Page images
PDF
EPUB

nistration centrale. En effet, sans pré- demandes de créations de caisses ont tendre multiplier à l'infini les caisses été adressées à mon département. d'épargne ni en créer dans des localités Déjà 22 ont abouti à des décrets pris trop peu importantes pour leur four- par Votre Majesté, et l'instruction des nir des éléments suffisants d'activité, on 5 autres se termine en ce moment. Il doit aspirer, du moins, à ce que lout serait prématuré d'entrer à ce sujet chef-lieu d'arrondissement soit pourvu dans des détails qui ont leur place d'une caisse ou d'une succursale. marquée au prochain compte renda ;

Dans cette pensée, j'ai adressé, vers mais il m'a paru convenable de menla fin de l'année 1856, un appel aux tionner ici le fait, parce que son acconseils municipaux des chefs-lieux complissement s'est préparé dès l'and'arrondissement où l'institution fai- née 1856. sait encore défaut, pour les inviter Le bilan de la fortune particulière à en doter leur ville. La manière dont des caisses d'épargne en 1856, rapproil a été répondu à cet appel prouverait, ché de celui qui se trouve consigne au besoin, combien les caisses d'épar- dans mon rapport sur l'année 1855, gne sont justement populaires, car 27 donne les résultats généraux suivants :

[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors]

III.

LIVRETS.

[ocr errors]

Il existait, au 1er janvier 1856, dans les 370 caisses d'épargne qui ont fourni leurs comptes rendus.

890,536 livrets. Pendant l'année il en a été ouvert.

172,998 Reçu par transfert.

10,685 D'où ressort un total de.

1,074,219 dont les caisses ont été débitrices pendant l'année, mais dont il faut déduire : Livrets soldés.

138,031 Au 31 décembre 1856, il restait donc en circulation. . 936,188 liyrels.

Ainsi le nombre total des livrets a contraire, dépend d'une manière à reçu une augmentation de 42,322 ou peu près absolue de la confiance que 4.75 p. 0/0 environ.

le public accorde à ces caisses, et du Le rapprochement des indications degré où sont parvenues les idées de qui précédent et de celles qui sont con- prévoyance dans la population. Exatenues dans le dernier compte rendu minée à ce double point de vue, la donne lieu de reconnaitre qu'en 1856 situation des caisses d'épargne en il a été ouvert 18,797 livrets de plus 1856 doit causer une vive et légitime qu'en 1855, soit 12.2 p. 010 environ; satisfaction. il en a été soldé 4,093 de plus qu'en En rapprochant le nombre total des 1855, soit 3.6 p. 010 environ ; et par livrets (936,188) du chiffre légal de la suite, que l'augmentation, dans lenom- population (35,781,628 habitants), on bre des livrets qui restent eu circula- voit qu'il y avait, en moyenne, au 31 tion, a été plus forte de 14,704 décembre 1856, un livret pour 38 livrets, soit 52.9 p. 010 environ, en habitants environ; la moyenne, en 1856 qu'en 1855.

1855, n'accusait qu'un livret pour 40 Ces résultats, Sire, vous paraitront habitants. sans doute très-remarquables ; ils mé- La moyenne est dépassée dans 23 ritent d'autant plus de fixer l'attention départements, qui présentent uue prode Votre Majesté, que le degré de portion plus élevée. (V. Moniteur, ? prospérité des caisses d'épargne se el 3 nov.) manifeste principalement par la quan- Au contraire, le rapport entre les tité des déposants. Le montant des som- livrets et la population donne un rémes déposées contribue sans doute à le sultat inférieur à celui de la moyenne faire apprécier, mais avec moins d'au. dans 63 départements. (V. Moniteur, torité, parce qu'il peut être affecté même date.) par des causes élrangères à l'instilu- Le tableau suivant permet d'apprétion, et nolamment par les besoins des cier séparément les résultats obtenus déposants, ou par des circonstances par les caisses d'épargne les plus imfavorables au placement des fonds portantes, en ce qui concerne les lien dehors des caisses d'épargne. Le vrets : chiffre des livrets en circulation, au

[blocks in formation]
[ocr errors]
[ocr errors]

>>

>>

[ocr errors]

D

Paris ..... 34,774 31,096 3678 Paris....... 221,379 216,052 5327 Marseille.. 3,931 3,313 618 Lyon. 31,900 31,074 826 Lyon..... 3,835 4,258 577 Bordeaux.... 17,815 17,784 31 Bordtaux.. 3,001 2,790 211

Metz.

