Page images
PDF
EPUB

sagé, sans déclaration ni pourparler avec aucun cabinet; et sous le prétexte arbitraire et futile de la guerre avec l'Angleterre. S., M. l'empereur, trop prévoyant sur les excès d'une pareille tendance, n'envisage que de pouvoir détourner, par des mesures bien combinées, ce terrible fléau des limites générales de l'Europe. Les souverains alliés contre la France opposèrent à la médiation autrichienne, pour toute réponse, la déclaration générale de Napoléon. Lorsqu'au mois de mars, S. M. fit inviter l'Angleterre à participer au traité de paix, le gouvernement anglais répondit qu'il ne pouvoit croire que l'Autriche pût donner entrée à des espérances de paix, puisque,

dans cet intervalle, Napoléon manifeste des sentimens qui ne peuvent conduire qu'à éterniser la

guerre ; il fallut opter entre la guerre et des traités. Napoléon avoit fait connoître à la cour d'Autriche qu'il regardoit la dissolution de l'empire prussien comme une suite națurelle de sa trahison envers la France, et comme un motif de continuer la

guerre ; que, dans ce moment, il ne dépendroit que de l'Autriche d'unir les plus belles provinces de la Prusse à ses états, etc. »

12 AOUT. On a brûlé à Milan une grande quantité de mousseline blanche, perkale et autres étoffes provenant de fabriques anglaises. 12 AOUT. Arrivée du quartier - général du prince-royal de Suède à Oranienbourg. 13.

Le vice-roi d'Italie prend le commandement de l'armée française en Italie.

14. - Arrivée de l'empereur d'Autriche à Prague, du roi de Naples à Dresde.

Le général Blucher occupe Breslau. 15. Adresse du prince-royal de Suède à son armée ; il transfère son quartier-général à Postdam.

Arrivée de l'empereur de Russie à Prague.

Départ de Napoléon , de Dresde , pour se mettre à la tête de son armée en Silésie.

Les troupes turques prennent d'assaut le camp retranché des Serviens, près de Négotir; la garnison, composée de cinq mille hommes, a été tuée'ou prise. 17.

Commencement des hostilités sur tous les points.

Le prince de Schwartzenberg entre en Sase.

Le général Hiller passe la Save.
Les Français abandonnent Lignitz.

Arrivée du roi de Prusse à Prague. - Le quartier-général du prince-royal de Suède est à Charlottembourg.

18. - Combat de Lauenbourg, du corps de Lützow.

[ocr errors]

18 Aour. Le maréchal Suchet fait sauter les fortifica fications de Tarragone.

19. — Combat de Haynau et de Zopten, des corps de Sacken et de Langeron.

L'empereur Alexandre quitte Prague pour se mettre à la tête de son armée.

--Entrée des Français dans la Bohème.

21. — Le roi de Prusse quitte Prague pour se mettre à la tête des armées.

Les corps des maréchaux Oudinot et Victor , et des généraux Arighi, Bertrand et Régnier, se concentrent dans les environs de Baruth pour marcher sur Berlin.

Le comte de Wittgenstein force le camp retranché de Pirna.

Combat de Lowenberg, entre Napoléon et l'armée de Silésie.

Combat de Vellahn , et de Camin, entre le maréchal Davoust et le général Wallmoden.

Combat de Villach , du général Frimont.

Le vice-roi Eugène transporte son quartier-général à Adelsberg.

Mort de la r eine douairière de Suède. 22. -- L'armée suédoise quitte Postdam pour marcher à la rencontre de l'armée française qui se porte sur Berlin.

Combat de Trebbin , du général Thüm.
La grande armée alliée entre en Saxe.

[ocr errors]
« PreviousContinue »