Page images
PDF
EPUB

· 30 juin. La ville de Bologne se rend au général Klénau.

- Grand trouble à Paris et dans l'intérieur de la France, occasionné par les jacobins.

- Insurrection générale en Italie contre les Français.

2 JUILLET. Le général Bernadotte est nommé ministre de la guerre.

3. — L'empereur de Russie déclare la guerre à l'Espagne.

5. — Le général Championnet est nommé commandant en chef de l'armée des Alpes.

8. – Les jacobins de Paris se réorganisent; ils s'assemblent rue du Bac et dans l'ancienne salle de l'assemblée constituante, au Manège. - Commencement d'insurrection dirigée par Lucien Buonaparte et autres membres du conseil des cinq - cents, contre le conseil des anciens.

9. – Reddition du fort d’Urbin aux AustroRusses, par les Français.

- Réunion de l'armée de Macdonald à celle de Moreau.

10. – Siège de Mantoue par les Autrichiens, contre les Français.

- Le roi de Naples rentre dans sa capi{ale ; l'armée frencaise se retire.

12. — Décret portant que le directoire

prendra des otages dans les départemens où les circonstances l'exigerant.

13JUIL. Proclamation du directoire aux Français sur les dangers de la patrie.

14. – Discours incendiaire de Lucien Buonaparte au conseil des cinq-cents, dans lequel il fait l'apologie de la constitution de l'an 3, c'est-à-dire dans le sens des jacobins.

-- Arrivée du pape Pie VI à Valence en Dauphiné, escorté de deux officiers français.

15. — Le général Joubert prend le commandement de l'armée d'Italie.

- Les Anglais et les Russes débarquent à Naples.

16. - Débarquement des Turcs à Aboukir, et prise de ce château.

19. - Évacuation de Livourne par les Français.

18. - Entrée à Rome des troupes Napolitaines. · 20. – Talleyrand de Périgord donne sa démission de ministre des relations extérieures.

- Cambacérés est nommé ministre de la justice. (21. -- Le prince du Brésil, vu la maladie de la reine de Portugal, se déclare régent du royaume.

23. – La citadelle d'Alexandrie se rend aux Austro-Rasses par capitulation.

ICS.

24 Juil. Grands débats au conseil des cinqcents sur le mot anarchie. Lucien Buonaparte et autres membres du conseil, affiliés aux jacobins , défendent le mot anarchie.

26. - Dénonciation des jacobins du Manège au conseil des anciens. — Il arrête qu'aucune société politique ne pourra tenir ses séances dans l'enceinte extérieure du conseil.

28. – Capitulation de la ville de Mantoue, après un blocus de deux mois et un bombardement de quatre jours. - Les Autrichiens y entrent.

- Capitulation de la ville de Fano. Capoue et Gaële se rendent aus Anglais.

29. — Fouché (de Nantes) est nommé ministre de la police.

30. — Décret du conseil des cinq-cents relatif à une nouvelle formule de serment, ou le mot d'anarchie ne se trouve pas ; il y avoit avant, haine à la royauté et à l'anarchie; ce dernier a été supprimé.

31. — Le directoire dénonce des affiches placardées au nom de la société des jacobins du manège.

- Prise d'Aboukir par le général Menou ; les Turcs y perdent dix-huit mille hommes.

4 AOUT. Rapport du ministre Fouché contre les nouvelles sociétés politiques.

5 AOUT. Arrêté du directoire qui ordonne que le pape Pie VI sera transféré à Dijon.

13. — Le directoire est autorisé à faire faire des visites domicilières, et d'ordonner la clôture de la société des jacobins.

14. — Arrivée des Russes à l'armée du prince Charles et du général Korsakow.

15. — Le général Lecourbe emporte d'assaut le camp des Autrichiens en avant de Schwitz.

- Bataille de Novi , gagnée par les Autrichiens et les Russes contre les Français. - Le général Joubert est tué sur le champ de bataille. - Le général Moreau lui succède.

16. - Siége de la ville d'Ancône par les Austro-Russes. • 19. -- Les Français empêchent les Autrichiens de passer l'Aar.

- Évacuation d’Acqui par les Français.

18. – L'armée d'Helvétie s'empare de Schwitz et d’Altorf.

20. — Pétition de plusieurs citoyens de Paris au conseil des cinq-cents pour que le directeur Sieyes soit mis en jugement.

- Lucien Buonaparte présente au conseil des cinq-cents le tableau des attentats des royalistes dans le midi et dans l'ouest de la France.

[ocr errors]

20 AOUT. Prise de Surinam , en Asie, par les Anglais.

– Prise de Tortone par les Autrichiens et les Austro-Russes.

- Suwarow, avec son armée, se sépare des Autrichiens, et se rend en Suisse après avoir reconquis toute l'Italie.

22. — Réunion dans le port de Brest de l'escadre espagnole à la flotte française , sous les ordres de Masserado.

27. - Les Anglais débarquent en Hollande au nombre de vingt mille hommes. — Les Russes se réunissent à eux.

29. Le pape Pie VI meurt à Valence , âgé de quatre-vingt deux ans, et vingt-cinq de son pontificat.

30.' – La flotte hollandaise du Texel se rend, sans combat , à la flolle anglaise.

-- Prise de Pérouse par les Autrichiens.:

jer SEPTEMBRE. Les Français prennent la ville de Glaris après cinq jours de combats meurtriers.

2. ~ Arrêté du directoire qui déporte à l'ile d'Oléron soixante-huit jacobins, imprimeurs, journalistes, écrivains, etc.

5. - Deuxième bombardement des Anglais en Hollande.

6. – L'archiduc Charles descend le Rlin avec une grande partie de son armée.

« PreviousContinue »