Page images
PDF
EPUB

maçonnées, bastillées , &c. ainsi il y a des chefs chargés, bastillés, échiquetés , lozangés, endentés, &c. des fasces bretessées, crenelées , bastillées vivrées, ondées , retraites , &c. de même des chevrons, des fautoirs, des pals, des croix, &c.

D. A propos de croix, il me semble que j'en ai remarqué de plusieurs formes différentes.

R. Vous avez raison, & je veux devant

que d'aller plus avant dans nos instructions vous en faire remarquer quarante différentes, avec les noms des familles ou des communautés qui les portent & vous les blafonner exaEtement, pour donner un peu d'exercice à votre imagination & à votre mémoire."

D. Vous me ferez plaisir.

R*
LA

XV. LEÇON.
A croix ordinaire se nomme

croix plaine , crux plana, comme celle de Savoye, &c.

ASPREMONT en Lorraine, de gueules à la screix d'argent : elle est dite engrêlée, quand elle à une espéce de

dentelle sur tous les bords.

D'Aillon du Lude , d'azur à la croix engrêlée d'argent. Elle est dite pattée quand ses

quatre extrémités s'élargissent, comme Argentré en Bretagne, d'argent à la croix pattée d'azur.

Elle est dite alezée ou coupée, ou retrecie , quand de nul de ses bouts elle ne touche aux bords de l'écu.

Xaintrailles , d'argent à la croix alezée de gueules.

Celle des Squarciafichi de Genes est d'autant plus extraordinaire , qu'étant potencée, c'est-à-dire terminée par quatre plates bandes , elle est repotencée ou cramponnée en quatre endroits au bout droit d'en haut, au droit du côté dextre , & aux deux d'en bas.

Celle de Damas eft ancrée, c'està-dire , crochue en fes extrémités comme les ancres des vaisseaux.

Celle des Allegrains est non seulement ancrée, mais partie de l'un à l'autre d'argent & de gueules, l'écu étant contreparti de même ; ainfi on dit , Allegrain parti de gueules & d'argent , à la croix ancrée contrepartie de l'un à l'autre.

Celle des Venasques , semblable à

[ocr errors]

celle des Comtes de Toulouse dont ils se disent descendus , eft vuidée, c'està-dire percée à jour, cléchée, c'eftà-dire qu'elle a les quatre extrémités comme les anciens anneaux des clefs, & pommettée, c'est-à-dire qu'à chaque angle des anneaux il y a une pomme ; ainfi on blafonne ces armoiries , d'or à la croix vuidée, cléchée & pommettée de gueules.

La Croix des Sauteraux de Dauphiné eft accompagnée de quatre oifeaux de proie d'argent, béqués, membrés & grillettés d'or; on dit béqué pour le bec, membré pour les janibes, grilletté pour les sonnettes.

La Croix des KAER en Bretagne eft dite en termes d'armoiries Gringolée, c'est-à-dire que ses extrémités se terminent en huit têtes de ferpens, que le vulgaire nomme gargouilles, & par corruption gringoles ; ainsi il faut blafonner :

KAER en Bretagne, de gueules à la croix d'hermine gringolée d'or.

Celle des DES-ESCURES en Bourbonnois est ancrée & chargée d'une étoile en

c'est -àdire au milieu ou au centre de la croix,

ceur

>

DES ESCURES, de sinople à la croix ancrée d'argent, chargée en cæur d'une étoile de fable.

Il s'en peut faire de cordes & de cables comme celle qu’Upton donne en Angleterre à un nouvel ennobli deux tortils de cables ; ces croix fe disent cablées.

HURLESTON en Angleterre, d'argent à une croix de quatre queues d'hermine aboutées.

LAURENCS, d'argent à une croix 'écotée de gueules.

BIERLEY, d'argent à une croix recroisetée de gueules.

VILLEQUIER, de gueules à une croix fleurdelisée d'or, accompagnée de douze billettes de même.

TROUSSEL, une croix pattée & fleurdelisée.

DELISLE, une croix pommettée.
RUBAT, une croix potencée.

LA CHASTRE, une croix ancrée de vairs.

La croix des Toheftke en Silésie est une croix que nous nommons croix de Lorraine, parce qu'une semblable croix est l'ancienne" devise de la maison de Lorraine : c'est une croix Grecque alezée à double traverse, la traverse

[ocr errors]
« PreviousContinue »