Page images
PDF
EPUB

une même ligne en chef, en fasce ou en bande.

Ravisant, d'un loup portant fa proie.

Rayonnant , du soleil & des étoiles.,

Recercelé, de la croix ancrée , tournée en cerceaux , & de la queue des cochons & lévriers.

Recoupé, des écus mi-coupés & recoupés un peu plus bas.

Recroisetté, des croix dont les branches font d'autres croix.

Rempli , des écussons vuidés & remplis d'autre émail, comme Brezé.

Resercelé, des croix qui en ont une autre conduite en filet d'autre émail.,

Retrait , des bandes , paux & fasces, qui de l'un de leurs côtés seulement ne touchent pas les bords de l'écu. .

Rompu , des chevrons dont la pointe d'en haut eft coupée. Rouant , du paon qui étend sa queue.

S. S Aillamier d'une chévre & mouton

Sanglé, du cheval & des pourceaux & sangliers qui ont par le milieu du corps une espéce de ceinture d'autre émail.

Sellé, du cheval.

Semé, des piéces dont l'écu eft chargé, tant plein que vuide & dont quelques parties fortent de toutes les extrémités de l'écu.

Sénestré, d'une piéce qui en a une autre à la gauche.

Sommé, d'une piéce qui en a une autre au - deffus d'elle.

Soûtenu , au contraire de celle qui en a une autre au - deffous.

Sur le tout se dit d'un écusson qui eft sur le milieu d'un écartelure, & des piéces qui brochent sur les autres.

Sur le tout du tout fe dit de l'écusson qui eft fur le milieu de l'écartelure d'un écusson qui est déja sur le tout. Surmonté est le même

que

sommé.

T.

Aillé fe dit de l'écu divisé diago.

nalement de gauche à droite en deux parties égales.

Terrassé fe dit de la pointe de l'écu faite en forme de champ plein d'herbes.

Tiercé se dit de Pécu divisé en trois parties en long, en large., diagonalement ou en mantel.

Tigé se dit des palmes & fleurs.

Timbré se dit de l'écu couvert du casque ou timbre.

Tortillant se dit de la guivre ou serpent.

Tourné, du croissant & autres piéces tournées.

Tracé est le même qu'ombré.

Tranché fe dit de l'écu divisé diagonalement en deux parties égales de droite à gauche.

Treillissé est le fretté plus serré.

Trois, deux, un, se dit de fix piéces disposées, trois en chef sur une ligne, deux du milieu , & une en pointe de l'écu.

و

V chargées de vairs.

V.
Airé se dit de l'écu & des piéces

de vairs.
Vergetté se dit de l'écu rempli de
x, depuis dix au delà.

Verse le dit des glands , pommes de pin, croissans , &c.

Veftu fe dit des espaces que laisse une grande lozange qui touche les quatre flancs de l'écu.

Vilené fe dit du lion dont en voit le sexe.

Virolé, des boucles, mornes & anneaux, des cornes, huchets, trompes,

Vivré, des fafces, bandes, paux, &c.

[ocr errors]

à replis quarrés, comme la bande de la Baume.

Vuidé se dit des croix & autres piédes ouvertes, au travers desquelles on voit le champ ou sol de l'écu.

Comme ces choses s'entendent beaucoup mieux par les figures que par les descriptions que l'on en sçauroit faire , quelque exactes qu'elles puissent être je vais donner en pratique ce que je n'ai fait qu'expliquer , & mettant chaque terme au dessus de chaque figure, j'en vais rendre la démonstration aisée à tous ceux qui veulent s'instruire des termes du blason. Je le fais par des exemples connus & de familles célébres , afin qu'en même temps on puisse apprendre deux choses : les armoiries de ces maisons & la manière de les déchiffrer en termes propres. On n'aura qu'à les confronter avec les explications précédentes , pour tirer tous les éclaircissemens nécessaires à la science du blafon pour les premiers élémens, Çar comme j'ai déja observé çi-devant, ceux qui veulent s’en instruire plus à fond , doivent lire ce que j'ai écrit de l'origine des armoiries & de leurs ornemens, de l'usage & de la pratique du

& blafon ; des diverses espéces de No: blesse, de ses preuves, de la manière de dresser les quartiers & de l'ancienne Chevalerie qui est la matière la plus curieuse de cette science, des mar. ques de Nobleffe.

Ε Χ Ε Μ Ρ Ι Ε S

Pár lesquels on peut voir l'application

de tous les termes précédens,

Abbaisé..

1

FMONGONTIER

RANÇOIS DE BOCZOSSEL

Chevalier de l'Ordre de faint Jean de Jérusalem Commendeur de S. Paul , Maréchal de son Ordre , & depuis Baillif de Lyon: d'or au chef échiqueté d'argent & d'azur de deux tires, abbaisé fous un autre chef des armoiries de la religion de S. Jean de Jérufalem,

de gueules à la croix d'argent. 20-CHAPPELLAIN, d'azur au s chevron d'or abbaissé sous une tran! gle d'or, chargée de trois roses de

« PreviousContinue »