Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

L'Académie ne prend point la responsabilité des doctrines et théories contenues dans les Mémoires dont elle vote l'impression.

Nancy, imprimerie de veuve Raybois et comp).

MÉMOIRES

DE

L'ACADÉMIE DE STANISLAS.

1856.

NANCY,

GRIMBLOT , VEUVE RAYBOIS ET COMP., IMPRIMEURS-LIBRAIRES,
Place Stanislas, 7, el rue Saint-Dizier, 125.

18:7.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

En m'appelant à l'honneur de siéger au milieu de vous, vous m'avez en même temps imposé le périlleux devoir de prendre la parole devant l'auditoire que vous avez convié à cette fête littéraire. Lorsque je considère mes titres à vos suffrages, je ne vois que mes travaux dans les sciences anatomiques et physiologiques qui aient

513

déterminé votre choix. Il eût été naturel d'emprunter le texte de mon discours à mes études spéciales. Mais si la Biologie est une science noble entre toutes, puisqu'elle a l'homme pour but de ses investigations, si elle aussi, elle a sa poésie et sa grandeur, je me vois forcé de le dire bien haut aujourd'hui, elle est peu propre à exercer l'esprit à ces charmes de l'éloquence qu'une assemblée a le droit d'exiger, quand comme moi, on lui demande quelques instants d'attention.

J'ai pensé que si je vous entrelenais de ce que je sais un peu, d'analomie, par exemple, je vous intéresserais médiocrement; si au contraire je parle de ce que je ne sais pas..., vous reconnaitrez avec moi, Messieurs, qu'il faut trop de talent pour le faire avec succès, et vous m'en dispenserez. J'ai donc dù me résigner à fouiller dans mon mince bagage; j'en ai retiré quelques feuillets sur lesquels étaient écrits quelques mots de l'histoire de la Médecine; je les ai assemblés et cousus en un cadre étroit que je vous présenterai ici, en vous priant de ne pas l'examiner de trop près.

L'histoire d'une science est une page de l'histoire de l'esprit humain, il n'en est guère de plus curieuse, de plus instructive que l'histoire de l'origine et des progrès de la Médecine.

Liée d'une manière intime à la Philosophie, la Médecine en reflète les erreurs et les vérités ; marchant dans leur développement l'une à côté de l'autre, elles se confondent à leur origine sous un même berceau. Les faits

« PreviousContinue »