Lettres sur la profession d'avocat: et bibliothèque choisie des livres de droit, qu'il est le plus utile d'acquérir et de connaître, Volume 1

Front Cover
B. Warée, 1818 - Customary law - 690 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 516 - Les avocats ferout mention de leurs honoraires au bas de leurs consultations , mémoires et autres écritures ; ils donneront aussi un reçu de leurs honoraires pour les plaidoiries.
Page 7 - Les lois saliques, bourguignonnes et wisigothes furent donc extrêmement négligées à la fin de la seconde race; et, au commencement de la troisième, on n'en entendit presque plus parler.
Page 478 - Tel est le caractère dominant des mœurs de notre siècle, disait-il, une inquiétude généralement répandue dans toutes les professions ; une agitation que rien ne peut fixer, ennemie du repos, incapable du travail, portant partout le poids d'une inquiète et ambitieuse oisiveté; un soulèvement universel de tous les hommes contre leur condition; une espèce de conspiration générale dans laquelle ils semblent être tous convenus de sortir de leur caractère ; toutes les professions confondues...
Page 478 - ... être tous convenus de sortir de leur caractère; toutes les professions confondues, les dignités avilies, les bienséances violées; la plupart des hommes hors de leur place , méprisant leur état et le rendant méprisable. Toujours occupés de ce qu'ils veulent être et jamais de ce qu'ils sont, pleins de vastes projets, le seul qui leur échappe est celui de vivre contents de leur état.
Page 476 - ... de combattre, et non pas de décider du prix ; et quoique votre autorité ne soit fondée que sur un choix purement volontaire, ne croyez pas que votre suffrage soit dû à celui qui vous a choisis, et soyez persuadés que votre ministère n'est distingué de celui des juges que par le caractère, et non par les obligations.
Page 19 - Inviter quand il ne faut pas contraindre , conduire quand il ne faut pas commander , c'est l'habileté suprême.
Page 473 - ... soyez prêts de lui sacrifier, non-seulement vos biens et votre fortune , mais ce que vous avez de plus précieux, votre gloire et votre réputation. Apportez aux fonctions du barreau un amour de la justice digne des plus grands magistrats; consacrez à son service toute la grandeur de votre ministère , et n'approchez jamais de ce tribunal auguste , le plus noble séjour qu'elle ait sur la terre, qu'avec un saint respect qui vous inspire des pensées et des sentiments aussi proportionnés à...
Page 512 - L'avocat censuré, réprimandé, interdit ou rayé du tableau, pourra se pourvoir, si bon lui semble, à la cour impériale par la voie d'appel. Dans le cas de radiation du tableau, si l'avocat rayé ne se pourvoit pas, la délibération du conseil de discipline sera remise au premier président et au procureur général pour qu'ils l'approuvent; et, en ce cas, elle sera exécutée sur le tableau déposé au greffe.
Page 505 - ... opprimés, bases essentielles de leur état. — En retraçant aujourd'hui les règles de cette discipline salutaire dont les avocats se montrèrent si jaloux dans les beaux jours du barreau, il convient d'assurer en même temps à la magistrature la surveillance qui doit naturellement lui appartenir sur une profession qui a de si intimes rapports avec elle : nous aurons ainsi garanti la liberté et la noblesse de la profession d'avocat, en posant les bornes qui doivent la séparer de la licence...
Page 26 - ... de concert avec eux, ou scellées ou souscrites d'eux; sans cela, les barons les recevaient, ou ne les recevaient pas, suivant qu'elles leur paraissaient convenir ou non au bien de leurs seigneuries. Les arrièrevassaux étaient dans les mêmes termes avec les grands vassaux.

Bibliographic information