de fenelon

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 179 - Dieu, quand même, par une très fausse supposition, au lieu des biens éternels qu'il a promis aux âmes justes, il les tiendrait par son bon plaisir dans des tourments éternels, sans néanmoins qu'elles soient privées de sa grâce et de son amour : qui est un acte d'abandon parfait et d'un amour pur...
Page 352 - Augustin *, que personne ne révoqua jamais en doute : la chose du monde la plus véritable, la mieux entendue, la plus...
Page 183 - la volonté de Dieu à toutes choses ; mais elle " ne laisse pas d'aimer beaucoup d'autres choses,
Page 333 - C'est l'envie , dit-il , de séparer ces motifs que Dieu « a unis, qui vous a fait rechercher tous les prodiges « que vous trouvezdans les suppositions impossibles. « C'est, dis-je, ce qui vous y fait rechercher une cha« rite séparée du motif essentiel de la béatitude.
Page 98 - C'est ce que personne ne peut nier. « L'autre, que l'indépendance « qu'on attribue à la charité tant de la béatitude que « des autres bienfaits de Dieu, loin de les exclure, « les laisse , dans la pratique , un des motifs les plus « pressants, quoique secondaire et moins principal, « de cette reine des vertus. » | Toutes ces expressions ne signifient rien de précis.
Page 445 - J'eus trois raisons de refuser mon approbation. La première est que , sans vouloir jamais ni directement ni indirectement défendre les livres de madame Guyon , que je...
Page 242 - C'est cet état d'inaction absolue, que Molinos appelle quiétude, ou voie intérieure. 3° L'âme ne doit plus alors penser, ni à la récompense ni à la punition , ni au paradis ni à l'enfer, ni à la mort ni à l'éternité.
Page 361 - Les difficultés naissent sous vos pas. Tout ce que vous touchez de plus pur dans mon texte se convertit aussitôt en erreur et en blasphême.
Page 470 - M. l'archevêque de Paris , à M. Tronson et à M. Pirot , à moins qu'on ne se livre aussi à M. de Meaux? Ce prélat devroit-il montrer tant de vivacité...
Page 228 - Tous les autres passages qui sont si décisifs ne sont-ils pas exactement cités? Pourquoi donc, Monseigneur, dites-vous, en parlant de moi sur les passages de notre saint? « II n'en marque » aucun qui ne soit tronqué, ou pris manifestement » à contre-sens, ou même entièrement supposé. » Vous ajoutez avec une pleine confiance :

Bibliographic information