Page images
PDF
EPUB

nommé par Napoléon, vice-roi du royaume d'Italie.

10 JUIN. Napoléon part de Milan pour visite quelques départemens du royaume d'Italie.

19. — Réunion de la République ligurienne à la France ; le territoire forme trois dépar- *. temens , de Gênes, de Montenotte et des Apennins.

- Cérémonie funèbre , et service solennel en grand pontificat, à l'hospice du Mont-SaintBernard , pour le corps du général Desaix, auquel assiste le maréchal Berthier. Le général Desais fut tué le 14 juin 1800 , à la bataille de Marengo.

24. – Réunion de la république de Lucques à la principauté de Piombino. Bacciochi, beaufrère de Napoléon , porte le titre de prince de Lucques et de Piombino.

30. – Arrivée de Napoléon et de Joséphine à Gênes.

2 JUILLET. La ville de Gênes donne une fête à Napoléon et à Joséphine.

11. ~ Retour de Napoléon à Fontainebleau.

14. - Le prince Bacciochi et la princesse Elisa, prennent possession de la principauté de Lucques et de Piombino.

16. - Prises de deux corvettes ennemies; la Teaser et le Plumber.

18. - M. Novosilzof, envoyé en France par

l'empereur de Russie ; arrivé à Berlin, il reçoit l'ordre de sa cour de retourner à Pétersbourg.

21 JUIL. Réunion de Parme, Plaisance et Guastalla à la France.

23. — Combat naval entre l'amiral Villencuve et l'escadre anglaise; il se réunit à l'escadre du Ferrol.

26. - Terrible tremblement de terre arrivé dans le royaume de Naples. La ville d'Iernia , peuplée de sept mille habitans,et celle d'Arienzo, sont entièrement détruites ; plusieurs autres sont ébranlées.

jer Août. L'empereur d'Allemagne se joint à la Russie et à l'Angleterre contre la France.

2. – Napoléon part de Saint-Cloud pour: Boulogne.

20. Arrivée du général Moreau à New-Yorck, avec sa femme et ses enfans.

25. - M. Bacher, chargé d'affaires de France à Ratisbonne, remet une note à la diète, qui demande des éclaircissemens sur le rassemblement et le mouvement des troupes autrichiennes.

2. SEPTEMBRE. Retour de Napoléon à Paris.

9. -- Senatus consulte qui rétablit le calendrier grégorien au premier janvier 1806.

15. – Les Autrichiens entrent dans Munich et s'emparent du royaume de Bavière ; l'électeur se joint à l'armée française.

[ocr errors]

23 SEPT. Séance extraordinaire du sénat; Napoléon y fait un discours dans lequel il donne les motifs qui l'obligent de quitter la capitale pour se mellre à la tête de ses troupes. « J'espéraisque la paix ne seroit point troublée , dit-il; mais l'armée autrichienne a passé l'Inn; Munich est envahie; l'électeur de Bavière est chassé de sa capitale : toutes mes espérances sont évanouies. »

24. – Napoléon et Joséphine partent pour Strasbourg.

25. – L'armée française traverse le Rhin.

2 OCTOBRE. Les hostilités commencent en Allemagne.

5. – La Suède s'engage à faire la guerre avec la France.

6 et 7. – Les Français passent le Danube et tournent les Autrichiens.

8. — Combat de Wertingen ; un grand nombre d'Autrichiens sont faits prisonniers , et le général Autrichien Auffenberg est pris par Murat.

- Traité conclu entre la France et le roi de Naples, par lequel ce dernier promet de rester neutre dans la guerre actuelle, et Napoléon de retirer ses troupes du royaume de Naples.

9. — Combat de Gunsbourg ; le colonel Lacuée est tué à la tête de son régiment.

10 OCTOBRE. Napoléon arrive à Augsbourg. 12. — Entrée des Français à Munich.

14. — Le maréchal Soult s'empare de Memmingen et fait beaucoup de prisonniers.

18. — Capitulation de la ville d'Ulm. Napoléon envoie quarante drapeaux au sénat conservateur.

- Attaque du pont du vieux château de Vérone en Italie. Les Autrichiens perdent sept pièces de canons, dix-huit caissons et douze cents prisonniers.

20. — La garnison d'Ulm, composée de vingt-sept mille hommes, défile devant Napoléon et met bas les armes.

- Débarquement d'une escadre d’AngloRusses à Naples. - L'ambassadeur de France Se retire à Rome.

21. — Combat naval de Trafalgar: mort de l'amiral Nelson ; l'amiral Gravina est blessé, et l'amiral Villeneuve fait prisonnier.

24. -- Napoléon arrive à Munich.

28. - Les fortes' redoutes de Caldiero et de Colognola sont emportées par les Français.

30. — Entrée des Français à Braunau.

2 NOVEMBRE. Combat sanglant'entre les Français et les Autrichiens aux portes de Vérone; un grand nombre d'Autrichiens sont faits prisonniers.

3 nov. Entrée des Français à Lintz en Autriche.

6. — Le maréchal Ney s'empare du Tyrol; il fait son entrée à Inspruck,

11. – Célèbre combat de Diernstein, où quatre mille Français, sous les ordres du général Mortier, attaqués par vingt mille Russes, gardent leurs positions, tuent à l'ennemi deux mille hommes, enlèvent des drapeaux et font neu f cents prisonniers.

13. — Entrée des Français à Vienne en Autriche.

- Jellachich , qui commandait dans le Tyrol, est fait prisonnier de guerre par le maréchal Augereau. Huit mille Autrichiens mettent bas les armes près de Feldkirch.

14. – Convention conclue à Vienne entre la France et la Prusse.

16. — Les Français repoussent les Russes å Gurtersdorf.

- Le général Marmont prend Gratz ep Styrie.

17. – Victoire des armées françaises en Italie. Prise des magasins d'Udine et de PalmaNova.

18. – Les Français entrent à Brünn, capitale de la Moravie. L'empereur d'Autriche se retire à Olmutz.

« PreviousContinue »