Bigamie de Napoléon Buonaparte

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 24 - France, je me plais à lui donner la plus grande preuve d'attachement et de dévouement qui ait jamais été donnée sur la terre. Je tiens tout de ses bontés ; c'est sa main qui m'a couronnée et, du haut de ce trône, je n'ai reçu que des témoignages d'affection et d'amour du peuple français. Je crois reconnaître tous ces...
Page 35 - France que le fondateur de cette quatrième dynastie vieillisse environné d'une descendance directe , qui soit notre garantie à tous, comme le gage de la gloire de la patrie. «Lorsque ma mère fut couronnée devant toute la nation, par les mains de son auguste époux, elle contracta l'obligation de sacrifier toutes ses affections aux intérêts de la France. Elle a rempli avec courage, noblesse et dignité ce premier des devoirs; son âme a été souvent attendrie en voyant en butte à de pénibles...
Page 42 - LE SÉNAT CONSERVATEUR, réuni au nombre de membres prescrit par l'article 90 de la Constitution; vu le projet de sénatus-consulte rédigé en la forme prescrite par; . l'article 57 du sénatus-consulte organique...
Page 23 - ... qu'il plaira à la providence de me donner. Dieu sait combien une pareille résolution a coûté à mon cœur; mais il n'est aucun sacrifice qui soit au-dessus de mon courage , lorsqu'il m'est démontré qu'il est utile au bien de la France.
Page 25 - France, qui la prive du bonheur d'être un jour gouvernée par les descendants d'un grand homme , si évidemment suscité par la Providence pour effacer les maux d'une terrible révolution, et rétablir l'autel, le trône et l'ordre social. Mais la dissolution de mon mariage ne changera rien aux sentiments démon cœur ; l'empereur aura toujours en moi sa meilleure amie.
Page 24 - J'ai le besoin d'ajouter que loin d'avoir jamais eu à me plaindre, je n'ai au contraire qu'à me louer ' de • l'attachement et de la tendresse de ma bien-aimée épouse : elle a embelli quinze ans de ma vie ; le souvenir en restera toujours gravé dans mou cœur.
Page 28 - Napoléon, Empereur des Français, Roi d'Italie et Protecteur de la Confédération du Rhin, Nous avons décrété et décrétons ce qui suit : M.
Page 26 - ... par le secrétaire de l'état de la famille impériale , qui l'a écrit de sa main. Fait au palais des Tuileries, les jour, heure et an que dessus.
Page 39 - Napoléon, nous voyons treize rois que leur devoir de souverain a contraints à dissoudre les nœuds qui les unissaient à leurs épouses ; et , ce qui est bien digne de remarque , parmi ces treize princes nous devons compter quatre des monarques français les plus admirés et les plus chéris , Charlemagne , Philippe Auguste, Louis XII et Henri IV.
Page 43 - La puissance la plus étendue, la gloire la plus éclatante, l'admiration de la postérité la plus reculée ne pourront pas payer, Sire, le sacrifice de vos affections les plus chères : l'éternel amour du peuple français et le sentiment de tout ce que vous faites pour lui pourront seuls consoler le cœur de Votre Majesté.

Bibliographic information