Page images
PDF
EPUB

priée à la rédu&ion de la Dette natio» nale. »

« Milords & Mefieurs, » Je vois avec chagrin la continuation » de la guerre entre la Ruffie & la Porte, » guerre dans laquelle l'Empereur est » aulli enveloppé; mais la fituation gé* nérale du reste de l'Europe, & les assu» rances pacifiques que je reçois des » Cours étrangères, me donnent tout » sujet d'espérer que mes Sujets conti» nueront á refsentir les bénéditions de » la paix.

» Les engagemens récens que j'ai con» tra&és avec mon digne Frère le Roi de » Pruffe, & avec les Etats-Généraux des

Provinces-Unies, qui vous ont déja été » communiqués, sont dirigés vers cet ob» jet, que je ne perds jamais de vue. Il » en résultera, j'elpère, les plus heureuses y conséquences pour la sécurité & la prof* périté de mes Etats, comme pour la » tranquillité générale de l'Europe. »

Après ce Discours, le Chancelier fe leva, & par ordre de S. M. il Parlement au 25 septembre prochain.

Avant fa séparation, certe Affemblée a enfin terminé la difcuffion du Bill de reglement pour le transport des Nègres. Un premier Bill, comme nous l'avons vu,

prorogea le

arrêté par la Chambre Basse, fut modifié par les Pairs, renvoyé avec les modifications aux Communes,quilereje tèrent,& en prélentèrent un second. Celui-ci fut trouvé incorre& par la Chambre Haute, & encore renvoyé aux Communes, qui, le 8, en i dressèrent un troisième corrigé. Enfin, à la troilième lecture , les Pairs ont agréé ce dernier à l'unanimité, & il a seçu la Sanction Royale.

Il y a près d'un an que la rumeur publique annonça une révolution minitésielle dans le déparrement de l'Amirauté; cette rumeur acquit beaucoup de créance à l'instant des débats très-animés qui s'élevèrent cet hiver au sujet de la dernière promotion d'Amiraux. Cette promotion, dans laquelle pluliears Capitaines estimés furent paffés sous filence, laissoit un vif mécontentement contre Milord Howe , Préiident de l'Amirauté. S. S. vient de réligner cette place éminente , & par forme de dédommagement, le Roi l'a élevé au rang de Comre. Il est remplacé à l'Amirauté par le Comte de Chatham, frère aîné de M. Pitt , & ci-devant Capi. taine dans un régiment d'Infanterie. M. Brett, fecond Commiffaire du même Departement, la également abandonné : deft le célèbre Amiral Lord Hood qui lui fuccède. On est enclin à ne regarder cet arrangement que comme provisoire, & l'on soupçonne que le Marquis de Buckingam , qui ambitionne la Présidence de l'Amirauté, y arrivera incessamment, laifsant la Vice-Royauté d'Irlande au Comte de Chatham,

La loi exigeant de tout homme qui accepte une place dans l'Administration, qu'il résigne celle qu'il pourroit occuper dans les Communes, Lord Hood eft obligé de se soumettre à une nouvelle éle&ion du quartier de Westminster, dont il est l'un des Repréfèntans. On se rappelle combien, à la dernière Election générale, cette nomination , dont les Ministres vouloient exclure M. Fox, fut briguée & débattue : les mêmes brigues vont recommeneer. L'opposition donne pour concur. rent à Milord Hood, le jeune Lord John Townshend, fils du Marquis de ce nom, soutenu de l'influence des grandes familles de Devonshire., de Bedford & de Portland. M. Fox, qui devoit voyager à Genève & en Suisse , & qui reste en ce moment seul Représentant de Westminster, ne s'éloignera pas , à ce qu'on presame , fa presence étant très-nécessaire au débat déja ouvert pour le choix de son Collègue. Les libelles contre Lord Hood ont déja commencé. Les Etrangers qui auroient peine à croire que l'esprit de parti pût

s'emporter

.

[ocr errors]
[ocr errors]

s'emporter à outrager un Citogen 'esti- ';
mable, un Amiral à qui la Nation doit
tape de reconnoiffance: , un Membre
du Parlement, digne de toutes sortes
d'égards , doivent savoir que dans un
de ces libelles , multipliés par chaque
Papier public, & adressés aux Electeurs
de Westminster, à la suite d'une kyrielle
d'injures , l'Auteur finit en disant : « Leo
» vez-vous , mes fidèles Concitoyens, &
» frappons un coup qui décide jamais
» des libertés de Westminster, I

dégradez pas jusqu'à réélire Lord Hood,

Levez vous, dis-je , on va vous pré» senter un Candidat digne de vous, & » un effort vigoureux de 15 jours nous " affure la victoire. Ne perdez pas une * heure, &c. »

M. Fox fut l'objet des mêmes gentillelles en 1784

Le Dower , le Fitz Williams , l'Atlas, la Britannia , l'Amiral Barringion, le Hawke , le Besboroug, le Henri Dundas & le Marquis de Lansdown; yaisseaux de la Compagnie des Pndës, 'venant, les uns de 'la Chine , les autres du Bengale & de la Côte , sont entrés dans nos poris maine dernière. Le Roi est parti le 13 pour

Cheltenham, avec la Reine & troiş des Princesses les Filles. S. M. va boire les eaux minérales":

No. 30. 26 Juillet 1788. h

[graphic]

$

la le

de ce bourg, distant de Londres de 95 Inilles.

Le Glory , vaiffeau neuf de 98 canons, a éré lancé, le 5, à Pliinouth. Ce vailleau étoit depuis fix ans en construction, & il doit être mis en ordinaire dans le même port.

Le Worcester de 64, & le Preston de 5o, ayant été condamnés comme hors d'état de servir, ont été convertis en machines à mâter, le premier à Deptford , & le second à Wolwich.

Le Suffolk de 74 canons, en ordinaire à Plimouth, est heureusement arrivé à Chatam , où il doic entrer dans le bassin pour y être complettament réparé. Ce vaisseau a été construit à Portfmouth en 1765, & ses couples sont encore trèsfaines & très-bonnes.

Le Sloop le Fairy de 16 canons, actuellement en réparation à Woolwich , a été mis en commission à Woolwich, & le commandement en a été donné au Capitaine Manley.

Voici un état de l'ordinaire de la Ma rine dans les différens Ports extérieurs, tel qu'il a été dreffé le premier de ce mois, &envoyé au Bureau de l'Amirauté.

A Plimouthi, 35 vaisseaux de ligne, I de so, 26 frégates, & scouvertes & cutters,

A Portsmoutil, 46 vaisseaux de ligne, '1 de 50, 29 frégates, & 30 Corvettes

A-Chatham, 36 vaifleaux de ligne, 7 de 50 sapons, 26 frégates , & 5 corvettes & cutters.

A Scherness, 10 vaiffeaux de ligne, 2 de 50 cations, 4 frégates , & 7 corvettes.

A Woolvick, 14 Régates, 3 corvettes & un Gutter,

ti, .807,

[ocr errors]
« PreviousContinue »