Journal d'éducation [afterw.] Bulletin [afterw.] Journal d'éducation populaire, Volumes 5-6

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 294 - ... 3. La compagnie royale d'assurances ayant offert de doter la caisse d'épargnes et de prévoyance d'une somme de mille francs de rente cinq pour cent , et d'affecter à l'administration de cette caisse une portion du local occupé par la compagnie royale, cette offre est acceptée.
Page 240 - ... allumé par ce grand homme. Sans la philosophie, il n'ya ni littérature, ni science véritable. Si de pernicieuses doctrines se sont élevées sous son nom, c'est à elle, non à l'ignorance, qu'il appartient de les combattre ; à elle seule qu'il est réservé de les détruire.
Page 239 - Ce jour, dont chaque année ramène la splendeur, où la victoire sollicitée par de longs efforts couronne enfin vos succès; ce jour cher à votre impatience est aussi un beau jour pour la commission de l'instruction publique. C'est avec une vive satisfaction qu'elle vous appelle à cette solennité ; ses regards s'arrêtent avec complaisance sur cette élite de la jeunesse en qui résident les destinées de la patrie. De cette noble enceinte , notre voix se fait entendre aussi...
Page 52 - ... qui leur semblait tout nouveau. Les Anglais se firent remarquer surtout par leur empressement à la visiter. Plusieurs d'entre eux voulurent y apporter, en signe de réconciliation, des doctrines bienfaisantes. Mais quel tableau vint s'offrir à leurs yeux! ou plutôt quel vide affligeant! quel vide immense ! La plupart des communes de France manquant d'écoles; la plupart des écoles existantes mal tenues ; enfin, là même où elles sont ouvertes, la moitié au moins des enfants en âge d'y...
Page 292 - ... immédiatement dans les fonds publics, dont les produits seront ménagés de manière à procurer, par une accumulation d'intérêts, comptés de mois en mois, l'accroissement du capital au profit de chaque propriétaire, jusqu'à ce que sa créance se trouve convertie en une inscription en sa faveur, de cinquante francs de rente perpétuelle , sur le grandlivre de la dette publique; « Les souscripteurs , présentant pour la première garantie des dépositaires, une mise de fonds de...
Page 241 - Qu'avec l'instruction, l'enfance vous doive l'éducation ; qu'elle emporte de vos écoles un cœur religieux et la connaissance de ses devoirs enracinée dans ses habitudes ; vous aurez bien mérité du Prince et de la patrie. « Tout est grand dans les attributions qu'il a plu au Roi d'investir sa Commission de l'Instruction publique ; aucune ne lui est plus honorable et plus chère que la direction supérieure de l'instruction populaire, et la tâche de la rendre, s'il se peut, universelle. Le...
Page 292 - Sur le rapport de notre ministre secrétaire d'État de l'intérieur; — Quelques personnes animées par une intention bienfaisante nous ayant demandé d'être autorisées à ouvrir une caisse d'épargne et de prévoyance, qui sera exclusivement consacrée à recevoir les économies journalières que les particuliers voudront y verser, et qui seront placées immédiatement dans les fonds publics, dont les produits seront ménagés de manière...
Page 295 - Caisse sera administrée gratuitement par vingt-cinq directeurs, dont les fonctions dureront cinq ans, et qui seront renouvelés par cinquième chaque année. « Les directeurs sortans seront indiqués par le sort , pendant les premières années, et ensuite par l'ancienneté. < Ils seront indéfiniment rééligibles. « 7. Les soussignés seront directeurs de la Caisse : ils éliront les membres nécessaires pour compléter le -nombre des vingt-cinq directeurs, et les choisiront de préférence...
Page 292 - Les souscripteurs présentant, pour la première garantie des dépositaires, une mise de fonds de mille francs de rente perpétuelle , dont ils font gratuitement l'abandon au profit de l'établissement, et ayant invité les personnes bienfaisantes à suivre leur exemple ; La compagnie royale d'assurances , à laquelle appartiennent les premiers fondateurs, offrant de fournir gratuitement le local des bureaux de la caisse; Les souscripteurs, pour assurer d'autant mieux la confiance , ayant voulu que...
Page 57 - ... érigée, et qui avait obtenu la bienveillance, la protection et les libéralités particulières de Louis XVI. En Angleterre , Bell et Lancastre organisèrent , pour le répéter, ce système sous deux formes différentes, dans deux ordres d'écoles rivales, quoique fondées sur un principe commun : l'un jouissait de la faveur et de la protection du clergé anglican ; l'autre était adopté par les communions dissidentes.

Bibliographic information