Page images
PDF
EPUB

14 oct. Proclamation de la junte centrale de Madrid sur la conduite de Napoléon, qui retient leur roi captif, et profane son trône par son nom et par celui de son frère Joseph Napoléon, etc.

- Manifeste relatif à la position actuelle de l'Espagne, publié à Valence.

17. — Le corps législatif adopte le premier projel du code d'instruction criminelle , et le convertit en loi.

2 DÉCEMBRE. Célébration de l'arrivée des eaux du canal de l'Ourcq dans le bassin de Paris.

4. - La ville de Madrid capitule ; Napoléon y fait son entrée à la tête de ses troupes ; mais il a peur, et va camper à trois lieues de cette ville. Il dit au général Berthier : « Eh bien ! que pensez-vous de mes succès en Espagne ; on prétendoit que je ne réussirois pas : parlez-moi franchement , je vous le permets. » - J'aurois désiré, sire, que votre majesté eût évité d'y entrer de force, attendu que le roi d'Espagne , ses troupes et ses trésors étoient à votre disposition, et que votre personne s'est trouvée exposée. » – Napoléon lui répond : « Savezvous , monsieur le prince de Wagram que vous et moi ne devons pas mourir dans notre lit; c'est au champ d'honneur que nous trouverons notre tombeau. »

4 déc. Abolition de l'inquisition en Espagne.

- Réduction du nombre des couvens dans le royaume d'Espagne.

6. – Reddition de la place de Roses en Espagne aus troupes françaises.

7. - Assassinat du dey d'Alger AchmetPacha. Ali est élu à sa place. . 18. -- Proclamation du gouvernement papal, relative au n° 146 de la gazette de Rome, du 17 décembre, qui désapprouve l'annonce qu'au prochain carnaval, les mascarades et autres divertissemens publics auront lieu dans la capitale et dans les provinces de l'État Ecclésiastique, d'après les ordres du général Miollis.

31. - Clôture de la session du corps législatif en France.

1809. jer' JANVIER. Napoléon arrive à Astorga en Espagne.

5. - Reproche du cardinal Pacca pro-secrétaire d'état , à Rome , au général français Miollis, d'avoir fait enlever les bannières gardées au Capitole, et ordonné, sous peine de prison au capo conservatore de Rome , de s’acquitter des fonctions de sa charge, durant le carnaval proclain , ete.

20. - Bref du pape adressé aux archevêques et évêques des provinces de l'état ecclésiastique occupées par les Français, et qui ont été déportés.

– 20:Anv. général Miollis fait enlever la nuit le chevalier don Antoine Vargas, ambassadeur d'Espagne près le saint-siège. — Plainte de la cour de Rome, à toutes les puissances, de la violation du droit des gens dans la personne du chevalier Vargas.

22. - L'empereur Napoléon retourne à Madrid.

jer FÉVRIER. Preinier commencement du procès du duc d'Yorck avec madame Clarke en Angleterre.

* 10. - Traité de paix entre la Porte-Ollomane et la Grande-Bretagne.

24. - Les Français prennent Sarragosse.

26. - Reddition de la place du Ferrol, en Espagne, aux Français.

2. MARS. Le gouvernement général des départemens de la Toscane est érigé en grand duché par le sénat de Napoléon.

6.- Napoléon cède le grand duché de Berg et de Clèves à son altesse royale le prince Napoléon-Louis, fils du roi de Hollande.

- Il nomme la princesse Elisa , grande duchesse de Toscane.

8. - Création d'une école-nuilitaire de cavalerie à St-Germain.

13 MARS. Gustave-Adolphe, roi de Suède, est arrêté. — Le prince Charles, duc de Sudermanie , se met à la tête du conseil du gouvernement.

17. – Proclamation du duc de Sudermanie aux Suédois.

18. – Bataille de Médelin gagnée par les Français, en Espagne.

27. Déclaration de la cour de Vienne à la cour de France, sur les infractions faites au traité de paix conclu à Presbourg, le 26 décembre 1805, avec Napoléon.

jei AVRIL. L'archiduc Charles part pour l'armée.

6. — Ordre du jour du généralissime archiduc Charles, pour inviter les Allemands å prendre les armes. On lit : Braves allemands, votre cause est juste; si elle ne l'était pas, vous ne me verriez point à votre tête. Sur les mêmes champs d'Ulm et de Marengo , dont la jactance de l'ennemi nous rappelle si souvent le souvenir, nous renouvellerons les glorieuses journées de Wurtzbourg et d’Ostrach , de Liptingen, de Zurich , de Vérone , de la Trébia et de Novi; nous conquerrons pour notre patrie, une pais durable.

8. – Proclamation de l'empereur d'Autriche , datée de Vienne, au peuple autrichien : « Je quitte ma capitale pour me rendre auprès . des braves défenseurs de la patrie qui sont rassemblés sur nos frontières pour la défense de la monarchie. Depuis trois ans, j'ai tout fait pour vous procurer une paix durable; tous mes efforts ont été vains. La monarchie autrichienne étoit destinée à succomber sous l'ambition de l'empereur Napoléon ; de même qu'il travaille à subjuguer l'Espagne , qu'il humilie insolemment le chef sacré de l'église , qu'il s'approprie sucessivement les provinces d'Italie, et que, d'après son bon plaisir, il dispose de celles de l'Allemagne, ou les opprime, etc. »

- Proclamation du généralissime archiduc Charles , adressée à la nation allemande : « Allemands, connoissez votre situation ; ac« cueillez les secours que nous vous offrons ; i contribuez à votre salut, etc. »

- Départ de l'empereur d'Autriche pour rejoindre son armée. • 9. Lettre de l'archiduc Charles au général français , en Bavière, par laquelle il le prévient qu'il marche en avant. - 11. — Le roi de Bavière part de Munich , pour se retirer à Dillingen , avec sa famille.

13. - L'empereur et l'impératrice des Français se rendent à Strasbourg.

13. — Le ministre des relations extérieures fait un rapport sur la guerre commencée par l'empereur d'Autriche.

« PreviousContinue »