Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

de presque tous les Didionnaires qui compo. teni l'ensemble de l'Encyciopédie. (Vogez, pour pills de détails, le No. XI, page 9 des Représen, furions, inforées à la tête au Tome 11 de's Mathématiques, qui. A été publié avec la trentiene Livraison).

Si les Souscripteurs prennent la peine d'exa mnar će volume , ils s'affurerour que la coins politica en étoit d'une extrême difficulté, & nous pourrions prendre en témoignage toute la Librairie & l'Inıprimerie de Paris, fans craindre d'en être démenti, que si un ici volume pę faisoit pas partie de l'Encyclopédie, it f&Toit imposible à aucun Libraire de le donner à moins de 18 à 21 liv., parce que celui qui te chargereit d'on pareil Ouvrage, n'cleroit le tirer à plus de miite Exemplaires, & que le prix des Livres doit toujours être établi en proportion du nombre du tirage, du prix du inabafcrit , de l'impression, &c. J'ai cru certe oblervalinn utile pour justifier la Librairie de Paris & de Province, ríu prix auquel certains ouvrages font établis, & qui , quelquefois parolt exceilif. :. Nous l'avons déjà dit, & nous ne cesserons de le répérer, parce que c'est la plus exacte vérité : aucun Libraire, en Europe, 'pourroit fuire, pour le Public, ce que nous faisons auto jourd'hui pour les Souscripteurs. Aucund"cux, & nous n'en exceptons pas même les Contrefacteurs, qui n'ont pas d'honoraires d'Aureurs & de deffairs à payer, qui forment un objet de liépense de plus de sept centamille liv,, & qui puient l'impreffion, Le papier, les dessins, la gravure & lu maindoeuvre

& quarante pour cent meilleur marché qu'à Paris, ne pourroient donner à fix liv. des volumus in-4. teliemertt chargés de discours, qutils sone chacun la représentation de çing vol.

trente

in4o. ordinaires, comme le Biffin, le Velly, &cs La liaison de cas Ouvrages a l'Encyclope die ; les volumes à onze liv., & cour de plante ches qui restent à publier, la vente séparée & actuelle de ces volumes à six liv. 'as prix de douze liv., les différentes vães que nous avo.:s exposées dans les Prospectus particuliers qui ont parh. 0.1 p feuls nous permetire ceite combinaison:& donner le plus gran exemple d'une Souscription tenue 'même au delà de l'esprit da Projpectus (1).

Nous deyons observerisque, sur cerre Livraison de deux volumes å fix livres, il y a une perte & une difference actuelle de r.ccitę sur la dépense, pour noui, de plus de vinge cing mille livres

Au prix ci-desus de 13 liv 10 fols pour les deux vclumes broches de la Livraison aft:e!le, il faut joindre 3 liv. 16 fols que nous reçoivent les deux ordres de Souscripteurs, & con: 10us avons fait mention dans l'Aris de la trent ème Livraison, & dans le compte général page XXV & suivantes ). Il faut encore y ajouter 2 liv. pour la brochare des cinq objets qui composent ladite trentième Livraison; ainfi , les Souscripteurs, en retirans la trente-unième Livraison brochée, ont à payer la fomme de 19 liv, 6 sols.

in
Savoir, deux volumes liv. ci. 12l.

[ocr errors]

(1) Je fais que, dans aucur Tribunal, je n'aurois écé müdamné à connut guarante-huic voluires à fix livres parce qu'ca prenant l'esprit du Prospectus , il ott Sirions tré que les souscript:urs n'onç ciù compuer que sur tonis & quatre volimcs à ce prix; mais j'ai voul, ca m'szés, cutant de cette manière, prévenir des proces qui ausgieng en caînó la deuxion de incyclopédit.

10

Brochure de cette Livraison, com

potee de 3 tomes.. Brochure de la trentième Livrai

fon, composée de cinq objets, mais dont on ne compte que quatre, la brochure de l'Atlas ayant éré comprise dans le compte des 79

liv. ci.... Réfultat du compte général.

[ocr errors]
[blocks in formation]

Ceux qui tirent leurs Exemplaires en feuilles n'ont à payer que 15 liv. 16 fols.

Je fupplie avec instance les Souferiptears d'avoir attention de retirer les Livraisons à me. fure qu'elles paroissent. C'est la seule obligation à laquelle la loi de toute foufcription les engage, prifque, n'ayant aucun engagement aucun écrit de leur part, je n'ai aucune action à exercer contre eux, & que je n'en voudrois pas exercer aucune, quand même j'en aurois le droit. Il est donc essentiel qu'ils soient préVenus que, conformément à plufieurs Arrêts du Conseil, toute Souscription eft nulle, fi, après un délai de fix mois, les Souscripteurs n'ont poim retiré les ouvrages qui en font l'objet ; & quoique, jusqu'à présent, je n'ai point tenu rigueur sur cet article, je m'y trouve forcé maintenant, en donnant 48 vol. à 6 liv.

