Page images
PDF
EPUB

Des promesses formelles réitérées plusieurs fois avoient fait espérer que ces obstacles si contraires à la bonne intelligence que S. M. s'eftorçoit d'entretenir avec le gouvernement françois seroient écartés , mais cette espérance fut encore vaine. Pendant la retraite de l'armée francoise dans l'hiver de 1812 à 1813, les troupes de cette nation, qui conformément à la convention auroient dû couvrir les frontières du Holstein, disparurent. Le gouvernement françois ayant déclaré à peu près à la même époque qu'il étoit prêt à nouer avec tous ses ennemis des négociations pour la paix, le Roi trouva qu'il convenoit à ses intérêts de faire des propositions pacifiques au Roi de la Grande-Bretagne. L'alliance avec la France n'avoit plus aucun but. Le Roi eût bien voulu empêcher Hambourg et Lubeck de retomber au pouvoir des François, afin d'éloigner la guerre de ses frontières et d'éviter la destruction de ces deux villes dont la prospérité est si immédiatement liée à l'intérêt de ses sujets. S. M. fut obligée de renoncer à l'exécution de ce projet. Son intérêt exigeoit qu'il acceptat l'offre qui lui étoit faite de renouveler l'alliance avec la France et de lui donner plus d'extension, afin de s'assurer un secours puissant contre les souverains

qui déclaroient leur résolution constante de soutenir les demandes de la Suède en opposition directe avec l'integrité de Danemarck.

Le Roi a de son coté rempli scrupuleusement les conditions du traite. Pendant que ses troupes combattoient comme auxiliaires à côté des tronpes françoises, elles n'ont pourtant reçu qu'une partie de la solle qui conformément au traité leur revenoit, et les sujets de S. M. ont éprouve des pertes srnsibles , tant par le séquestre mis sur les marchandises qui leur appartenoient à Lubeck et à Hambourg, ct alont le gouvernement françois se permit de disposer, que par l'enlèvement du fond de la Banque qui existoit dans la dernière de ces deux villes. Les promesses de faire droit aux demandes de remboursement n'ont pas été remplies, et toutes les réclamations sont restées san's succès. Il avoit été promis par le traite qu'il y auroit vingt- mille hommes de troupes pour défendre les duches et le Jutland ; mais le maré. chal Prince d'Eckmühl quilta la position qui meetoit ces provincesa couvert, se retira a Mambourg avec toutes les troupes qu'il commandoit, et abandonna à son sort le corps d'armée du Roi qui n'étoit pas assez fort pour résister à une armie bien plus nombreuse. Celle-ci, profitant de sa supériorité, s'avançoit pour pendirer dans

le

pays. L'irruption des ennernis dans les duchéo et la perte des places fortes, tels ont été les résultats de l'abandon éprouvé par le Roi de la part d'un allié sur l'aide duquel il devoit compter. S. M. a été dans la nécessité de consentir aux sacrifices les plus pénibles, afin de garantir le reste de ses états de l'invasion dont les menacoient par terre les troupes réunies de plusieurs puissances, et de recouvrer la possession des provinces tombées au pouvoir des ennemis. Il rappelle le ministre qu'il avoit auprès de l'Empereur des François, et il a déclaré au ministre de l'Empereur résident à sa cour qu'il ne seroit plus reconnu en cette qualité, et qu'on lui fourniroit l'occasion de retourner en France. S. M. déclare aussi qu'elle se réunit aux souverains alliés contre la France, pour coopérer au retour de la paix générale, objet des voeux de loutes les nations de l'Europe, et dont les états danois ont le plus grand besoin.

Donné à Middelfaart, le 17 janvier 1814.

No IX. Proclamation du Roi de Naples, du 17 janvier

1814. De justes motifs nous ont déterminés à recher cher une alliance avec les puissances coalisées

DES PIÈCES CONTENUES DANS CE CANLIER,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

1

x civ. Rarront de lord Wellington, daté de S. Pé,
du 13 novembre 1813,

Pag.

.CV. Observations sur la réponse faite par l'Empereur

Napoléon au discours que le Sénateur M. de Lacépède

lui avoit adressé le 14 novembre 1813, et sur le séna-

tus-consulte du 26 du même mois, ordonnant une

nouvelle levée de 500,000 hommes.

