Recueil de pièces officielles destinées à détromper les François sur les événemens qui se sont passés depuis quelques années, Volume 4

Front Cover
Librairie grecque-latine-allemande, 1814 - Europe - 468 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 329 - C'est celte fin unique, grande, élevée au-dessus de toutes les considérations d'intérêt personnel, et par conséquent seule digne de Leurs Majestés, qui cause et qui dirige la marche de leurs troupes. Ces armées, conduites sous les yeux des deux Monarques par leurs généraux, sont pleines de confiance dans un Dieu tout-puissant et juste; elles espèrent terminer pour le monde entier, et à jamais pour l'Allemagne, ce qu'elles ont déjà si glorieusement commencé pour ellesmêmes, pour secouer...
Page 329 - Au moment où les troupes russes victorieuses , accompagnées de celles du roi de Prusse, leurs alliées, entrent en Allemagne, SM l'empereur de Russie et SM le roi de Prusse annoncent aux princes et aux peuples de l'Allemagne le retour de leur liberté et de leur indépendance. Ces monarques ne viennent que pour les aider à recouvrer ces biens héréditaires des peuples qui leur ont été enlevés, mais qui sont imprescriptibles; et pour donner à la régénération d'un empire vénérable un puissant...
Page 278 - J'estime sa valeur, ses talents militaires. Je lui sais gré de plusieurs actes d'administration, car le bien que l'on fera à mon peuple me sera toujours cher ; mais il se trompe s'il croit m'engager à transiger sur mes droits.
Page 223 - Le grand-gouverneur , à qui il a été fait des rapports peu avantageux sur votre compte, a reçu l'ordre de vous faire quitter la capitale dans vingt-quatre heures. Un commissaire de police vous accompagnera jusqu'à la frontière, et de cette manière vous n'aurez plus besoin des passe-ports que vous m'avez renvoyés.
Page 237 - Contractantes, désirant assurer les ressources par l'avantage réciproque de leurs sujets, sont convenues de conclure sans délai un Traité de commerce entre les deux pays. Jusque-là, elles se sont entendues pour faire continuer pendant une année, depuis...
Page 225 - Danemarck, pour lui et ses successeurs, renonce irrévocablement et à jamais, en faveur de SM le Roi de Suède et de ses successeurs , à tous les droits et prétentions au royaume de...
Page 306 - Les propriétés que SM l'Empereur Napoléon possède en France, soit comme domaine extraordinaire, soit comme domaine privé, resteront à la couronne. " Sur les fonds placés par l'Empereur Napoléon, soit sur le grand-livre, soit sur la banque de France, soit sur les actions des forêts...
Page 243 - Le clergé et les députés des Églises réformées et protestantes ont l'honneur de présenter à VMI et R. leurs hommages respectueux. Les maximes des protestants qui, par le...
Page 229 - Rùgen, avec leurs dépendances, leurs lois, droits, libertés et priviléges, tels qu'ils existent maintenant et ont été déterminés dans les années 1810 et 1811. Comme le...
Page 232 - Art. XIV. Immédiatement après la signature de la présente Convention, la nouvelle en sera portée, dans le plus bref délai possible, aux généraux et armées, afin que des deux côtés les hostilités cessent entièrement par terre et par mer. Ce qui pourra arriver dans l'intervalle sera regardé comme non avenu et ne pourra avoir aucune influence sur le présent Traité. Tout ce qui, dans cet intervalle, aurait été pris, sera fidèlement rendu de part et d'autre.

Bibliographic information