Revue des questions historiques, Volume 10

Front Cover
Gaston Louis Emmanuel Du Fresne marquis de Beaucourt, Paul Allard, Jean Guiraud
Librairie de Victor Palmé, 1871 - History

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 49 - Officiers, sous-officiers et soldats de l'armée de la Loire, Paris, par un sublime effort de courage et de patriotisme, a rompu les lignes prussiennes. Le général Ducrot, à la tête de son armée, marche vers nous. Marchons vers lui avec l'élan dont l'armée de Paris nous donne l'exemple. Je fais appel aux sentiments de tous, des généraux comme des soldats. Nous pouvons sauver la France. Vous avez devant vous cette armée prussienne que vous venez de vaincre sous Orléans, vous la vaincrez...
Page 621 - Retire-toi, Satan ; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
Page 326 - ... douleur, au mépris de toute règle, pendant que nous étions loin de vous, vous avez étendu la main sur les personnes et les biens des Templiers; vous avez été jusqu'à les mettre en prison, et, ce qui est le comble de la douleur, vous ne les avez pas relâchés; même, à ce qu'on dit, allant plus loin,, vous avez ajouté à l'affliction de la captivité, une autre affliction que, par pudeur pour l'Eglise et pour nous, nous croyons à propos de passer actuellement sous silence.
Page 49 - Paris, par un sublime effort de courage et de patriotisme, a rompu les lignes prussiennes. Le général Ducrot à la tête de son armée marche vers nous ; marchons vers lui avec l'élan dont l'armée de Paris nous donne l'exemple. » Je fais appel aux sentiments de tous, des généraux comme des soldats. Nous pouvons sauver la France ! Vous avez devant vous cette armée prussienne que vous venez de vaincre sous Orléans, vous la vaincrez encore. » Marchons donc avec résolution et confiance ! En...
Page 429 - Fraternité, trois mots qui expliquent le sens le plus étendu des doctrines démocratiques dont ce drapeau est le symbole , en même temps que ses couleurs en continuent les traditions. » Comme signe de ralliement et comme souvenir de reconnaissance pour le dernier acte de la révolution populaire, les membres du Gouvernement provisoire et les autres autorités porteront la rosette rouge, laquelle sera placée aussi à la hampe du drapeau.
Page 414 - M. le président, je demande un -jugement, et je pose le fait (nouveaux murmures) : je prétends, moi, qu'il est, je ne dis pas irrespectueux, je ne dis pas inconstitutionnel, je dis profondément criminel , de mettre en question si une couleur destinée à nos flottes peut être différente de celle que l'assemblée nationale a consacrée, que la nation, que le roi ont adoptée, peut être une couleur suspecte et proscrite.
Page 394 - Je vous ai déjà fait connaître mes intentions sur les mesures que les désordres de Paris m'ont forcé de prendre ; c'est à moi seul de juger de leur nécessité, et je ne puis, à cet égard, apporter aucun changement. Quelques villes se gardent elles-mêmes ; mais rétendue de cette capitale ne permet pas une surveillance de ce genre.
Page 425 - IV, il en aura le cœur : il aimera le soldat et le peuple. « Jurons donc fidélité à Louis XVIII et à la Constitution qui nous le présente; arborons la couleur vraiment française qui fait disparaître tout emblème d'une révolution qui est fixée, et bientôt vous trouverez dans la reconnaissance et dans l'admiration de votre Roi et de votre patrie, une juste récompense de vos nobles travaux.
Page 391 - Et attendu qu'il peut être convenable, en suite des inquiétudes et de l'effroi que ces mesures ont jetés dans le cœur des peuples, de pourvoir provisionnellement au maintien du calme et de la tranquillité ; sa majesté sera suppliée d'ordonner que dans les deux villes de Paris et de Versailles , il soit incessamment levé des gardes bourgeoises, qui, sous les ordres du roi, suffiront pleinement à remplir ce but , sans augmenter autour de deux villes travaillées des calamités de la disette...
Page 419 - Le pavillon national sera formé des trois couleurs nationales , disposées en trois bandes égales , posées verticalement , de manière que le bleu soit attaché à la gaule du pavillon, le blanc au milieu, et le rouge flottant dans les airs.

Bibliographic information