Des droits de l'homme en peau de chagrin: le droit des étrangers dans la jurisprudence du Conseil constitutionnel

Front Cover
L'Harmattan, 2000 - Aliens - 319 pages
Le contrôle de constitutionnalité des lois relatives aux droits et libertés des étrangers amène le Conseil constitutionnel à s'aventurer dans un champ de mines faites de mythes et d'impératifs parfaitement contradictoires. Pour les neutraliser (en les conciliant), le Conseil a recours au simulacre, c'est-à-dire à une stratégie qui repose sur le double langage et de bien pénibles contorsions logicosémantiques. Le présent ouvrage en étudie les tenants (déshumanisation de l'étranger, le législateur pouvant alors soumettre ses droits et libertés à un régime d'exception) et les aboutissants (non pas des jugements de Salomon, mais un processus de momification des droits et libertés fondamentaux, vidés aussi progressivement qu'inexorablement de toute substance). Il démontre également le rôle joué par le chœur des commentateurs (journalistes et constitutionnalistes) dans la crédibilisation du simulacre : faire passer la sanction de tel manquement aux règles de l'embaumement pour une audacieuse sanction des règles de la chirurgie salvatrice.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information