Journal des économistes

Front Cover
Guillaumin, 1862 - Economics

From inside the book

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Revue économique très intéressante de la fin du 19ème siècle français. Noté surtout pour la présentation de l'activité de Colbert dans la restructuration du droit maritime au 17ème siècle en France.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 358 - On convint de donner et de recevoir dans les échanges une matière qui, utile par elle-même, fût aisément maniable dans les usages habituels de la vie; ce fut du fer, par exemple, de l'argent, ou telle autre substance analogue, dont on détermina d'abord la dimension et le poids, et qu'enfin, pour se délivrer des embarras d'un continuel mesurage, on marqua d'une empreinte particulière, signe de sa valeur (2).
Page 174 - Qu'on maintienne l'entière liberté du commerce, car la police du commerce intérieur et extérieur la plus sûre , la plus exacte, la plus profitable à la Nation et à l'État , consiste dans la pleine liberté de la concurrence.
Page 343 - Par provision et en attendant qu'il ait été fait un nouveau tarif, les émoluments personnels des greffiers sur chaque expédition des avoués, sur chaque acte de procédure des huissiers audienciers, pour chaque exploit ou signification, seront des trois quarts des anciens, sans que les greffiers puissent, en aucun cas, rien percevoir à titre de parisis. » Ces dispositions furent confirmées par un arrêté du Directoire en date du 18 fructidor an VIII. Mais les tarifs de 1665 et de 1778 ne...
Page 289 - Ainsi d'un bout de l'histoire à l'autre a retenti la protestation du genre humain contre ce principe : A chacun suivant sa capacité, en faveur de ce principe : A chacun suivant ses besoins, (Marques unanimes d'assentiment...
Page 288 - Car, dès qu'on admet qu'il faut à l'homme, pour être vraiment libre, le pouvoir d'exercer et de développer ses facultés, il en résulte que la société doit à chacun de ses membres, et l'instruction, sans laquelle l'esprit humain ne peut se déployer, et les instruments de travail, sans lesquels l'activité humaine ne peut se donner carrière.
Page 314 - Ministre ivre d'orgueil, tranchant du souverain, Toi qui, sans t'émouvoir, fais tant de misérables, Puisse ta poste absurde aller un si grand train, Qu'elle te mène à tous les diables I que dans ma famille on meurt de la goutte à cinquante ans.
Page 229 - Rapport sur l'exécution de la loi du 18 juillet 1860, pendant l'année 1861, par le ministre des finances.
Page 358 - Chacun, suivant la nécessité du temps et des choses, troquait ce qui lui était inutile contre ce qui pouvait lui présenter de l'utilité, car on voit le plus souvent que ce que l'un possède en trop, manque à l'autre.
Page 71 - Sont considérées comme dispositions d'ordre public auxquelles il est interdit de déroger par des conventions particulières, les prescriptions des...
Page 358 - Mais comme il n'arrivait pas toujours ni aisément que l'un possédât ce que l'autre désirait, on choisit une matière dont la constatation publique et durable permît de subvenir aux difficultés communes de l'échange par l'identité de l'évaluation : cette matière, revêtue d'une empreinte officielle , ne porte plus le nom de marchandise, mais celui de prix.

Bibliographic information