16,899 16,948 49 Lille... 2,222 1,794 428) » Marseille.. 16,573 15,475 1098 Nancy. 1,985 1,782 203 Rouen.... 11,884 11,477 407 Toulon.... 1,890 1,755 135

Lille. 11,544 10,802 742 St-Etienne. 1,882

Orléans.. 10,849 10,691 158 Strasbourg 1,847 1,917

70 Nancy 10,275 9,962 313 Nantes.... 1,800 1,503 297 » Angers.. 10,259 9,694 565 Ronen. 1,579| 1,350 229 Strasbourg. 10,061 9,903) 158 Besançon.. 1,548 1,479 69

Beauvais... 8,665 Metz.... 1,546 1,753 207 Brest... 8,144 7,982) 162 Clerm.-Fer| 1,417| 1,506

89 Nantes... 7,913 7,498 415 Orléans... 1,345 1,247 98 Versailles. 7,913 8,035 122 Brest. 1,334 1,297 37 » Dijon. 7,626 Grenoble.. 1,284

Meaux.. 7,608 7,087 521 Reims.... 1,269) 1,054 215 Amiens. 7,400 6,836 564 Meaux 1,263 969 294 Le Mans... 7,121 6,402 719 Le Havre.. 1,257 985) 272 » Chartres.... 6,884

[ocr errors]
[ocr errors]

»

>>

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

CRÉDITS. Au 1er janvier 1856, le solde dû par les 370 caisses d'épargne qui ont fourni leurs comptes était de. . . . 271,359,165 87

Pendant l'année, les verseinents reçus par les mêmes caisses se sont montés à.

126,958,253 56 Les intérêts alloués aux déposants. 9,442,602 43 Les arrérages de rentes touchés à. 188,546 95 Soit en masse.

407,948,568 81 ci 407,948,568 81 De cette masse il convient de déduire les remboursements en rentes achetées :

1° D'office :

En éxécution de la loi du 30 juin 1851 (réduction des comples), soit.

382,731 20 En exécution de la loi du 7 mai 1853 (consolidation des comptes abandonnés), soit.

5,268 15 2o A la demande des déposants, soit. ...

10,322,343 21 Et les remboursements en espèces (capital, intérêts et arrérages de rentes), soit.

121,895,312 36 Soit une masse de. ..

132,605,654 92 ci 132,605,654 92 De sorte qu'au 31 décembre 1856, le solde dů aux déposants éiait de.

275,342,913 89

.

[ocr errors]

Comparativement aux opérations s'est accru, du 1er janvier au 31 déde l'année 1855, telles qu'elles se cembre 1855, que de 526,000 fr. entrouvent constatées dans mon précé- viron, soit d'une somme sept ou huit dent rapport, les opérations de l'année fois moins considérable. Le montant 1856 présentent dans le chiffre : des dépôts a donc suivi en 1856 une

Des versements reçus, une augmen- progression très-remarquable, et cette tation de 6,793,959 fr. 43 cent, ou progression aurait été plus sensible en5.65 p. 010 environ;

core, sans un fait que j'aurai l'honDes intérêts alloués aux déposants, Deur de signaler plus loin à Votre Maune augmentation de 187,358 fr. 87'c. jesté, en exposant le tableau de la diou 2.02 p. 010 environ ;

vision des comptes par classes de quoDes arrérages de renle louchés pour tité. le compte des déposants, une augmen

Si l'on divise le solde général du an tation de 24,838 fr. 78 cent. ou 15.17 31 décembre 1856 par le nombre top. 010 environ;

tal des livrets en circulation à la Des achats de reute exécutés d'of- même date, on obtient une moyende fice, une augnientation de 27,331 fr.ou générale de 294 fr. 11 c. par livret. 7.57 p. 010 environ;

Cette moyenne est dépassée dans 64 Des achats de rente opérés à la de- départements. mande des déposants une augmenta- (Enumérés au Moniteur, à la date ci. tion de 1,234,641 fr. 70 cent. ou dessus.) 13.58 p. 010 environ ;

La moyenne générale des dépôts Enfin, des remboursements en espė. n'est pas atteinte, au contraire, dans ces, une augmentation de 2,271,160 21 départements. (v. le Moniteur.) fr. 70 cent. ou 1.89 p. 010 environ. Le tableau suivant indique les vero

Le solde dû aux déposants s'est ac- sements reçus pendant l'année, ainsi cru, du 1er janvier au 31 décembre que les soldes dus, au 31 décembre 1856, de 4 millions environ ou 1.40 1856, par les caisses d'épargne établies p. 010; il ne s'est accru, du 1er jan- dans les villes les plus importantes, et vier au 31 décembre 1855, que de 4 donne la mesure des résultats de leurs millions environ ou 1.40 p.010; il ne opérations :

[graphic]
[ocr errors]

25,858,955 10 25,241,806 74 617,148 36
3,130,330 93 2,945,543 41 184,787 52
3,120,553 77 2,758,517 69|362,036 08
2,449,559 68 2,277,349 89 172,109 79
1,794,837 97 2,133,064 92

338,226 95
1,698,547 91 1,495,740 68203,807 23
1,397,357 45 1,302,566 36 94,791 09
1,335,666 44 1,918,515 49

582,849 05 1,330,123 64 1,311,318 39 18,805 25 1,284,786 17] 1,158,219 18 126,566 99 1,174,419 85 1,125,839 87 1,106,333 29 774,340 19|331,993 10 1,093,630 52 1,165,831 66

72,201 14 1,034,659 08 1,010,698 58 23,960 50 1,034,105 47 1,181,137 06

147,021 59 1,015,235 34 782,822 31 232,413 03 1,008,868 60 970,840 88) 38,027 72 991,090 91 892,432 55 98,658 36 981,049 72 838,090 82 149,958 90

« PreviousContinue »