N CVI. Extrait du discours prononcé par lord Castle-

reagh dans la séance du parlement britannique, du

14 novembre 18.3. ..

18

N CVII, Déclaration du Grand-Duc de Bade, du 23

novembre 1813. .

24

NÇVIII, Bulletin du Prince Royal de Suèdo , du
quartier - général de Boitzenbourg, la 50 novembre
18.3. . .

... 28
N CIX. Bulletin de Prince Royal de Suède, du quar-

tier-général de Lubeck, du 6 décembre 1813. . 36
NCX. Note présentée le 8 décembre 1813 par M, de
Schraut, ministre autrichien, au Landamman de la
Suisse,

pour être communiquée à tous les cantons. 49
N°CXI. Proclamation du général Bülow, du 9 décembre

1813, adressée aux habitans de la Flandre. 44
N* CXII. Extrait de la Gazetie de campagne suédoise,

du 7 décembre 1813. Extrait d'une lettre d'Aliona , du 7
décembre, écrite par un employé du gouvernement
danois à M. de Rosencrantz, et interceptée par les
Cosaques. :::
N° CXIII. Proclamation du gouverneur - général du

grand-duché de Francfort et de la principauté d'Ison-
bourg, du 1 décembre 18.3.

49

N° CXIV. Bulletin du Prince Royal de Suède, du 12

décembre 1815.

57

NCXV. Extrait des dépêches de lord Wellington, da-
tées de Saint-Jean-de-Luz le 14 décembre 1813. · 65

CXVI. Conditions de l'armistice conclu, le 15 dé-
cembre 1813, entre le Danemarck et les puissances
alliées,

67

N• CXVII. Bulletin du Prince Royal de Suècle, data

du quartier-général de Kiel le 10 decembre 1813, 70

TOME IV.

8

[ocr errors]

N CXVIII. Proclamation du Prince Royal de Bavière du 16 décembre 18.3. ...,

73 No CXIX. Bulletin du Prince Royal de Suède, daté du

quartier-général de Kiel le 19 décembre 1813. -6 N° ‘CXX. Bulletin du Prince Royal de Suède, daté de

Kiel le 21 décembre 1813. No CXXI. Bulletin du Prince Royal de Suède, daté du

quartier-général de Kiel, du 26 décembre 1815.. -9 N° °CXXII. Conventiou des cantons formant la Confédé

ration helvétique, signée à Zurich le 29 déc. 1813. . 81 No CXXIII. Manifeste de l'Empereur de Russie, en date de Carlsruhe, le décembre 1813. .

84 No CXXIV. Aperçu de la perte des François, en pri

sonniers, cauons, et caissons de munition, dans la campagne de 1813, jusqu'au 11 novembre. ... 86 Supplément de pièces relatives à la campagne de 1814. N° 1. Proclamation du général Blücher, du 1" janvier 18 4...

89 No II. Lettre du ministre de l'intérieur, Comte Montali

vet, adressée au préfet du département des Vosges, en date de Paris, du 5 janvier 1814.

91 Pièces jointes à la lettre précédente..

92 1. Extrait des procès -verbaux du secrétariat d'état, enregistré le 5 janvier 1814.

92 2. Instruction pour les préfets, en cas d'une invasion

ennemie dans le territoire de leur département. 94 N° III. Bulletin du Prince Royal de Suède, daté de Kiel le 6 janvier 1814. • •

97 No IV. Extrait d'un ordre du jour publié à Naples, le 6

janvier 1814, par le général Millet, commandant de la garde françoise du Roi. . ,

102 Nov. Adresse, du u janvier 1814, présentée au Roi

de Naples, le 23 janvier 1814, par une députation des principaux citoyens.de Rome. :

.. 104 No VI. Proclamation autrichienne, publiée le 14 janvier 1814 à Langres.

106 N° VII. Proclamation du général Comte de Bubna ,

datée du quartier-général de Bourg en Bresse le 14 janvier 1811.

107 NÓ VIII. Déclaration du Roi de Danemarck, du 17 janvier 1814. ...

108 No ix. Proclamation du Roi de Naples, du 17 janvier 18:4. ..

119 Fin de la Table.

.

« PreviousContinue »