Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]

Les écus , penchés , accolés, liés arrondis couronnés , timbrés &c.

D. Vous m'accablez de termes où je ne comprends rien.

R. Je vous ai déja dit plusieurs fois qu'il n'y a que les figures qui puissent vous les faire entendre : mais il est nécessaire auparavant de vous faire un Dictionnaire alphabétique de tous ces termes & de vous les expliquer : après quoi je vous donnerai des exemples de toutes ces figures avec leurs attributs.

[ocr errors]

XVI. LEÇON. DICTIONNAIRE ALPH AB ETIQUE

des termes du Blacow

A.

A

au dessous de leurs situations ordinaires, comme le chef qui occupe ordinairement le tiers de l'écu le plus haut, peut être abbaissé sous un autre: chef de concession, de patronage, de religion, &c. Ainsi les Commandeurs & Cheva

Pyj

liers de l'Ordre de S. Jean de Jérusalem, qui ont des cerfs dans leurs armoiries, les abaissent nécessairement sous celui de leur Religion.

La fasce peut austi être abbaissée quand on la place plus bas que

le tiers du milieu de l'écu qu'elle occupe ordinairement.

Le chevron de même.

Le vol & les aîles des oiseaux peuvent aussi être abbaissés, quand au lieu. d'être élevés vers le chef de l'écu , ils. descendent vers la pointe.

Abouté se dit de quatre hermines dont les bouts se répondent & fe joignent en croix.

Accolle se prend en blafon en quatre sens différens: 1. pour deux choses attenantes & jointes ensemble : ainfi les écus de France & de Navarre font accollés fous une même couronne pour les armoiries de nos Rois. Les femmes accolent leurs écus à ceux de leurs. maris. Les fusées, les lozanges & les macles sont accollées , quand elles se touchent de leurs flancs ou de leurs pointes, fans remplir tout l'écu, comme les trois lozanges de Nagu. 2. Accollé se dit des chiens, des vaches & autres animaux qui ont des colliers ou des couronnes passées dans le col, comme les cygnes, les aigles , &c. 3. Des choses qui sont entortilées à d'autres, comme une vigne à l'échalas, un sera pent à une colomne ou à un arbre &c. 4. On fe fert de ce terme pour les clefs , bâtons , masses, épées, bannières & autres choses semblables qu'on passe en fautoir derrière l'écu.

Accompagné se dit de quelques piéces honorables , quand elles en ont d'autres en séantes partitions ; ainsi la croix se dit accompagnée de quatre étoiles de quatre coquilles, de leize alerions de vingt billettes , & quand ces chofes sont également disposées dans les quatre cantons qu'elle laisse vuides dans l'écu. Le chevron peut être accompagné de trois croissans, deux en chef & un en pointe , de trois roses, de trois besans, &c. La fasce peut être accompagnée de deux lozanges , deux molettes, deux croisettes, &c.

& une en chef, l'autre en pointe , ou de quatre tourteaux , quatre aiglettes, &c. deux en chef & deux en pointe. Le pairle peut être accompagné de trois piéces semblables chef, deux en flanc ; le fautoir de quatre , une en chef, upe en pointe ,

une en

deux aux flancs. On dit le même des piéces mises dans le sens de celles-là comme deux clefs en fautoir, trois poissons mis en pairle , &c.

Accorné, fe dit de tous les animaux qui ont cornes , quand elles font d'autres couleurs que l'animal. .

Accofté, se dit de toutes les pièces de longueur, mises en pal ou en bande, quand elles en ont d'autres à leurs-côtés ; ainsi, le pal peut être accofté de deux, de quatre ou de fix annelets, trois d'un côté, & trois de l'autre, de même un arbre, une lance, une pique, une épée , &c. On dit le même de la bande , quand les piéces qui sont à ses côtés, suivent le même sens qu'elle; ainsi: on la dira accostée de deux,de quatre & & de fix billettes , quand elles seront couchées dans le même sens, trois d'un Gôté, & trois d'un autre , suivant l'étenduë de la bande. Quand elles sont droites, elles sont dites accompagnées de deux, quatre ou fix fleurs comme de lys,dont il faut énoncer la situation,particulièrement quand il y en a fix, parce qu'elles peuvent être mises en orlé. Quand ce sont des piéces rondes comme tourteaux, befâns, roses, anneLets, on peut se servir indifféremment

و

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

du terme accosté ou accompagné.

Accroupi fe dit du lion, quand il est affis, comme celui de la Ville d'Arles & celui de Venise : on dit le même de tous les animaux sauvages qui sont en cette posture , & des liévres, lapins & conils qui sont ramassés, ce qui eft leur posture ordinaire, quand ils • ne courent pas..

Acculé se dit d'un cheval cabré, quand il eft sur le cul en arrière., & de deux canons opposés sur leurs affuts, comme les deux que le grand Maître de l'Artillerie met au bas de ses armoiries pour marque de fa dignité.

Adextré se dit des piéces qui en ont quelqu'autre à leur droite , comme un pal qui n'auroit qu'un lion sur le flanc droit , feroit dit adextré de ce lion.

Adossé fe dit de deux animaux qui font rempans , les dos tournés, comme: deux lions., &c. deux clefs sont aussi dites adossées, quand leurs pannetons, font tournés en dehors , l'un d'un côté, l'autre de l'autre, de même deux faux, & généralement tout ce qui est de lon-. gueur , &.qui a deux faces différentes,

, comme les haches, les douloires, les marteaux, &

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »