Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

sion, à l'avantage des Français. — Le général Moreau attaque en personne les lignes du prince Charles devant Kelh. - N est repoussé.

24 Nov. Attaque des retranchemens du pont d'Huningue par les Autrichiens.

27. – Décret qui met un impôt sur les billets de spectacles en France.

28. Le pont d’Huningue est détruit par les Autrichiens.

29. — Décret qui fixe les droits de patente, et en détermine les exceptions.

jer Décembre. Les ambassadeurs de Naples et de Sardaigne présentent au directoire français leurs lettres de créance.

3. --- Les Autrichiens assiègent la tête du pont d'Huningue.

4. — Les agens du gouvernement français, à l'Ile de France, annoncent au directoire qu'on a méconnu leur autorité.

7. - Armistice entre l'armée de Sambre et Meuse et l'armée autrichienne. ' - Washinglon paroît pour la dernière fois dans le congrès des Etats-Unis.

- Convention entre la république française et le roi de Prusse, relative à la neutralité du nord de l'Allemagne.

11. - Acceptation de la constitution de la

république cispadane, par les représentans assemblés.

15 Décemb. Une flotte française , commandée par l'amiral Morand-Dogalles, sort du port de Brest pour effectuer une descente en Irlande, composée de trente-six vaisseaux, portant douze mille hommes de débarquement, aus ordres du général Hoche; celle flotte est battue par une tempête ; elle rentre en partie dans le port. Le directoire avoit chargé le général de faire distribuer aux Irlandais cinquante mille exemplaires de la constitution de la république française, comme un moyen certain de soulever les Irlandais contre le gouvernement anglais !

-17. - Les Russes s'emparent des villes de Derbent , Bakou et Chamaki, dans la Perse, et les Anglais de Grenade.

19. – Lord Malmesbury reçoit, de la part du directoire, l'injonction de quitter Paris et le territoire français sous quarante-huit heures.

20. — Le général Beurnonville quitte le commandement del'armée de Sambre-et-Meuse.

27. – Prise du château de Bergame par le général Baraguay-d'Hilliers.

30. — Déclaration du roi d'Angleterre au parlement, par sou ministre Pitt, qu'il ne con

sentira jamais à la réunion de la Belgique à la France.

30 Décemb. L'envoyé de la république de Venise est admis à l'audience du directoire français , ainsi que celui des Etats-Unis.

31. - Traité d'alliance entre l'empereur d'Allemagne et le pape.

1797 pes JANVIER. Moreau est nommé général en chef de l'armée du Nord ; Beurnonville commande sous ses ordres; Kléber celle de Sambre et Meuse; Desais celle de Rhin et Moselle.

– Le comte de Puysaye est nommé par les Chouans commandant de l'armée royale en

Brelagne. · 9 10. – Buonaparte fait transporter le congrès cispadan à Modène.

- Evacuation du fort de Kelh par la garnison française ; le prince Charles y rentre.

13. — Décret qui règle la formule de serment à prêter, le 21 janvier, par tous les fonctionnaires de la république française.

13. — Mort de la reine Elisabeth - Catherine, femme de Frédéric-le-Grand , âgée de quatre-vingt-deux ans.

14. – Bataille de Rivoli , gagnée par Buonaparte contre le général Alvinzi.

14 Janv. Bataille de Saint-Georges et de la Favorite, sur le général Provera , fait prisonnier pour la deuxième fois.

21. – Les membres des deux conseils prétent serment de haine à la royauté. -- Le directoire le prête avec les autorités constituées dans l'église de Notre-Dame.

-- Le général Colli est proclamé généralissime des armées du Pape.

25. – Buonaparte stipule avec le marquis Manfrédini l'évacuation de la Toscane.

- Décret qui accorde , à titre de récompense, aux genéraux Buonaparte et Augereau, les drapeaux qu'ils ont remportés, à la tête des troupes, à la bataille d'Arcole.

- Dernière convention entre la Russie , l'Autriche et la Prusse, concernant le partage de la Pologne.

28. -- Hoche est nommé général en chef de l'armée de Sambre-et-Meuse.

30. - Les Français forcent les gorges du Tyrol et arrivent à Trente.

31. -- Rapport du ministre de la police sur une conspiration royaliste, tramée par l'abbé Brottier, Dunand et Berthelot de la Villeheurnoy, et dénoncée par Malo, commandant du 21° régiment de dragons, et Rainel, commandant de la garde du corps législatif.

jer Février. Les troupes Françaises entrent dans la Romagne.

- Rupture de l'armistice conclue entre la république française et le Pape.

- Décret qui déclare que les mandats qui aroient remplacé les assignats, cessent d'avoir cours forcé de papier monnaie.

2. — Reddition de la ville de Manloue aus Français.

- Capitulation pour la tête du pont d'Huningue en faveur des Français.

- Défaite des troupes du Pape sur le Finio. 40 - Le congrès cispadan déclare que la république conserve la religion catholique.

- Entrée des Français à Lésenne.

6. — Envoi par le directoire aux deux chambres des pièces relatives à la conspiration royaliste. Les prévenus sont traduits, comme embaucheurs, devant une commission militaire.

8. — Convention entre la république française et le grand duc de Toscane.

10. — Le général Buonaparte écrit au directoire pour lui annoncer la conquête de la Romagne, du duché d’Embin, de la Marched'Ancône, et la prise de Notre-Dame de Lorette.

II. – Prise de Mantoue. — Einbarquement à Brest de douze mille forçats armés et équipés.

« PreviousContinue »