Page images
PDF
EPUB

Chambre a discuté différentes clauses de l'ade, les a modifiées , & étendra peut-être ces changemens au point de les faire rejeter par la Chambre des Communes, à qui ce Bill dénaturé devra être soumis de nouveau. Par cette raison, nous différerons encore d'en présenter l'extrait à nos Le&eurs. D'ailleurs, point d'affaires dans les Communes. Le Parlement ne pourra être prorogé qu'après le sort du Bill dont nous venons de parler,

On a remarqué dans ce débat, une opposition mêlée d'aigreur, entre quelques-uns des Membres du Cabinet ;

ce qui a accrédité l'opinion d'une di- vision parmi les Ministres. On les dit fé.

parés en deux partis, dont l'un compte te Chancelier, le Marquis de Carmarken & Milord Stafford; l'autre, M. Pitt, le Duc de Richmond, & à quelques égards Milord Sydney. Le Comte de Cambden, Prélident du Conseil-Privé, eft neutre, à ce qu'on dit, & tiene la balance.

La Thétis, venant du Bengale , eft arrivée dans la Tamise, ces jours derniers.

Le Roi en fon Conseil Privé a défendu, le 25, l'introdueion des bleds des EtatsUnis d'Amérique, parce qu'on a découvert que ces bleds sont atraqués d'un insede qu'il seroit très-dangereux de propager en Angleterre.

Le 26 du mois dernier, l'escadre du Contre-Amiral Gower, après avoir croisé à l'ouest des Sorlingues, a jeté l'ancre dans la rade de Plymouth, d'où elle remettra à la voile, à ce qu'on croit, dans peu de jours, & ira reprendre la première croisière.

Le Contre-Amiral Elliot a arboré, le 24 juin , fon pavillon à bord du Salisbury de' so canons,

qui a mis à la voile quelques jours après, pour se rendre à sa ftation de Terre-neuve.

La corvette l'Echo de 16 canons, montée par le Capitaine Reynolds, & deftinée pour la même station, a fait voile de Portsmouth le 25.

Le Parlement d'Irlande , qui avoit été prorogé au mardi 17 juin, l'a été de nouveau au mardi 19 août prochain.

L'Assemblée des Actionnaires de la Compagnie des Indes, a fixé le dividende du dernier semettre échu à la St. Jean, à 4 pour cent.

La Minerve Capitaine. Williams , partie du

pour l'Afrique, a péri, le 17 mars dernier, près du Cap Blanc ; la cargaison de ce vaisseau a été pillée, & les gens de l'équipage emmenés, comme esclaves, par les Naturels. Ces in. fortunés, au nombre de 7, ont été entièrement dépouillés ; il en est mort un derieur du pays,

port de Londres

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

puis; un autre a été conduit dans l'inté

& les cinq autres sont reltés près de la côte.

Le Lowdon, commandé par le Capitaine Berkley , fut acheté sur la Tamise, il y a deux ans, par une Compagnie de Particuliers qui ont tenté le commerce des Loutres de mer aux ifles Sandwich , dans la mer du Sud. Ce vaisseau , fréré à Oftende, mit à la voile vers le inilieu de décembre 1786, & pendant tout le voyage il ne perdit pas un seul homme de maladie; mais cinq personnes de l'équipage ayant abordé dans une chaloupe à l'une des illes Sandwich pour y faire de l'eau , elles furent surprises par un nombre de naturels qui les massacrerent. Le vaisseau partit pour Owhyhea , ifte célèbre par la mort du Capitaine Cook, où il disposa de la cargaison contre une immense provision de fourrures. Après avoir pris son chargement, le Capitaine Berkley fit voile pour Macao, où il se défit très-avantageusement de ses Loutres ; il vendit ensuite son vaisseau à quelques marchands Portugais, en s'en réservant le commandement. Il prit un nouveau chargement, & appareilla pour Joa, d'où il se proposoit de partir à la fin de l'été prochain. L'équipage fut licencié en entier à Macao, & remplacé par des Portugais. Trois hommes de l'équipage font rentrés en Angleterre sur le Lafcelles, & le reste eft embarqué sur les vaisseaux de l'Inde qui font attendus incessamment.

L'équipage a rapporté de cette isle plusieurs choses curieuses, semblables à celles qu'avoit embarquées le malheureux Capitaine Cook,

Les Sheriffs de cette capitale ont publié un état officiel & détaillé de la prison de Newgate, pendant les deux dernières

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

années. Ce dénombrement des Prison niers, jugés, exécutés ou élargis , est intéreffant à connoître : c'est une espèce de thermomètre de la dépravation publique, & du plus ou moins de sévérité dans l'Administration de la Justice criminelle. Il feroit très-curieux de comparer cette note , avec celle des Criminels & des supplices dans les autres grandes capitales de l'Europe; mais il n'en est aucune où ces rapports affligeans aient la publicité & Pauthenticité de ceux qu'on va parcourrir.

L'état de la prison de Newgate, depuis le 28 septembre 1785, jusqu'au 28 septembre 1986, sous les Sheriffs Jacques Sanderson & Brook Waia fon, Ecuyers, renferme :

Y compris quatre cent quarante - un prisonniers reçus des précédens Sheriffs Hopkins & Boydell,

Mille sept cent quatre-vingt-seize prisonniers ; desquels ont été exécutés.

68 envoyés aux galères.

350 enlevés de mort naturelle.

16 déchargés..

891

[ocr errors]

1325 restés fous sentence de mort, mais

ayant obtenu un repis , condamnés à être transportés, ou à une amende, & reftans pour les sessions du 28 sepiembre 1786..

471 Total,

. 1796 quatre cent soixante-douze ci-dessus corés

« Les

[ocr errors]

ont été remis dans la forme usatée, le 28 septembre 1786, à MM. le Mesurier & Higgins; & depuis cette époque jusqu'au 28 septembre 1787, il y en a eu de reçus , pour attendre leur procès:

a Mille cinq cent trente-six , faifant, avec les 471 ci-dessus, en tout....

2007 « Sur ce noinbre, on a disposé de Mille quatre cent cinquante-quatre de la manière suivante : exécutés. transportés à la baie de Botanique.. 117 envoyés aux galères.

225 morts naturellement. déchargés

969 restés sous sentence de mort ou de tranfportation

553 faisant en tout...

2007 « Les cinq cent cinquante-trois ont été remis, à l'ordinaire aux Sheriffs actuels, à leur entrée en charge. »

u Ces tableaux des prisons, les premiers qui aient jamais été publiés, font singulièrement détaillés, le nombre des prisonniers pour chaque crime s'y trouvant exactement spécifié; mais il nous est impossible d'en copier tous les articles; nous nous bornerons donc à faire mention de deux des plus remarquables. — Durant ces deux dernières années, le nombre de meurtres a été de trente-huit ; mais il n'y en a eu que fix de prouvés, & dont les auteurs aient été exécutés. Il y a eu également 38 crimes de faux , dont fix seulement ont été punis du dernier supplice. »

« Ces détails conduisent à une reflexion naturelle; c'est qu'il y a eu bien peu d'exécutions en proportion des delits, & que le nombre des persondes acquitrées & déchargées surpasse de beaucoup celui des criminels atteints & convaincus,

[ocr errors]
« PreviousContinue »