Mémoires de la Société royale des antiquaires de France

Front Cover
Société royale des antiquaires de France, 1849 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 372 - ... commença d'ensemble cette œuvre de destruction. Ils escaladèrent, le feu et la bêche en main, jusqu'au nid des aigles, cultivèrent l'abîme, pendus à une corde. Les arbres furent sacrifiés aux moindres usages; on abattait deux pins pour faire une paire de sabots 1.
Page 231 - Garulf, ceo est beste salvage 10 tant cum il est en cele rage, humes devure, grant mal fait, es granz forez converse e vait. Cest afaire les ore ester; del Bisclavret vus vueil cunter.
Page 253 - Après tout c'est mettre ses conjectures à bien « haut prix que d'en faire cuire un homme tout
Page 309 - Enfin, dans les nombreux procès inscrits au registre des Olim, la garenne est considérée comme un droit légitime, ayant le même caractère que le droit de corvée, de moulin banal ou tout autre élément de la puissance seigneuriale*.
Page 370 - France, parce que après que tous les bois seront coupez, il faut que tous les arts cessent et que les artizans s'en aillent paistre l'herbe, comme fit Nabuchodonosor1.
Page 275 - Quant à cette large forest tant célebrée, c'est peu de chose aujourd'hui qu'il n'ya seigneur y prétendant droit qui ne la fasse abattre et démolir, pour en tirer du profit. Jadis elle embrassait les pays de...
Page 370 - Je ne trouveray pas mauvais qu'ils coupassent les forests pourvu qu'ils en plantassent après quelque partie; mais ils ne se soucient aucunement du temps à venir, ne Considérant point le grand dommage qu'ils font à leurs enfants à l'advenir.
Page 267 - Hanc jubet immisso silvam procumbere ferro; Nam vicina operi, belloque intacta priori, Inter nudatos stabat densissima montes. Sed fortes tremuere manus; motique verenda Majestate loci, si robora sacra ferirent, In sua credebant redituras membra secures.
Page 256 - Nynault, docteur en médecine, qui fut publié en 1616 sous le titre de : De la lycanthropie, transformation et extase des sorciers, où les astuces du diable sont mises tellement en évidence qu'il est presque impossible, voire aux plus...
Page 332 - Item , entre autres des brieulx de la dicte forest ya ung breil nommé le breil au seigneur ou quel james nabite et ne peult habiter aucune beste venimeuse ne portant venin ni nulles mouches; et quant on y aporteroit ou dit breil aucune bestre venymeuse tan ost est morte et n'y peult avoir vie, 1 Habasque, Notions historiques sur les Côtes-du-Nord, t.

Bibliographic information