Page images
PDF
EPUB

première classe se compose des Français qui, au yer.vendémiaire de chaque année, ont terminé leur vingtième année; la deuxième classe se compose de ceux qui, à la même époque, ont terminé leur vingt-unième année ; la troisième classe comprend ceux qui, à

même époque, ont terminé leur vingt-deuxième année, et ainsi de suite classe

par
classe, année

par

année. Il n'est apporté dans le cours de l'année aucun changement dans la division des classes, de manière que le Français qui y termine sa vingtième année, n'est compris dans la conscription militaire que le jer. vendémiaire suivant, et que celui qui a terminé sa vingt-cinquième année, y reste compris jusqu'à la même époque.

D'après la loi qui fixe le nombre des conscrits qui doivent être mis en activité de service, ceux de la seconde classe ne sont appelés aux corps que quand ceux de la première sont tous en activité de service, ainsi de suite classe par classe. La solde n'est payée aux conscrits que lorsqu'ils sont en activité de service.

Chaque année, le corps législatif détermine, sur la proposition du gouvernement, la levée d'hommes nécessaires sur le nombre de ceux qui ont dû s'inscrire au registre de leur municipalité, aux termes de la loi du 19 fructidor an 6.

On indique en même-temps le contingent que doit fournir chaque département, en proportion de sa population. : Ce contingent déterminé est ensuite réparti par les préfets entre les divers arrondissements, d'après les bases de la population générale de chacun d'eux, ayant toutefois égard au nombre d'individus compris dans l'inscription maritime. ( Décret impérial du 8 nivôse an 15.)

Le contingent fixé par le préfet est réparti par le souspréfet entre les divers cantons de justice de paix , d'après les bases de la population générale, ayant également égard au nombre des individus compris dans l'inscription maritime.

D'après le travail des préfet et sous-préfet, il est formé des listes nominales de tous les individus inscrits pour la conscription de l'année courante : chaque nom a un numéro correspondant.

La désignation des conscrits qui doivent former partie de l'armée se fait par le sort, c'est-à-dire que le sons

[ocr errors]
[ocr errors]

préfet tire par ordre de numéro les bulletins où sont ins crits les noms des individus, jusqu'à concurrence de la quantité qui est déterminée pour le contingent du canton.

Dans la levée des conscrits, une partie est destinée à l'armée active et une autre pour la réserve , suivant le mode indiqué par le décret impérial du 8 nivôse an 15.

Nous ne répéterons pas ici ce que nous avons dit au .chapitre de la population au paragraphe des levées militaires, sur le mode de la conscription et son rapport avec la population générale de la France; nous y renvoyons le lecteur, et passons à l'organisation de l'armée.

[ocr errors]

No. 2. Organisation et Division de l'Armée de terre.

L'armée se divise naturellement en quatre armes : l'infanterie , la cavalerie, le génie et l'ertillerie.

Infanterie.

Il y a dans l'armée française l'infanterie de ligne et l'infanterie légère ; l'infanterie de ligne est composée de 112 régiments, dont 93 de 3 bataillons, et 19 de 2 bataillons.

Le grand complet d'un régiment de 3 bataillons est de 3,230 hommes , ce qui, pour les 95, fait 500,390 hommes; le grand complet d'un régiment de 2 bataillons est de 2,159 hommes, ce qui fait pour les 19 régiments, 41,021 hommes.

Et par conséquent, pour l'infanterie de ligne, 541,412 hommes , soldats et officiers.

L'infanterie légère est composée de 31 régiments de 3 bataillons.

Les régiments d'infanterie légère sont organisés comme ceux de ligne , de 5 bataillons; ainsi , le grand complet des 31 fait 100,130 hommes, soldats et officiers.

Cavalerie.

L'arme de la cavalerie , comme celle de l'infanterie, se divise en cavalerie de ligne et cavalerie légère.

La cavalerie de ligne est composée de 24 régiments, dont 2 de carabiniers, 12 de cuirassiers et 10 de cavalerie.

· Le grand complet d'un régiment de cavalerie de ligne est de 706 soldats; ainsi les 20 que nous venons de nommer, y compris les officiers et états-majors, donnent 26,944 hommies.

La cavalerie légère est composée de 64 régiments, dont 30 de dragons; 24 de chasseurs et 10 de hussards.

Le grand complet d'un régiment de cavalerie légère est de 946 hommes; ainsi le grand complet des 30 régiments de dragons donne 28,380 hommes; celui des 24 régiments de chasseurs donne 22,704; celui des ro régiments de hussards donne 9,460.

Ce qui porte l'effectif de la cavalerie légère, y compris les officiers et états-majors, à 60,544 honumes.

Celui de la cavalerie de ligne étant de 16,944 hommes, l'effectif de l'arme de la cavalerie est ainsi de 77,488 h.

