Tablettes du clergé et des amis de la religion, Volume 14

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 62 - ... dépendantes de l'Université, ou dans une des écoles secondaires ecclésiastiques , s'il n'a affirmé par écrit qu'il n'appartient à aucune congrégation religieuse non légalement établie en France.
Page 70 - ... nos églises. C'est sans doute la première et la plus essentielle de nos obligations , pour laquelle nous ne saurions faire trop de sacrifices ; mais tout ce qui peut avoir quelque influence sur la sanctification des âmes réclame aussi de nous une vigilance, une attention et des efforts continuels. » Or il n'est que trop manifeste que les dispositions des ordonnances qui tendent à interdire rigoureusement l'accès de nos écoles ecclésiastiques à une certaine classe de fidèles qui ne...
Page 226 - Le mensonge n'est un vice que quand il fait du mal; c'est une très grande vertu, quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours.
Page 335 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection.
Page 73 - qu'au milieu des maux qui « nous affligent, votre prospérité et votre gloire sont « le sujet de nos plus tendres et de nos plus vives « acclamations ; que soutenir et défendre les droits « sacrés de votre couronne sera toujours pour nous » l'objet d'une noble et sainte jalousie ; que plus nous « sommes obligés de chercher à conserver la liberté
Page 61 - On veut que , par un concours direct et immédiat de leur part, ils paroissent approuver ce que les principes leur semblent condamner , et qu'ils travaillent eux-mêmes à serrer des entraves que la liberté évangélique leur interdit de souffrir*, placé ainsi entre les plus chères affections et les devoirs les plus sacrés , l'épiscopat François ne sait comment satisfaire à la fois au sentiment du cœur et au cri de la conscience.
Page 62 - ... à propos, les créer, les détruire , les confier à son gré à des supérieurs de son choix , en transporter la direction , en changer le régime comme elle le voudra , sans le concours des évêques , même contre leur volonté , et cela sous prétexte que les lettres humaines étant enseignées dans ces écoles, cet enseignement est du ressort exclusif de la puissance séculière.
Page 62 - Dieu qu'il en fût ainsi ! on les verrait ce qu'ils sont toujours , zélés et fidèles, commander le respect et l'obéissance autant par leur exemple que par leurs discours ; mais il est au contraire trop manifeste que les ordonnances sont de nature à porter l'atteinte la plus déplorable à la prospérité de la Religion Catholique en France, et qu'elles attaquent dans plusieurs de leurs dispositions l'honneur et l'autorité de l'Épiscopat.
Page 65 - ... que l'on semble vouloir partager avec eux. » Ce n'est pas l'intention sans doute , nous croyons même que les facilités qui seront données pour l'agrément réduiront à presque rien cette formalité ; mais cette formalité peut devenir dangereuse du moment qu'elle est commandée : les systèmes changent avec les hommes; et celui qui a pour but l'asservissement de l'Église , qui a déjà...
Page 61 - ... avant la publication des ordonnances, leurs inquiétudes et leurs craintes, en suppliant sa bonté d'apporter à ces ordonnances des modifications qui les arrachent à la cruelle alternative où elles vont les placer : ils n'obéissent point à l'exigence...

Bibliographic information