L'Espagne sous les rois de la maison de Bourbon: ou mémoirs relatifs à l'histoire de cette nation depuis l'avénement de Philippe V en 1700, jusqu'a la mort de Charles III en 1788, Volume 1

Front Cover
De Bures Frères, 1827 - Spain
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 124 - Essayez de remettre vos finances ; veillez aux Indes et à vos flottes ; pensez au commerce, vivez dans une grande union avec la France ; rien n'étant si bon pour nos deux puissances que cette union à laquelle rien ne pourra résister 1.
Page 211 - Dites-lui, je vous supplie, que c'est moi qui ai l'honneur de prendre la robe de chambre du roi d'Espagne, lorsqu'il se met au lit, et de la lui donner avec ses pantoufles quand il se lève.
Page 126 - Témoignez de la reconnaissance pour le feu roi, et pour tous ceux qui ont été d'avis de. vous choisir pour lui succéder. « Ayez une grande confiance au cardinal Porto-Carrero, et lui marquez le gré que vous lui savez de la conduite qu'il a tenue. « Je crois que vous devez faire quelque chose de considérable pour l'ambassadeur qui a été assez heureux pour vous demander, et pour vous saluer le premier en qualité de sujet.
Page 308 - Je sais que vous êtes très éloigne de ce défaut ; mais les effets du premier ne sont guère moins dangereux, et c'est ce qui m'alarme pour vous. « Je vous aime trop tendrement pour me résoudre à vous abandonner. Vous me réduirez cependant à cette fâcheuse extrémité si je cesse d'être informé de ce qui se passe dans vos conseils ; je ne puis y avoir part , si vous retranchez au cardinal d'Estrées les entrées que vous lui aviez données jusqu'à présent, non seulement à lui, mais...
Page 150 - ... silencieux , asservi au nom de l'étiquette par des commensaux et par la reine qui le remplissaient de leurs intrigues ; voilà pour la cour. Enfin , un épiscopat trop riche et trop dépendant de Rome ; une inquisition redoutable , toujours en guerre , au dehors avec le pape, au dedans avec les sujets ; et des milliers de moines , souvent hommes de talent et de mérite , mais la plupart opposés entre eux d'un ordre à l'autre , ou même de couvent à couvent : tel était , en peu de mots ,...
Page 126 - Porto«Carrero, et lui marquez le gré que vous lui savez « de la conduite qu'il a tenue. « Je crois que vous devez faire quelque chose de « considérable pour l ambassadeur qui a été assez heu« reux pour vous demander , et pour vous saluer le
Page 308 - ... santé, peutêtre sa vie , sans aucun dessein que celui de marquer sa reconnoissance et son zèle. Et quand vous avez le plus besoin de ses talens ; quand il est le plus nécessaire de prendre de promptes résolutions pour votre sûreté et celle de votre royaume , vous faites voir en vous une malheureuse facilité à croire, que tout d'un coup vous pouvez gouverner seul une...
Page 462 - monde passoit. Vous pouvez juger par là du reste. « Nous espérions, en arrivant ici, d'être un peu plus « commodément et proprement; mais nous n'avons « trouvé ni l'un ni l'autre. Malgré cela, si le Roi peut « vaincre ses ennemis , nous ne laisserons pas que « d'être gaîment. Le pis de tout est que nous ne pas« sons presque point de jours sans avoir quelque mau
Page 211 - ... nous heurter en les cherchant. Sa Majesté s'accommode si bien de moi, qu'elle a quelquefois la bonté de m'appeler deux heures plus tôt que je ne voudrais me lever. La reine entre dans ces plaisanteries; mais cependant je n'ai point encore attrapé la confiance qu'elle avait aux femmes de chambre piémontaises. J'en suis étonnée, car je la sers mieux qu'elles, et je suis sûre qu'elles ne lui laveraient point les pieds et qu'elles ne la déchausseraient point aussi proprement que je fais.
Page 127 - Quand vous aurez assuré la succession d'Espagne par des enfants, visitez vos royaumes, allez à Naples et en Sicile , passez à Milan , et venez en Flandre ; ce sera une occasion de nous revoir: en attendant visitez la Catalogne, l'Aragon et autres lieux. Voyez ce qu'il y aura à faire pour Ceuta.

Bibliographic information