PRÉSIDENT donne la parole à M. le Secrétaire pour la lecture du procès-verbal de la dernière séance, <\\\\ <^\ adopté sans observations.
Page 55 - ... outre des transports généraux dont nous venons de parler, dans les organes de la plante une véritable analyse par suite de laquelle les matières indispensables au développement des graines, sont appelées vers elles sous l'influence de leurs enveloppes extérieures jouant ici un rôle aspirateur semblable à celui des feuilles proprement dites, les matières inutiles ou peu utiles au parfait développement de la graine sont entraînées ou retenues plus ou moins loin, surtout dans les organes...
Page 18 - Après la lecture du procès-verbal de la précédente séance qui est adopté , M. le président donne communication d'une lettre de M.
Page 6 - Président déclare la séance ouverte à deux heures et demie et donne la parole à M. le Secrétaire pour la lecture du procès-verbal de la dernière séance.
Page 250 - A partir de l'exercice 1892 et pendant une durée de six ans, il sera alloué aux cultivateurs de lin et de chanvre des primes dont le montant ne pourra annuellement dépasser la somme de deux millions cinq cent mille francs (2,500,000 fr.) et qui seront fixées, à concurrence de ce chiffre, au prorata des superficies ensemencées.
Page 6 - L'ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à quatre heures et demie. SÉANCE DU 12 MAI 1894 Présidence de MA BLAVIER, sénateur, président.
Page 79 - hommages que celle de la pomme de terre , sous » quelque point de vue qu'on l'envisage. Elle prospère » dans les deux continents ; sa récolte ne manque » presque jamais; elle ne craint aucun des accidents » qui anéantissent en un clin d'œil le produit de nos » moissons : c'est bien , de toutes les productions des » deux Indes , celle dont l'Europe doit bénir le plus » l'acquisition. Quand on réfléchit que la plus grande » fertilité du sol et l'industrie du cultivateur ne sau...
Page 2 - Londres. 11 est procédé à l'admission des membres présentés à la dernière séance. Sont admis comme membres de la Société : M. Albert de Loisy, présenté par MM. de Quatrefages et d

Bibliographic information