Page images
PDF
EPUB

2

[ocr errors]

la sageffe de ne point brusquer ce changement, dont la solidité même repose sur les précautions à prendre avant de l'effe&uer: on a craint, avec raison, de faire une chose utile & jufte , avec violence & despotisme : l'abolition totale de la servitude féodale sera graduelle, & entièrement consommée seulement dans une dixaine d'années. Par-là, on a ménagé les intérêts particuliers, qui doivent toujours être sacrés, lorsqu'ils ont en leur faveur une prescription légale , & l'on s'est assuré des moyens de parvenir , sans bouleversement, à l'exécution d'un plan qui auroit trouvé peut-être une invincible résistance. Le jour même de cette résolution du Conseil, MM. de Schack-Ratlow & de Rosenkrantz, Conseillers Privés & Ministres d'Etat, ont donné leur démisfion.

Le Prince Royal de Danemarck a dû partir, le 13 de ce mois, pour la Norwege , dont il visitera toutes les places, & passera les troupes en revue. S. A. R. sera de retour à Copenhague vers le milieu d'août. - Le bruit d'une entrevue de ce Prince avec le Roi de Suède n'avoit aucun fondement , puisque S. M. S. eft revenue de Carlscroon á Stockholm, le 2 de ce mois, après avoir infpe&té là flotte qui a mis à la voile, approvisionnée pour

quatre mois. Elle est composée, ainsi que nous l'avons dit antérieurement, de 12 vaisseaux de ligne & de 4 frégates , fous les ordres du Duc de Sudermanie, accompagné du Vice-Amiral Wrangel. – Le pa. quebot de cette ville à Liebau en Livonie, a rencontré, le 5, cette escadre fair sant voile au Nord EA.

L'armée Suédoise qu'on rassemble fur les frontières de la Finlande, fera de 30 mille hommes, & commandée par le Général di Hürdt, fous les ordres du Roi lui-même. --- Des couriers ont été expédiés de Stockholm à Pétersbourg & à Berlin. Tous les Officiers de la Marine royale de Suède, absens par congé, ont reçu ordre de revenir,

Un Journal Allemand a donné récemment quelques détails nouveaux de la navigation du Capitaine Belling, dont nous avons parlé plus d'une fois.

« Les dernières nouvelles de ce Marin Anglois, font datées d'Ochotsk, le 15 mai de l'année dernière. M. Belling arriva par terre à la rivière de Kolyma; il fit conitruire sur le champ deux Bâtimens de 25 pieds de quille, & d'environ 15 pieds de largeur, sur lesquels il s'embarqua avec 60 hommes de la suite. En descendant la rivière, il en prit la hauteur environ au milieu , & il réuffit à cette opération à 4 milles de l'embouchure. Le 25 juin (vieux Atyle), il passa dans la mer glaciale, qui étoit encore remplie de glace, & dirigea sa course vers le Cap-nord; son projet est de revenir par le

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

(5) Kamtschatka , si les venis 'le lui permettent, ou de retourner au Kolyma. Il résulte de ses opérations, dont on joindra ici le tableau , que l'embouchure de cette rivière est située deux degrés plus à l'Eft, & aussi plus au Sud que l'on n'avoit cru jusqu'à présent. »

Longitude & latitude prises fur le Kolyma, les unes à l'établissement supérieur de cette rivière, & les autres prises de l'embouchure. »

Observations du sieur BELLING. Latitude nord. Longit. sur l’ifle de Féro. 11650 28'.25" 171° 5' 11" 2168° 17' 44"

180° 58' 30" i Obfervations précédentes du fieur LAPTEF. Latitude nord.

Longit. sur l'ile de Féro.

169° 20'.

178° 157 Déviation de la Bousole à l’Ef , d'après M. Belling.

