De la propriété littéraire et du droit de copie en général, ou Du droit de propriété dans ses rapports avec la littérature et les arts en Angleterre. Tr. de l'anglais. Suivie d'un appendice contenant les lois anglaises sur le droit de copie [&c.].

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 220 - au prix de trois mille exemplaires de l'édition originale. V. Tout débitant d'édition contrefaite, s'il n'est pas reconnu contrefacteur , sera tenu de payer au véritable propriétaire une somme équivalente au prix de cinq cents exemplaires de l'édition originale. YI. Tout citoyen qui mettra au jour un ouvrage , soit de littérature ou de
Page 219 - III. Les officiers de paix seront tenus de faire confisquer, à la réquisition et au profit des auteurs , compositeurs , peintres ou dessinateurs et autres, leurs héritiers ou cessionnaires, tous les exemplaires des éditions imprimées ou gravées sans la permission formelle et par écrit des auteurs. IV. Tout contrefacteur sera tenu de payer au véritable propriétaire une somme équivalente
Page 207 - Mandons et ordonnons à tous les tribunaux, corps administratifs et municipalités , que les présentes ils fassent transcrire sur leurs registres, lire , publier et afficher dans leurs ressorts et départemens respectifs , et exécuter comme loi du royaume. En foi de quoi nous avons signé et fait contresigner ces dites présentes, auxquelles nous avons fait apposer le sceau de l'État. A Paris, le
Page 207 - nonobstant tous anciens privilèges qui sont abolis , être représentés sur tous les théâtres indistinctement. III. Les ouvrages des auteurs vivans ne pourront être représentés sur aucun théâtre public, dans toute l'étendue de la France , sans le consentement formel et par écrit des auteurs , sous peine de confiscation du produit total des représentations au profit des auteurs.
Page 227 - Le grand-juge ministre de la justice, et les ministres de l'intérieur et de la police générale, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret. Signe NAPOLÉON. Par l'empereur : Le Secrétaire d'état, signé HUGUES B. MARET.
Page 207 - seront exécutés. VII. Il n'y aura au spectacle qu'une garde extérieure., dont les troupes de ligne ne seront point chargées , si ce n'est dans le cas où les officiers municipaux leur en feraient la réquisition formelle. Il y aura toujours un ou plusieurs officiers civils dans l'intérieur des salles, et la garde n'y
Page 207 - arrêter ni défendre la représentation d'une pièce , sauf la responsabilité des auteurs et des comédiens, et qui ne pourront rien enjoindre aux comédiens , que conformément aux lois et aux règlemens de police, règlemens sur lesquels le comité de constitution dressera incessamment un projet d'instruction.
Page 224 - la république française, une et indivisible. Le Conseil des anciens , adoptant les motifs de la déclaration d'urgence qui précède la résolution ci-après, approuve l'acte d'urgence. Suit la teneur de la déclaration d'urgence et de
Page 207 - à tous les imprimeurs et libraires de leur arrondissement. Fait au Conseil d'État du Roi, Sa Majesté y étant, tenu à Versailles , le trente août mil sept cent soixante-dix-sept. Signé AMELOT.
Page 248 - par Sa Majesté, a entendu le rapport de la section de l'intérieur sur celui du ministre de ce département, relativement à la question de savoir si les dispositions du décret du 5 février 1810, articles 3g

Bibliographic information