Page images
PDF
EPUB

Les huit derniers articles produisent par an 48000000 de livres.

Total 100 millions.

II. Exemple. Si l'on règle le droit d'amortissement fur le pied de cent cinquante livres, suivant la seconde division pag. 38. il produira par an- la somme de cent cinquante-huit millions cinq cents mille livres.

Ci 158500000 livres.

[ocr errors]
[ocr errors]

livres. Droit de Bouchon

12000000 Toutes les Traites personnelles

15500000 Traites Foraines

2000000 Don gratuit des Etats 3000000 Don gratuit du Clergé 1000000 Parties casuelles

2000000 Portes du dedans du Royau-" me

1000000 Domaine purgó

5000000

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors]

· Les huit derniers articles produisent quarante-un millions cinq cents mille livres.

livres. yol

41500000 De l'autre droit d'amortifsement

158500000 Total 200 millions. 200000000

III. Exemple.

72

Et l'on règle le droit d'amortisfement des Gabelles sur le pied de deux cents livres, fuivant la troisieme division pag. 41. il produira tous les ans la somme de deux cents seize millions de livres

Ci 216000000 de livres. Auquel cas il seroit juste de diminiuer les articles suivans.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Savoir

· livres. I 2000000

Le droit de Bouchon
Toutes les Tailles person-

nelles
Traites Foraines

E 3

II 500000 2000000,

Don

De l'autre part

gratuit des

livres.

241500000 Don

pays

d'Etats.

3 500000
Don gratuit du Clergé I000000
Parties casuelles

2000000
Portes du dedans du Royau-
me

I0Q0000
Domaine purgé

5000000

[ocr errors]
[ocr errors]

2 54000000
Les huit derniers articles produisent
trente-huit millions.

Ci 38000000 de livres.
Total, deux cents cinquante-qua-
tre millions.

Ci 254000000 de livres.

Combien

fa

Il est certain que remettant le mi-
cile l'a not de fel à trente sols , qui est au-
mortifle jourd'hui payé du Clergé, de la No-
Gabelles. blesse, & du tiers Etat, sur le pied

de quarante-deux livres, en plusieurs
endroits du Royaume, rien n'eft fi
juste & fi facile à établir

, que le
droit d'amortissement de; Gabelles,

d'au

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

d'autant plus que la réduction des
huit derniers articles, qui aident à for-
mer le total du revenu futur de S.
M. jointe à la supression de tous
les autres impôts nouvellement établis
par feu Mr. Colbert, vont non seule-
ment à la décharge de tout le peu-
ple en general, mais encore à l'aug-
mentation du commerce du Royau-
me, & du revenu particulier de tous
ceux qui y possèdent du bien en
fonds de terre :

ce qui feroit adorer
la bonté paternelle de S. M. de tous
les Sujets du Royaume.

J'ose me persuader , Monseigneur, Gloire que vous conviendrez qu'il est enco- tage qui re vrai que V. G. par cet établisse- en revienment , feroit la France le théatre du Roi. monde entier, d'où l'on conteroit par tout la gloire de S. M. & qu'il n'y a point de peuple sur la terre qui ne voulût être de ses Sujets. D'ailleurs avec

un revenu d'un si prodigieux nombre de millions qui font les nerfs de la guerre, & le premier mobile de toutes choses, la puisfance formidable de ce grand Monar

E4

que,

[ocr errors]

que, qui remplit déja toutes les vera tus d'un Heros parfait, seroit redoutée de tous les autres Potentats de l'univers. Je prie Dieu encore une fois, Monseigneur , que l'accomplifsement de ce dessein soit un ouvrage de vos mains , & qu'il conduise v. G. à l'immortalité que je lui souhaite.

DENOMBREMENT

Des Chefs de famille du

Royaume.

quatre mille

Je divise les quarante mille paroisses en dix classes de

paroisses chacune. Dans la basse classe je ne mets que quinze Chefs de famille par paroisse ; dans la haute cent cinquante, & aux huit classes. qui font entre deux, à proportion , quoiqu'il y ait des paroisses en France tant dans les villes clôses qu'à la campagne , qui ont jusqu'à trois mille Chefs de famille, comme St. Sulpice

de

« PreviousContinue »