Page images
PDF
EPUB

MÉMOIRES

POUR SERVIR

A L'HISTOIRE DES ÉVÉNEMENS

DE LA FIN

DU DIX-HUITIÈME SIÈCLE,

DE L'IMPRIMERIE DE ÉT. IMBERT,

RUE DE LA VIEILLE-MONNAIE.

POUR SERVIR

A L'HISTOIRE DES ÉVÉNEMENS

DE LA FIN

DU DIX-HUITIÈME SIÈCLE
DEPUIS 1760 JUSQU'EN 1806-1810,

PAR UN CONTEMPORAIN IMPARTIAL,

Feu M. L'ABBÉ GEORGEL,
Jésuite , ancien Secrétaire d'ambassade et Chargé d'affaires de

France à Vienne, grand-vicaire de l'Evêché de Strasbourg et
vicaire-général de la grande - aumônerie de France sous le
prince Louis de Rohan, Cardinal Evêque de Strasbourg, etc.;

PUBLIÉS PAR M. GEORGEL,
Ancien Avocat au Parlement de Nanci, à la Cour de Tréves, et à la

Cour de Cassation, Neveu et Héritier de l'Auteur.

et quorum pars magna fui.

Virg., Enéide II.

AVEC LA GRAVURE DU FAMEUX COLLIER.

» EUXIÈME ÉDITION, REVUE ET CORRIGÉ £

TOME CINQUIÈME.

PARIS.
ALEXIS EYMERY, Libraire , rue Mazarine, no 30.

1820.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

La haine des deux partis principaux qui divisoient la Convention s'accroissoit à mesure que celle-ci s'éloignoit de l'époque de son installation. Ces deux partis avoient pris naissance aux Jacobins; ils n'en formoient d'abord qu'un seul, redoutable aux royalistes, surnommés par eux aristocrates, c'est-à-dire, ennemis du peuple dans le langage de ces démagogues. Mais, bientôt, un empressement égal de faire tourner à leur profit la révolution, en s'emparant à la fois du sceptre et des clés du trésor, les divisa. Ils n'étoient point d'accord sur le système de gouvernement à adopter. D'ailleurs, chacune des factions vouloit dominer l'autre, en lui faisant seulement quel.

« PreviousContinue »