117° 33' 10" 2114° 14' 9'

De Vienne , le 14 Juin. La Gazette d'aujourd'hui rapporte officiellement quelques nouvelles escarmouches , dont le récit abrégé paroîtra peutêtre trop long à quelques-uns de nos Lecteurs.

Le 4juin, plusieurs bâtimens Turcs parvinrent jusqu'à Jacoba. L'ennemi tenta de faire une descente, mais nos avant-postes l'ont repouffé. Le Colonel Kuay manda', le 27 mai, que la plu

660. S' 689 40'

[ocr errors]

é réceme la na74 sous

2

glois, nière. va;

de - de nes rit

1

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

part des Turcs, poftés à Zinzaren & à Krajova , s'étoient retirés à Bucharest. La dépêche du Général de Fabris rend compte de l'expédition du Colonel Horwath contre Fokfan, dont la gara nison montoit à environ 400 Turcs, Arnautes & Wallaques. Le Colonel fit détruire, le 27 mai, le pont sur la Sireth, qui établissoit une communication entre Foksan , Gollelt, Giganet & Tekurt, continua ensuite la marche vers Foksan , & arriva dans la grande plaine le 29. L'ennemi l'ayant aperçu , se jeta dans le monastère fortifié de Suvunt Juon', mais il ne s'y défendit pas longtemps , & prit la fuite. Le Colonel Horwath y entra & fit 26 prisonniers ; l'ennemi a eu dans l'action environ 50 tués & un grarid nombre de blessés. On prit à Foksan 8 drapeaux, 2 timbales, une trompette, & 20 chariots chargés de froment. Le Colonel laiffa un détachement à Fokfan, & rentra au camp d'Adschud avec le reste de

- Le 31 mai, environ 3,000 Turcs , infanterie & cavalerie, attaquèrent notre cordon depuis la rivière de Glina jusqu'à la redoute de Sztaro-Szelo. Le feu du canon de cette redoute les détermina à l'abandonner , & à se porter sur le pont de Kattinowacz; mais le petit détachement qui s'y trouva, empêcha l'ennemi d'exécuter son projet & de passer la rivière. Une partie de l'ennemi fe porta ensuite du côté des moulins de Vranow; mais une division du régiment des Sicules & une compagnie du 1". régiment du Bannat, l'attaquèrent & le mirent en fuite. A cette occasion le Major Sakitsch, septuagénaire, voulant couper retraite à l'ennemi, tomba fur lui avec So hommes', mais il fut environné & périt avec 40 de ses soldats & un Enseigne. On a trouvé sur la place 34 hommes tués de l'ennemi, & environ 30 autres

[ocr errors]

sa troupe.

[ocr errors]

»

dans le ruisseau de Glinska. Le 31 mai , un détachement de Volontaires du corps d'armée du Général de Warrensleben enleva à l'ennemi un transport de vivres destiné pour Belgrade.

Il y a cinq semaines que les avis du camp de Semlin annonçoient le passage de la Save & le fiége de Belgrade, comine deux évènemens qui devoient avoir lieu d'un jour à l'autre. Les lettres des 23 , 24 & 25 mai, assuroient positivement que, d'après les ordres émanés du quartier général, on avoit jeté trois ponts sur la Save, & alligné à chaque régiment la place qu'il devoit occuper le 27, jour auquel le palfage de ce fleuve devoit s'exécuter ; mais tout-à-coup on a envoyé par-tout des contre ordres, & même la grosse Artillesie , tirée de la forteresse de Péterwaradin, y a été renvoyée. »

Tels étoient les bruits répandus il y a huit jours , & les dernières lettres du quartier général en ont confirmé la vérité. La grande armée Impériale , à ce qu'il paroît maintenant, ne paffera point la Save, & le siège de Belgrade eft remis à un temps plus favorable. Ces nouvelles ont causé ici un étonnement universel & fait naître mille conje&ures. La plus plausible , en apparence: supposoit un accommodement prochain entre les Puissances belligérantes. Des préparatifs austi

« PreviousContinue »