Correspondance de Fénelon: Lettres spirituelles

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 395 - Le lecteur ne doit pas être surpris que j'aie donné des Mémoires à M. de Meaux sur les voies intérieures, puisque ce prélat me les demanda. Il doit se souvenir que quand on le fit entrer dans cet examen, il n'avait jamais lu ni saint François de Sales, ni le bienheureux Jean de la Croix, ni ces autres livres mystiques, tels que Rusbrok, Harphius , Taulère , etc. dont il dit ' que , « ne pou« vant rien conclure de précis de leurs exagéra
Page 459 - D'ailleurs je ne prétends pas le faire imprimer sans consulter personne. Je vais le confier avec le dernier secret à M. l'archevêque de Paris et à M. Tronson. Dès qu'ils auront achevé de le lire , je le donnerai suivant leurs corrections. Ils seront les juges de ma doctrine , et on n'imprimera que ce qu'ils auront approuvé : ainsi on n'en doit pas être en peine. J'aurois la même confiance pour M. de Meaux , si je n'étois dans la nécessité de lui laisser ignorer mon ouvrage , dont il voudrait...
Page 335 - dit-il, de séparer ces motifs que Dieu a unis qui » vous a fait rechercher tous les prodiges que vous » trouvez dans les suppositions impossibles.
Page 416 - Guyon n'a rien écrit que pour accréditer cette damnable spiritualité et pour la faire pratiquer, et que c'est là l'unique but de ses ouvrages. Ôtez-en cela , vous dit-on , vous ôtez tout ; elle n'a pu penser autre chose. L'abomination évidente de ses écrits rend donc évidemment sa personne abominable. Je ne puis donc séparer sa personne d'avec ses écrits. Pour moi , j'avoue que je ne comprends rien à la conduite de M.
Page 363 - Les difficultés naissent sous vos pas. Tout ce que vous touchez de plus pur dans mon texte se convertit aussitôt en erreur et en blasphême.
Page 100 - C'est ce que personne ne peut nier. « L'autre, que l'indépendance « qu'on attribue à la charité tant de la béatitude que « des autres bienfaits de Dieu, loin de les exclure, « les laisse , dans la pratique , un des motifs les plus « pressants, quoique secondaire et moins principal, « de cette reine des vertus. » | Toutes ces expressions ne signifient rien de précis.
Page 505 - Dieu merci , de tout ce qui me sera communiqué et examiné juridiquement. Je ne puis être en peine que des bruits vagues , ou des allégations qui ne seraient pas approfondies. S'il me croit tellement impie et hypocrite qu'il ne puisse...
Page 157 - En cet état une âme perd toute espérance pour son propre intérêt ; mais elle ne perd jamais, dans la partie supérieure, c'est-à-dire, dans ses actes directs et intimes , l'espérance parfaite , qui est le désir désintéressé des promesses (3).
Page 242 - C'est cet état d'inaction absolue, que Molinos appelle quiétude, ou voie intérieure. 3° L'âme ne doit plus alors penser, ni à la récompense ni à la punition , ni au paradis ni à l'enfer, ni à la mort ni à l'éternité.
Page 506 - ... m'empêcher de prendre ici à témoin celui dont les yeux éclairent les plus profondes ténèbres, et devant qui nous paraîtrons bientôt. Il sait, lui qui lit dans mon cœur, que je ne tiens à aucune personne ni à aucun livre, que je ne suis attaché qu'à lui et à son...