Page images
PDF
EPUB

LA SEPARATION

des

ÉGLISES ET DE L'ÉTAT

[ocr errors]

DÉPUTÉ

La Séparation

des

Églises et de l'État

Rapport fait au nom de la Commission

de la Chambre des Députés, suivi des pièces annexes

PARIS

ÉDOUARD CORNÉLY ET Cie, ÉDITEURS

101, RUE DE VAUGIRARD, 101

FT

[ocr errors][merged small][merged small]

AU NOM DE LA COMMISSION RELATIVE A LA SÉPARATION

DES ÉGLISES ET DE L'ÉTAT ET A LA DÉNONCIATION DU
CONCORDAT (1) CHARGÉE D’EXAMINER LE PROJET

LES DIVERSES PROPOSITIONS DE
nant la Séparation des Églises et de l'État,

DE

LOI

ET

LOI

[ocr errors]

PAR

M. ARISTIDE BRIAND,

député.

Messieurs, En 1778, quelques années à peine avant la Révolution, il existait dans le royaume de France une moyenne de 130.000 ecclésiastiques. On pouvait les répartir ainsi : 70.000 appartenaient au clergé séculier parmi lesquels on comptait 60.000 curés et vicaires; 2.800 prélats, vicaires généraux, chanoines de collégiales; 3.000 ecclésiastiques sans bénéfices. Quant

(1) Cette Commission est composée de M. Ferdinand Buisson, président; Bepmale, Baudon, vice-présidents; Gabriel Deville, Albert Sarraut, secrétaire ; Cazeneuve, Loup, Lefas, baron Amédée Reille, Prache, Rouanet, Catalogne, Trannoy, Rose, Léon Mougeot, Ballande, Henry Boucher, Georges Grosjean, Allard, Vaillant, Krantz, Dèche, Roger-Ballu, Aristide Briand, Trouain, Gervais, Dejeante, Colliard, Bussière, Minier, Georges Berger, Georges Berry, Cachet.

« PreviousContinue »