Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Jusqu'à présent, c'est le menu peuple qui a toujours porté le plus lourd fardeau des impositions, ce qui l'a forcé d'abandonner la campagne, de se retirer dans les villes franches, ou de passer dans les pays étrangers  "
Mémoires présentés à Monseigneur le duc d'Orléans ...: Contenant les moyens ... - Page 63
by Henri comte de Boulainvilliers - 1754
Full view - About this book

Memoires presentés a Monseigneur le duc d'Orleans, régent de ..., Volume 2

Henri comte de Boulainvilliers - Finance - 1727
...floriflant. C'eft pourquoi on ne fauroit tropavoic d'attention à fa confervation, IV. Jufqu'a prefent, c'eft le menu peuple qui a toujours porté le plus lourd fardeau des importions , ce qui l'a forcé d'abandonner h campagne , de fè retirer dans les villes franches ,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF