XIIIe Congrès international de médecine v. 16, Volume 16

Front Cover
Masson et cie, 1900

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 113 - Quiconque, soit en faisant usage de faux noms ou de fausses qualités, soit en employant des manœuvres frauduleuses pour persuader l'existence de fausses entreprises, d'un pouvoir ou d'un crédit imaginaire, ou pour faire naître l'espérance ou la crainte d'un succès, d'un accident ou de tout autre événement chimérique...
Page 113 - ... sera fait remettre ou délivrer des fonds, des meubles ou des obligations, dispositions, billets, promesses, quittances ou décharges, et aura par un de ces moyens, escroqué ou tenté d'escroquer la .totalité ou partie de la fortune d'autrui, sera puni d'un emprisonnement d'un an au moins et de cinq ans au plus, et d'une amende de 50 fr.
Page 113 - Le coupable pourra être, en outre, à compter du jour où il aura subi sa peine, interdit, pendant cinq ans au moins et dix ans au plus, des droits mentionnés en l'article 42 du présent Code : le tout, sauf les peines plus graves, s'il ya eu crime de faux, i Art.
Page 114 - Quiconque , par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou inobservation des règlements, aura commis involontairement un homicide, ou en aura involontairement été la cause, sera puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans, et d'une amende de cinquante francs à sis cents francs.
Page 143 - Arthus ont fait voir que dans l'ictère en particulier, le foie malade n'était plus capable de fixer les matières sucrées. Rappelons enfin que l'on a démontré que les poisons stéatosants du foie abolissent la fonction glycogénique, tels le phosphore, l'antimoine et surtout l'arsenic : il arrive même chez les animaux arseniqués que la piqûre du plancher du quatrième ventricule ne produit plus le diabète expérimental de Cl. Bernard. Tous ces faits groupés prouvent d'abord le rôle si...
Page 60 - Après quelque temps, la température développée est suffisante pour détruire la peau et un peu de tissu musculaire. Les graisses commencent à fondre, tombent à terre tout enflammées et entretiennent à leur tour la combustion. C'est la seconde phase de l'opération. La position prise par les jambes du cadavre explique pourquoi la région du bassin et des cuisses est la plus fortement atteinte par le feu. Les mains et les avant-bras qui sont aussi soulevés au-dessus du sol brûlent de même...
Page 154 - Pas de glucose, pas de travail intérieur dans les muscles, pas de production de chaleur, refroidissement et mort. Il est peu de faits aussi clairs et aussi propres à établir que le glucose est l'aliment indispensable de la vie des muscles1. » Nous avons développé dans les premières pages de ce mémoire la question relative aux empoisonnements et nous avons montré que la 1.
Page 152 - L'autopsie fut pratiquée, on trouva une pneumonie en pleine évolution et une rupture de la rate avec hémorragie abdominale. La recherche du glucose fut des plus positives, cette femme avait donc succombé non pas à la maladie mais à l'accident survenu et dont il s'agissait d'établir la pathogénie. Il ya quelques jours, nous avons autopsié à la Morgue un cadavre ne portant extérieurement aucune trace de violences. L'aspect était très cachectique et, à la levée de corps, on pouvait supposer...
Page 149 - ... complémentaires. Il est donc utile de montrer par quelques exemples ses applications les plus curieuses. La docimasie hépatique est aussi bien applicable au fœtus qu'au nouveau-né, à l'enfant et à l'adulte. Un des diagnostics les plus délicats qui soit à faire est celui de la cause de la mort d'un fœtus trouvé sur la voie publique et que l'on apporte au médecin sans lui fournir aucun renseignement. Est-il mort brusquement pendant le travail, pendant une intervention lors de l'accouchement?...
Page 155 - La nutrition n'est pas arrêtée dans le diabète, elle est exagérée. » 11 nous est donc permis de supposer, sans pouvoir trancher cette question d'une façon définitive, que la docimasie hépatique doit permettre aussi de reconnaître si un diabétique a succombé à une maladie précédée d'agonie où à une mort subite.

Bibliographic information