Nous prévenons de nouveau les Soufcrip.eurs que tous ceux d'entre eux qui, d'ici à la fin de Juin , auront négligé de retirer les trente Livraisons qui ont paru , ne pourront plus le faire pour aucun prix, & que leurs Livraisons' feront vendues aux nouveaux Souscripteurs au moyen de la réimpression des seize pre

mérés Livraisons dont on est actuellement ac. cuvé, & qui ferviront à faire des corps complits , & le service courant des Dictionnires sëparés. Il y en a nombre d'entre eux qui sont en retard à ce: Yujet. Sans y comprendre les trois cent treate Exemplaires qu'on avoit pła. Gós en Efpagne, & dont on n'a retiré que les seize premières bivraisons, il en reste encore en magalmaplus de cinq cents Exemplaires ; ce font c:s Soo: Exemplaires de fuites invendus qui ont rendor notre pofition extrêmement dit fi ile dans cette entreprise; & c'est pour venit à bout de remplir nos e gagmens, & donner aux Syufcriptears 46 à 48 volumes à fix livres au lieu de 7 à Ai que nous avons ére forces de publier la vente des Di&ionnaires réparés; opération qui devenoit encore'n ceilaire & in difpenfable dans norrè pofition, puisqu'oa les a annoncés dans divers endroits, & que nos no 1?iflurs

rons point faire à d'autres, à notre détr0297, ce que nous pouvons faire nous-mê. m:5; opération encore qui ne nuit en ri:o zur Souferipteurs , puisque nous étab:iff ms pilis ces volumes séparés au moins au prix de 12 liv.

Les Libraires sy'ayant aucun crédit pour cet Ouvrag:, & étant oblig? de payer comptant, les Livraifons qu'ils tireni' àmarura, nous prions les Soufcripturs d'avoir égard à leur potio, en leor payant également soinptant les Livraisons à merire que les paroill... : C'eft aux Souscripteurs à le declarer l'appui & les Prore&teurs de ce grand Onvrage: Salta: des travaux de deux cent cinquante Homm.15 dei Deters les plus bitingue de la Capitale & des Provinces, en y comprenant ceux qui y travaillent actuellemenzil embris 1 ic les.. congo flaces humaines , & la Bio bliothèque la plus complète n'en fernis pas le

* Hj

[ocr errors]
[ocr errors]

remplacement ; c'est un Monumerit national, & qui sert de modèle aux Ecrangers ; il est à moitié élevé, il depend des Souscripteurs qu'il s'achève. Je n'ai besoin

que d'encouragement pour

le terminer. J'ai besoin d'être soutenu par l'eftime & la confiance des Souferipteurs; c'eft: la seule grace, que je leur demande, & peutétre lera-ce, le seul prix de mes travaux dans cette grande entreprile , où j'ai mis toute ma fortune , mais que j'aurai le courage de soutenir

jusqu'au bour, fi je n'ai à vaincre que les difficultés qui en sont inséparables.

La plus grande crainte des Souferipteurs a éré, jusqu'à présent, que l'Ouvrage ne s'achevât dans un laps de temps, trop considérable ; & c'est sans doute cette crainte qui a porté pivsieurs d'entre eux à ne pas retirer exacte-> ment les Livraisons à mesure qu'elles ont parya Mais nous pouvons aujourd'hui les ratsures comp'ètement à cet égard.

La partie de la Médecine étant une des plus étendues de l'Encyclopédie, j'ai pris de noutor velles mesures pour qu'elle ne soit point retardée. Les Souscripteurs apprendront sans doute avec plaisir, qu'aux Coopérateurs qui avoient pris part dans les commencemens à cet Ouvra. ge, viennent de se joindre d'autres Médecins, qui se sont tous réunis pour pailer avec notrs un nouvel acte (1), où ils ont donné leur pa. roie d'honneur d'achever chacun les parties dont ils ont bien voulu se charger, d'ici à trois ans au plus tard, & de remettre chacun un tiers. de leurs manuscrits cette année; le second tiers en 1790, & le reste de leurs copies en 11791:

[ocr errors]

(1). Cet ađe a été, paffé le ii Avril 1789. "Nous publierons incessaminent les noms de foátes les personnes qui l'out figné.

« PreviousContinue »