Page images
PDF
EPUB

édition de cet ouvrage a prouvé qu'il avoit justifié son titre. Une seconde édition, déjà réclamée, paroît aujourd'hui, et réunit tout ce qui a été mis en vigueur depuis cette époque, en même temps qu'elle a fait disparoître tout ce qui a cessé d'être usité. Le premier plan de l'ouvrage est celui qui a été conservé,

Entre les différentes manières de classer la législation de l'infanterie, il'étoit difficile d'asseoir un choix. Trois principaux modes se présentoient: ordre de temps , ordre de matières similaires(1),ordre d'étude. Suffisoit-il de se régler surl'échelle chronologique (2) ? Ce travail eût été le plus facile, mais dépourvu de isous-divisions, il n'eût présenté nulle part, dans un même cadre, les objets de la même nature. Falloit-il rasa sembler les matériaux suivant le degré de leur importance ou bien les ranger suivant la ressemblance de leur intitulé, ou enfin les grouper suivantleur émission des différens ministères? C'eût été s'imposer des conditions presqu'inconciliables, et n'arriver qu'à une classification inexacte et incomplètei Falloit-il s'étudier à constituer un corps de doctrine dégagé de sépétitions, organisé suivant l'esprit des conformités ; justifiée ou redressée par de rapides renvois ? Cette dernière méthode nous a paru préférable, elle réunit les lois sans les confondre, elle les soumet à des dénominateurs généraux et peu nombreux, elle les répartit en subdivisions dont chacune ne traite que d'un seul et même sujet."

Ceux qui, pour des raisons que nous nous sommes exposées, et que nous avons débattues , eussent tenu pour

l'ordre chironologique, auront recours à la table par ordre de dates;

[ocr errors]
[ocr errors]

(1) C'est-à-dire classification présentant toutes les lois ensemble, tous les réglemens ensemble, toutes les circulaires ensemble, etc.

(2) Cet ordre n'est observé dans le Mémorial , que du commencement de chaque subdivision jusqu'à sa fin; c'est-à-dire à l'égard des articles qui traitent précisément du inême objet. Pour faciliter les recherches, on n'a point interrompu dans tout, l'ouvrage les numéros des chapitres, non plus que l'ordre de la pagination,

[ocr errors]

ceux qui eussent penché pour un système réglé en raison d'affinités plus exactes, consulteront la table raisonnée qui termine le Mémorial; enfin, les lecteurs qu'une manière de sentir plus concordante avec la nôtre, décideroit en fayeur du plan didactique, pourront, en interrogeant la table représentative des subdivisions, juger d'un seul coup-d'oeil notre travail dans les intentions, ses moyens et sa fin.

Notre plan une fois adopté, il a fallu en coordonner les parties, et la manière de procéder à ce détail a découlé du théorème suivant : les deux grandes et naturelles Divisions que présente le métier des armes , et qui composent le savoir de l'officier, sont le service et l'administration. Nous devons donc tout rattacher à ces deux chefs, si dépendans l'un de l'autre , quoique très-différens entre eux, puisque l'un n'a en vue que le personnel, et l'autre le matériel. Nous mettrons en première ligne le service, comme exigeant l'étude la plus générale, puisque le simple soldat lui-même n'y doit pas être étranger, et qu'en dernière analyse , c'est pour le mieux-être du service que veille, médite et calcule l'administration. Nous nous occuperons ensuite de celle-ci, et si nous la considérons comme d'un usage moins étendu, nous en recommanderons principalement la sérieuse étude aux chefs des compagnies, Cette étude, plus épineuse que celle du service, doit être plus quotidienne, parce qu'elle procède d'élémens moins consacrés et plus compliqués, parce que ses détails sont plus abstraits et plus changeans.

La principale coupure du Mémorial le partage donc en deux livres : Service. -Administration.

Les matières de ces deux livres se développent ensuite en raison des combinaisons suivantes :

[ocr errors]
[ocr errors]

LIVRE PREMIER.

Ce qui interesse d'abord l'homme qui

Organisation, entre au service, c'est la composition Chap. ier, Composition, du corps dont il va faire partie.

Formation.

Une règle sage et fort ancienne veut que les chefs lui donnent à connoître les obligations qu'il contracte, les délits Chap. a. qu'ildoit éviter, les peines qu'il encourToit.

Régime, Dispositions pénales , Police.

mes

[ocr errors]

vice en garn.,

Son instruction commence, elle est

Exercice, physique d'abord, spéculative ensuite:

Détail des ars'appliquer à connoître en détail ses

Régle

ient de serarmes, les manier, marcher, manduvrer, étudier les élémens de la marche

Chap. 3. Réglement de route, approfondir les principes diffé

de camrens du service de garnison et du service

pagne, Réglede campagne; telle est à peu près la suc

ment de marcession de travaux que lui préparent, et

che , Campe. ses instructeurs et ses livres.

serv.

ment.

L'éducation militaire une fois perfectionnée, une louable ambition per

Hiérarchie, met d'aspirer à l'avancement, les années

Crap. 4. Avancement, de service commencent à se compter ,

Etat civil. et le militaire voit s'étendre et s'agrandir le cercle de ses relations sociales.

L'âge et d'honorables travaux, ont marqué l'heure à laquelle il est permis

CHAP. 5. à l'officier de solliciter la récompense de ses fatigues.

Récompenses militair., Légion d'honn., Retraite.

[blocks in formation]

Il s'agit de l'habiller et de l'équiper. Chap. 7.

[ocr errors][merged small]

Aussitôt après, il est nécessaire de

Chap. 8. s'occuper de la nourriture.

Subsistances,

Distribution des vivres

etc.

Réglement Jde logement

Il a droit à un logement, soit à la easerne, soit chez le citoyen.

CHAP. 9.

[merged small][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors]

Solde, ReteCHAP. 10.

IndemInit. de route.

nue ,

Réglement

de chauffage, Il a droit à différentes fournitures ; il

CHAP. 11. Réglem. d'ar; lui est délivré des armes.

mem.,

Trans

ports directs.

Enfin, s'il tombe malade ou qu'il soit)

Hôpitaux, mis en jugement, il en résulte des chan-Chap. 19. Maladieslégègemens dans sa solde.

res, Prisons.

Tel est l'ordre des chapitres, dans lesquels s'encadrent, sous forme de subdivisions et de numéros, tous les décrets, lois, arrétés, réglemens , ordonnances, instructions, décisions, circulaires, relatifs à l'infanterie. Si quelques dispositions avoient été omises , si quelques erreurs s'étoient glissées, il en faudroit chercher l'excuse dans la quantité de matériaux et la multitude de recherches dont se compose ce travail ingrat. Mais nous pouvons garantir que rien de capital n'a été négligé, et affirmer presque, qu'il n'est point de document, quel qu'il soit, dont le texte n'ait été transcrit, l'alibi indiqué, l'absence expliquée et justifiée.

[ocr errors]
[ocr errors]

)

« PreviousContinue »