L'Ami de la religion et du roi, Volumes 45-46

Front Cover
Le Clere, 1825 - Paris (France)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 319 - Béni soit le Dieu et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes, et le Dieu de toute consolation, 4. Qui nous console dans...
Page 70 - ... et si on ne veut faire ni l'un ni l'autre sans cela, s'en abstenir du tout. Les princes font bien quelquefois des choses honteuses qu'on ne peut blâmer quand elles sont utiles à leurs Etats ; car la honte étant couverte par le profit on la nomme sagesse, comme au contraire , si le profit n'y est point, elle est tenue pour lâcheté au prince, ou bien pour quelque faiblesse qu'il reconnaît en son Etat.
Page 319 - Quoiqu'en effet nous n'ayons pas vu accourir cette multitude d'hommes de toutes les nations du monde, qui, à l'occasion du Jubilé, se pressoient autrefois dans la ville sainte, et qui, donnant le plus beau spectacle et excitant l'admiration du monde entier, réjouissoient merveilleusement les pontifes romains, nos prédécesseurs, et les remplissoient de l'allégresse la plus vive et la plus pure, cependant cette diminution du nombre des fidèles dans le concours aux portiques saints, nous T.
Page 222 - ... s'être répandue sur la face de votre royaume. La licence de penser et d'écrire est portée aux derniers excès. De coupables auteurs ne respectent ni la pureté des mœurs, ni les droits inviolables de la puissance souveraine, ni les plus saintes vérités de la religion. Une morale, dont on auroit rougi dans les ténèbres du paganisme, renverse les bornes du vice et de la vertu, érige en système philosophique la recherche des plaisirs et l'amour de la volupté. Ces prétendus philosophes,...
Page 122 - Qu'à la vérité, plusieurs autres desdits articles présentent ce caractère; mais qu'ils sont peu nombreux et paraissent avoir été provoqués par certaines circonstances qui peuvent être considérées comme atténuantes ; Considérant que ces circonstances résultent principalement de l'introduction en France de corporations religieuses défendues par les lois, ainsi que des doctrines ultramontaines hautement professées depuis quelque temps par une partie du clergé français, et dont la propagation...
Page 110 - On voit, au milieu de la nef, un labyrinthe exécuté en pierre bleue de Senlis; les habitaus l'appellent la lieue; ce labyrinthe a 768 pieds de développement.
Page 47 - Mépris déversé sur les choses et les personnes de la religion ; provocation à la haine contre les prêtres en général ; acharnement à propager contre eux des milliers d'accusations fausses, au milieu desquelles s'en produisent quelques-unes de vraies, qu'on a grand soin de ressasser et d'empoisonner. Tels sont les moyens perfides employés à présent par les deux journaux inculpés pour arriver à leur but, qui est do détruire la religion catholique, pour y substituer le protestantisme ,...
Page 48 - Ils pensent et parlent de même de points bien autrement vénérables pour les esprits religieux. Les miracles , les canonisations, l'invocation des saints, ne sont pas seulement des articles d'édification , ce sont des articles de la foi catholique. Il -est permis sans doute d'argumenter contre les canonisations, tant qu'elles ne sont pas prononcées, ou...
Page 222 - Une morale -dont on auroit rougi dans les ténèbres du paganisme renverse les bornes du vice et de la vertu, érige en système philosophique la recherche des plaisirs et l'amour de la volupté. Ces prétendus philosophes, qui se font une gloire de mépriser les idées communes et de fouler aux pieds les bienséances , ne craignent pas même de souiller leur style des expressions et des images les plus indécentes.
Page 317 - Léon, évêque, serviteur des serviteurs de Dieu, à tous les fidèles chrétiens qui liront ces lettres, salut et bénédiction apostolique. « Notre esprit tressailloit de joie en Dieu notre sauveur, quand l'année dernière, après les tempêtes si longues et si terribles qui avoient agité partout la sainte Eglise du Christ, nous vous annoncions avec le son de la trompette apostolique, qu'enfin des temps plus heureux et plus doux étoient arrivés : nous pûmes donc nous féliciter alors avec...

Bibliographic information