Page images
PDF
EPUB

armoiries, c'est-à-dire toutes les figures qui les composent.

D. Dites - moi en peu de mots & méthodiquement ce qu'il faut faire pour apprendre ce chaos de figures & de termes ?

R. Je vous le dirai une autrefois & pour une autre leçon.

V. LEÇON. D.V

Ous m'avez promis de m'ex

pliquer en peu de mots en quoi consiste tout l'art héraldique ou toute la connoissance du blafon

R. Je suis prêt de le faire & pour commencer je vous dis qu'il y a fix choses à apprendre touchant les armoiries,

La première est le Champ , ou le Sol sur lequel elles sont placées.

La seconde , les Figures qui les composent, & qui occupent ce champ ou entièrement ou en partie.

La troisiéme , la position de ces figures, ou leur situation.

La quatriéme, la disposition de ces figures qui se répondent les unes aux

[ocr errors]
[ocr errors]

autres & qui font ondées, canelées arrachées, coupées, liées, entrelaflées &c. ainfi la poîtion s'explique par rapport au champ., & la difpofition par rapport aux figures.

La cinquiéme , sont les émaux ou couleurs de ces figures.

La fixiéme , les ornemens qui accompagnent les armoiries , & qui leur sont extérieurs.

D. Quand je sçaurai donc cela, sçaurai-je le blafon?

R. Vous en sçaurez autant que la plûpart des livres en enfeignent ; mais quand vous en serez là , fi vous voulez pénétrer plus avant, je vous enseignerai leur origine, leurs usages, les prati

, ques de toutes les nations de l'Eu. rope, les manières de placer les quartiers , & de dresser les généalogies.

D. Je n'en veux pas tant apprendre aujourd'hui, je me contente de vous répéter ce que vous venez de me dire qu'il y a fix choses à considérer dans les armoiries , le champ qui les porte & où elles sont placées, les figures la position de ces figures sur le champ leur disposition , leurs couleurs & les ornemens extérieurs qui les accompagnent ?

R. Fort bien : je veux vous les expliquer Pune après l'autre : le Champ ou le fol des armoiries eft l'écu, la cotte d'armes & la bannière qui servent de champ aux figures.

D. Je connois bien l'écu & la bannière , mais qu'eft-ce que la cotte

d'armes ?

R. C'est une espéce de tunique femblable à celle des Diacres & des Soudiacres que les Chevaliers portoient en guerre & dans les tournois fur leurs armes , & qui étoient figurées de leurs blafons

pour les faire connoître. D. N'est-ce pas ce que j'ai vu en plusieurs verrières d'Eglise sur des tombeaux & en plusieurs vieilles peintures ?

R. C'est cela même.

D. J'ai aussi remarqué les armoiries en plusieurs cartouches différens de plufieurs figures bizarres ?

R. C'est selon la fantaisie de quelques nations particulières : en France l'écu est comme quarré un peu plus long que large , qui en bas s'arrondit & se termine en pointe sur le milieu de fa base ; anciennement il étoit presque triangulaire & un peu incliné ou penché sur le côté : les Italiens le portent souvent ovale ou approchant de l'ovale ; les Espagnols l'arrondissent en bas ; les Allemands le font en cartouche aflez souvent, & les filles le figurent en lozange , ce que quelques femmes ont aussi observé ; le quarré en forme de bannière est le propre des Chevaliers Bannerets de Poitou & de Guienne : voilà pour ce qui regarde le champ.

D. Laissez-moi vous répéter ce que vous venez de dire pour voir si je l'aurai bien retenu : vous distinguez la cotte d'armes, la bannière & l'écu; l'écu est quarré, long, un peu arrondi & pointu sur le milieu de la base pour les François ; l'Antique, triangulaire & penché ; l'Italien en ovale ; l'Allemand en cartouche ; l'Espagnol arrondi en bas ; il est quarré pour les Bannerets de Poitou & de Guienne, & en lozange pour les filles & quelques femmes.

R. Vous pouvez passer maintenant à l'intelligence des figures.

VI. LEÇON. P

Our procéder avec méthode dans

les connoiffances des figures , je suppose que vous connoiffiez toutes les

les armes,

figures naturelles, le Soleil, la Lune les Etoiles, les Cométes , l'Arc-en-ciel, les pierres, les plantes , les animaux &c. & la plậpart des figures artificielles, comme les tours, les châteaux

les instrumens des arts, &c. ainsi sans m'y arrêter, je viens à celles qui sont moins connuës ou qui ont des noms particuliers dans le blafon.

D. Vous me ferez plaisir.
R. Je vous ai déja dit

que

l'on nomme Ombre de Soleil celui qui n'a pas

une figure humaine : on nomme aussi Lunels quatre croissans appointés & joints en rose.

D. J'en connoissois les figures fans sçavoir les noms.

R. Il y a quelques parties du corps humain qui ont aussi des noms particuliers le bras droit se nomme dextrochère , le gauche séneftrochère , deux mains jointes une foi , la tête & la poitrine bust.

D. Parmi les animaux quels termes particuliers ont les figures

R. Un ferpent fe nomme bisse ou guivre, particulièrement quand il dévore un enfant; une tête de front se dit rencontre' ; le lion qui passe & qui montre les deux yeux se nomme

;

« PreviousContinue »