L'Esprit des journaux, françois et étrangers, Issue 1

Front Cover
Valade, 1787 - Periodicals
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 309 - L'académie exige la plus grande exactitude dans les citations : pour cet effet , les auteurs auront foin de marquer les éditions & les pages des livres qu'ils citent. Ils ne mettront point leur nom...
Page 309 - Les auteurs ne mettront point leurs noms à leurs ouvrages , mais feulement une devife ou fentence, à leur choix ; ils la répéteront dans un billet cacheté , qui contiendra leur nom & leur adrefie.
Page 368 - Haller avoit prouvé que le fœtus appartenoit à la femelle, en montrant que la membrane qui revêt intérieurement le jaune de l'œuf, eft une continuation de celle qui recouvre l'inteftin grêle du poulet, & qui fe prolonge fur l'eftomac & la bouche. Il avoit montré de même que la membrane externe du jaune eft un épa» nouiffement de la membrane externe de l'inuftîh çui te iie au ffléiVn:cfc.
Page 2 - Saint-Yves , pour route la France ., au prix de 27 liv. pour Paris, & de 33 pour les Provinces, rendu franc de port par-tout le Royaume. A Courtray , chez Gambar , fils, Lib.
Page 43 - ... un boulet de canon lui emporta le poignet. Pour donner une idée de la sérénité de son âme, nous dirons que le premier mot qu'il prononça en se voyant un bras de moins , fut : Je ne pourrai plus peindre.
Page 229 - Cela n'eft pas poffible , répondit Alouc. — Vous ne voulez pas m'en croire, allez -le demander à Merlin. Voilà Alouc qui s'en va chez Merlin; car l'enchanteur Merlin vivoit encore , quoiqu'en aient dit fes envieux , qui , pour diminuer fon crédit & fes pratiques , le font mourir fous le règne du grand Artus & de la charte Genièvre , par les enchanteniens de la Dame Dulac.
Page 170 - Il eft un grand méchinicien de vers; & plus d'une fois il a, dans fes beaux momens , réuni le génie heureux de Virgile à la brillante facilité d'Ovide. M. Crignon paroît avoir fenti les défauts de fon auteur , aufli bien que fes beautés.
Page 42 - ... croyait devoir être le porteur de sa lettre, comme un coupable dont la nation chinoise avait à se plaindre et qui méritait la mort. Le jeune homme, rempli de confiance, se hâta de présenter la lettre au premier mandarin dont il put approcher, et fut mis en prison. Les prisons sont très-douces à la Chine, il y apprit la langue. Le vice-roi de Kanton...
Page 117 - Pour ce qui eu. de la confommation des pommes de terre , dans le voifinage des villes , on peut toujours les vendre comme aliment pour les hommes ; mais dans les campagnes éloignées des marchés , on ne peut en élever une grande quantité que pour nourrir le bétail. Au premier cas on les a quelquefois vendues jufqu'à 14 shelings le fac de trois boiffeaux , c'eft-à-uire, environ 16 livres de France.
Page 147 - ... dant l'hiver pour les garantir des traits mor» tels de la gelée; enfin il enfeigne les différens » ufages de la fleur odorante & des pommes » d'or de cet arbre précieux. « Le premier foin du cultivateur doit être de chercher une terre propre à fes jeunes plantes. La plus végétale eft celle dont les...

Bibliographic information