Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, Volume 5

Front Cover
Thibaud-Landroit, 1832 - Science
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 269 - Discours sur ce sujet : Combien les sciences, les lettres et les arts peuvent être cultivés avec succès dans le département du Puy-de-Dôme et dans toute l'Auvergne ; et : Quels sont les moyens de les y rendre florissants? avec des notes, ibid., 1819, in-8°...
Page 190 - ... le tremble et l'érable argenté, en 3 ans; le saule commun , le marronnier d'Inde et le platane, en 4 ans; l'érable, le hêtre rouge et le bouleau commun, en 5 ans; l'orme, le frêne, le charme et le peuplier d'Italie, en 7 ans. L'acacia, le chêne, le pin commun, le pin sylvestre , le pin de Weymouth et le sapin n'étaient, au bout de 7 ans, pourris qu'à la profondeur de 6 lignes. Le mélèze, le genévrier commun, celui de Virginie et le thuya étaient intacts.
Page 190 - Les expériences sur des planches minces ont donhé à peu près les mêmes résultats. On peut classer les bois de la manière suivante , en commençant par les plus périssables : le platane , le marronnier d'Inde, le tilleul, le peuplier, le bouleau, le hêtre, le charme , l'aulne , le frêne , l'érable , le sapin , le pin sylvestre, l'orme, le pin de Weymouth, le pin ordinaire, le mélèze , l'acacia et le chêne. Le meilleur moyen de prolonger la durée des bois est de les carboniser et de...
Page 313 - ... d'une capsule fulminante. La dynamite (1) C'est en 1832 que la randannite fut signalée pour la première fois à Ceyssat, par M. Fournet; il la désigna sous le nom de Silice gélatineuse, supposant qu'elle était due à des dépôts d'eaux thermales. Après sa découverte de Ceyssat, M. Fournet ayant eu occasion de parler à M. le comte de Montlosier de celte terre siliceuse, celui-ci reconnut qu'il en possédait l'analogue dans une prairie de son domaine de Randanne, d'où le nom de randannite,...
Page 192 - ... le moyen d'un manche placé sur le disque supérieur; l'inférieur est fixe , posé sur une table à rebords , et porte à son centre un pivot de fer carré dont l'extrémité est cylindrique , et surpasse le niveau de la meule d'environ 2 pouces. Dans le centre de la meule supérieure est pratiquée une gorge circulaire de 4 à 5 pouces de diamètre; il est traversé dans sa partie inférieure d'un morceau de fer plat incrusté dans la pierre , au centre duquel est pratiqué un trou où passe...
Page 131 - Ils retardent la maturité des plantes, en donnant plus de développement aux parties foliacées et en s'opposant aussi à l'évaporation des liquides qu'elles renferment ; 22.° L'écobuage rentre dans la classe des engrais salins puisqu'il a pour objet de former des sels avec les matières organiques que le sol contient et d'exercer ainsi une très-grande influence sur la végétation. Tels sont les résultats auxquels m'ont conduit toutes les recherches que j'ai l'honneur de soumettre au jugement...
Page 130 - Ces proportions doivent varier selon la 33 nature des terrains : celles de trois cents à cinq 3) cents livres par hectare sont , en général celles » qui conviennent le mieux aux terrains légers. » On peut les porter à six cents livres , même » pour les foins ; et mieux encore jusqu'à douze » cents, dans les terrains marécageux et humides. » On peut même , dans cette circonstance , doubler » cette quantité sans nuire à la végétation.
Page 191 - ... soit plus troublée par la fécule attachée au gruau ; on le met dans une marmite de fonte ; on y ajoute de l'eau de manière à le couvrir de a ou 3 doigts ; on suspend la marmite à un feu flambant ; on le fait cuire ainsi ; quand le gruau est crevé , l'eau diminue ; s'il en reste trop, on en Ote. Après que l'eau a été absorbée par l'ébullition , et que le gruau est presque sec, on descend la marmite ; on la...
Page 131 - Le sel marin pourrait, dans certains cas , tenir lieu du plâtre pour les prairies artifieielles , en remplaçant cinq mille livres de plâtre par trois cents livres de sel. i8°. Le nitrate de potasse augmente considérablement la récolte, à la dose de trois cents à quatre cents livres par hectare. i9°. La meilleure époque pour répandre les sels sur le sol, est celle où les jeunes plantes commencent à se garnir de feuilles. A l'époque de la germination , les engrais salins sont plus nuisibles...
Page 128 - On doit, autant que possible, employer les sels sous forme pulvérulente. 2°. Si on les emploie en dissolution, il est nécessaire que celle-ci soit étendue de beaucoup d'eau. 3°. Les engrais peuvent être appliqués avec avantage sur toute espèce de terrain.

Bibliographic information