Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, publiées par l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand. ... . Tome premier-trente-unième. 1828-1858, Volume 28

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 32 - S. arachnoideum ; elle commence à épanouir ses premières fleurs à la fin de mai ou dans les premiers jours de juin , et sa floraison est terminée au commencement de juillet.
Page 220 - ... et autres choses à ce contraires auxquelles nous avons dérogé et dérogeons par ces présentes, car tel est...
Page 211 - France des fruicts par elle désirez ; » mais maintenant que les choses sont changées par » un bénéfice du ciel , et que je ne doute nullement » de la prudence du Roy , et du sage conseil de ses » bons serviteurs pour faire une bonne élection, lors...
Page 495 - Secrétaire général donne lecture du procès-verbal de la séance précédente qui est adopté sans rectification.
Page 348 - II paroît, et, sortant de la vague immobile, Offre aux oiseaux des mers un refuge tranquille. Là, leur main dresse un chêne orné de ses rameaux, Verdoyante limite, où chacun des rivaux Doit, repliant sa course au bout de la carrière, Revenir, et de loin regagner la barrière.
Page 194 - Roy , et de luy plus aimé que oncques n'avoit esté aultre, et à qui le Roy fist de moult grans biens tant qu'il fut autour de luy et en son service (car en moins de cinq ans il amenda des biens du Roy de trois à quatre cens mil escus d'or) , qui avoit esté fait prisonnier du Roy et mis'au chasteau de Sully sur Loire, de l'ordonnance du Roy.
Page 194 - Tristan l'avait fait noyer ; néanmoins il était en prison dans le château d'Usson , au fond de l'Auvergne. Le roi lui en voulait mortellement, de même qu'à tous ceux de ses serviteurs qui , dans la guerre du bien public, avaient servi de lien secret entre les princes révoltés et la maison d'Anjou. Sa perte, en effet, eût été presque infaillible si cette pratique eût réussi.
Page 373 - A cette sensation de chaleur succède un picotement, un fourmillement particulier, et plus tard une sorte d'ardeur que l'on a comparée à celle qui est produite par un sinapisme commençant à mordre la peau ; les douleurs anciennes, spécialement celles des vieilles blessures, se réveillent; la peau devient rouge; il s'établit une transpiration abondante, présentant les caractères chimiques de l'acidité, à la surface des parties du corps exposées à l'action du gaz.
Page 203 - Château, même elle lui aidoit à s'en enjoliver, puis lui disoit, ah que cela vous sied bien ! ah que vous êtes belle Madame la Marquise et le bon du jeu fut que si-tôt que son mary eut le dos tourné pour venir à Paris elle la...
Page 55 - ... reur. Ces prisonniers proclamaient hautement leur » reconnaissance (1). » Thiers raconte le même fait dans son Histoire de la Révolution , et termine par ces mots : « Ce jeune héros (Bonchamp), étendu sur un ma» telas et près d'expirer d'un coup de feu.

Bibliographic information