Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

DF. L'IMPRIMERIE DE DEMONVILLE.

1

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

La Collection méthodique de tout ce que les Réglemens

aujourd'huien vigueur, et les Lois non abrogées, contiennent
de particulier à cette arme;

PAR L'AUTEUR DU MANUEL D'INFANTERIE.

SECONDE ÉDITION.

TOME PREMIER.

AZ 1341

A PARIS,

CHEZ MAGIMEL, LIBRAIRE POUR L'ART MILITAIRE,

rue Dauphine, no 9.

1813.

Barbier

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

INTRODUCTION.

Depuis long-temps on éprouvoit le besoin d'un précis des lois militaires. Le Code militaire dont Sa Majesté a ordonné la rédaction eût remplicet objet, mais l'achèvement de ce beau monument tardera peut-être encore, et jusque-là il manquoit à l'infanterie un recueil qui lui fût propre , et qu'elle invoque en proportion même de l'activité de nos campagnes. Rien de pareil n'avoit encore été spécialement exécuté à l'usage des officiers d'infanterie. Les lois, et dispositions en ayant force, qui concernent tes militaires, produites sous des Gouvernemens dissemblables, promulguées sans liaison, maintenues en quelques-unes de leurs parties, divergentes en quelques autres, citées, interprêtées , amendées journellement, s'élevoient à une quantité considérable, sur-tout depuis 1791. Telle d'entre elles datoit d'un demisiècle (1) : c'est indiquer avec quelle précaution: il en faut faire étude. D'autres, plus récentes , ne demandoient pas moins qu'on s'attachât à les mettre en harmonie. N'étoit-ce pas une louable entreprise que celle par laquelle on se proposoit d'évoquer ces renseignemens épars, d'en élaguer les redites, d'en signaler les désuétudes ? N'étoit-ce pas un travail utile que celui qui cherchoit à atteindre ce but, en n'altérant nulle part le texte original, mais en l'éclairant par deux mille notes, et en ne supprimant que ce qui n'a pas trait à l'officier d'infanterie ? Tel étoit l'objet du Mémorial publié à la fin de 1809. L'épuisement rapide de la première

(1) Ordonnance de 1968, page 176.

« PreviousContinue »