[ocr errors]

Artillerie..i

[ocr errors]

L'arme de l'artillerie se distingue en artillerie de campagne et artillerie de siége : la première doit offrir des pieces qui, au mérite d'être d'un calibre assez gros pour bien remplir l'objet du service, présentent aussi celui de la légèreté; la seconde est employée dans l'attaque et la défense des places. Cette distinction n'en apporte aucune dans les troupes dont l'artillerie est composée.

Cette arme est formée de 8 régiments d'artillerie : pied, 6 régiments d'artillerie à cheval, 15 compagnies d'ouvriers, 8 bataillons du train d'artillerie, 14 compagnies de canonniers vétérans , et 128 compaguies de cam nonniers gardes-cotes.

Le grand complet d'un régiment d'artillerie à pied est de 2,582 hommes , soldats et officiers ; ainsi le grand complet des 8 régiments à pied est de 20,656 hommes.

Chaque régiment d'artillerie à cheval est composé de : 524 hommes; ainsi le grand complet des 6 regiments d'artillerie à cheval est de 3,229 hommes, soldats et officiers.

Le grand complet de chaque compagnie d'ouvriers est de 92 hommes , sur quoi 4 officiers.

Ainsi le grand complet des 15 compagnies d'ouvriers est de 1,380 hommes.

Le grand complet d'un bataillon du train d'artillerie

37

[ocr errors][merged small]

est' de 477 hommes; par conséquent le grand complet des 8 bataillous est de 3,816, y compris les officiers.

Quand les bataillons du train d'artillerie sont portés au pied de guerre , ils sont augmentés d'un égal nombre de bataillons de 6 compagnies chacun, et chaque compagnie de 99 hommes, dont 6o de recrues.

Les bataillons de pontonniers sont destinés à la formation et entretien des ponts et bateaux à construire sur les fleuves et rivières, pour le service des armées.

Le grand complet d'un bataillon de pontonniers est de 610 officiers , soldats et ouvriers.

Ainsi le grand complet des 2 bataillons est de 1,220 hommes.

Il y a 14 compagnies de canonniers vétérans; le grand complet de chacune est de 50 hommes; par conséquent le total est de 700 hommes.

Cette troupe est particulièrement affectée au service des côtes maritimes.

Les compagnies de canonniers gardes-côtes sont au nombre de 128.

Les unes sont sédentaires, les autres font le service dans les iles qui avoisinent la cole ; elles sont toutes aux ordres des directeurs d'artillerie.

Le grand complet d'une compagnie de canonniers gardes-cotes est de 121 hommes , soldats et officiers; par conséquent les 128 donnent un complet de 15,488 hom.

En résumant le .total de l'arme de l'artillerie , on a 46,489 hommes, tant ouvriers, soldats, qu'officiers.

Génie.

Le corps ou arme du génie est destiné à fortifier nos places, à les entretenir, à les conserver; il est chargé de toutes les constructions militaires , enfin c'est lui qui dirige les travaux d'attaque et de défense des places.

Il y a deux sortes de génie : le génie militaire et le génie maritime : nous ne parlons ici que du premier.

Ce corps est composé de 5 bataillons de sapeurs , de 9 coirpagnies de mineurs et d'un nombre d'ofáciers proportionné aux besoins du service.

Le grand complet d'un bataillon de sapeurs étant de 909 hommes, soldats et officiers, les 5 bataillons donnent 4,545 hommes.

Le grand complet d'une compagnie de mineurs est de 100 hommes, soldats et officiers; par conséquent celui des 9 compagnies en donne 90o.

Le corps des officiers du génie est composé de 428 officiers , savoir : g officiers-généraux, 35 chefs de brigades, directeurs des fortifications; 71 chefs de bataillons, sousdirecteurs ; 259 capitaines employés dans les places ; 54 lieutenants; 20 sous-lieutenants.

Gendarmerie,

Le corps de la gendarmerie nationale est une force instituée

pour assurer dans l'intérieur de l'Etat le maintien de l'ordre et l'exécution des lois.

Ce corps est composé de 27 légions , dont une d'élite ; chaque légion est divisée en 1,750 brigades à cheval et 750 brigades à pied.

Chaque brigade est composée d'un sous-officier et de 5 gendarmes.

La totalité de la gendarmerie s'élève à 15,691 hommes, dont 8,750 gendarmes à cheval, 3,750 gendarines à pied , 109 capitaines, 349 lieutenants, 593 maréchaux-des-logis à cheval, 1,169 brigadiers à cheval, 506 brigadiers à pied, etc.

La gendarmerie est soumise à l'inspection d'un officier général portant le titre d'inspecteur et ayant le grade de général de division.

Garde impériale.

La gårde impériale est composée de plusieurs corps , dont les membres sont choisis parmi ceux de l'armée , d'après un mode particulier.

Celte garde est composée, 1°. des officiers de l'étates major-général et de la maison de l'empereur ; 2°. de plusieurs corps d'infanterie ; 3o. de plusieurs corps de cavalerie; 40 d'un

corps

d'artillerie ces différentes armes réunies forment 8,500 hommes , soldats et officiers.

Nous allons faire connaître brièvement les diverses

[ocr errors]
« PreviousContinue »